Pavillon Philips 1958 de Xénakis et Le Corbusier

Brussels 1958 - Architecture, pavilions
Répondre
Avatar du membre
worldfairs
Site Admin
Messages : 6211
Enregistré le : 21 juin 2004 09:41 pm
Localisation : illkirch
Contact :

Pavillon Philips 1958 de Xénakis et Le Corbusier

Message par worldfairs » 26 mai 2010 10:20 pm

Louis C.Kalff, directeur artistique de Philips dans les années cinquante, ne voulait pas exposé des produits de la marque mais plutôt de montrer leurs qualités, leurs fiabilités et leurs possibilité à travers un spectacle multimédia.

Kalff pense de suite à Le Corbusier pour la réalisation de ce pavillon.

Malgré un emploi du temps plus que chargé Le Corbusier accepte de relever le défi, mais à une condition : en plus de la réalisation du pavillon, il veut aussi réaliser le spectacle multimédia. Il veut que la pavillon soit une œuvre d'art à l'extérieur aussi bien qu'à intérieur et de ce fait les murs intérieurs du pavillon serviront de support de projection des nouveaux média électronique.

Pour la réalisation architecturale de l'édifice, Le Corbusier fait appel à l'un de ses assistants Iannis Xénakis.

[youtube]M1AT8rI_A8M&hl[/youtube]
Le poème électronique

Le spectacle multimédia prénommé « Le poème électronique », avait pour but de provoquer les sensations psycho-physiologique du public pour le faire réagir. Ce spectacle image et son se constituait de différents éléments multimédia complètement indépendant les uns des autres.
« Le poème électronique » était projeté sur les deux murs opposé du pavillon. De plus de motifs abstraits, surnommés les « tritous », étaient projetés sur les murs où ils bougeaient en rythme.

Pour ce qui est de la musique du « Poème électronique », Le Corbusier a fait appel à Edgar Varèse, qui fut l'un des premiers a utiliser la musique électronique.

Pour diffuser cette musique Philips avait installé 350 haut-parleurs intégrer dans les murs du pavillon, ce qui permettait de faire « varier et bouger » le son à travers l'édifice.
Pour combler le vide sonore entre 2 projections, Xénakis créa un environnement sonore fondé sur le crépitement du charbon de bois,qui donnait l'impression que le pavillon s'effritait.

Les croquis du pavillon de Le Corbusier, imposaient dés le départ une forme libre et organique, réalisé avec des surfaces concaves et convexes.

[youtube]CY5gQYfJe68&hl[/youtube]
Une superbe présentation du pavillon.

De ce postula, Xénakis, doit respecter 2 contraintes:
aucune colonne ni obstacle à l'intérieur pour ne pas perturber la projection.
Les murs et le plafond doivent être entièrement en surface courbe pour déformer les images lorsqu'elles bougent.

Image

Pour dessiner le pavillon, Xénakis utilise une représentation graphique de fonctions mathématiques complexes, ce qui se traduit par des formes conoïdes, paraboloïdes hyperboliques.
Le Corbusier fut enthousiasmé.

Les surfaces ont comme avantages d'être autoportantes et d'avoir une contrainte constante sur toute la surface, ce qui permet une épaisseur réduite à 5cm.

Image

Le béton sur les murs n'étaient là que pour protéger le treillis en fer contre la corrosion.

Ces murs de faible épaisseur et courbés donnaient l'impression d'une grande légèreté au pavillon.

Image
Pour tout savoir sur les expositions universelles et internationales.
http://www.worldfairs.info

Avatar du membre
worldfairs
Site Admin
Messages : 6211
Enregistré le : 21 juin 2004 09:41 pm
Localisation : illkirch
Contact :

Re: Pavillon Philips 1958 de Xénakis et Le Corbusier

Message par worldfairs » 14 févr. 2017 08:39 am

Texte extrait d’un CD de Expo 2000 Hannover – L’histoire des Expositions Universelles

Avec son concept pour le Pavillon Philips, le célèbre architecte Le Corbusier ressuscita le rêve de l'oeuvre d'art globale. Depuis le début du XXe siècle, cette idée conduisit des artistes créateurs à des concepts recouvrant plusieurs genres, qui étaient liés à l'idée de créer un « homme nouveau » ainsi qu'à de vastes utopies sociales. Comme symbole de l'ère électronique à son début, dont les nouvelles possibilités techniques devaient réformer fondamentalement les habitudes de perception et donc la vie quotidienne des gens, Le Corbusier conçut pour le groupe électronique néerlandais en coopération avec Jannis Xenakis un "poème électronique" - une chorégraphie de "Lumière, couleurs, figures, rythme, son et architecture".

Pour le Pavillon, le peintre, théoricien, sculpteur et architecte développa sur la base de paraboles hyperboliques une construction de toit en saillie qui formait un arc au-dessus d'une dalle en béton enterrée dans le sol. Des piliers en béton épais de 40 centimètres étaient disposés en croix et, à intervalles irréguliers, haubanés avec des anneaux métalliques épais de 7 millimètres de sorte à former une audacieuse ossature réticulée et incurvée, qui était recouverte de fines dalles de béton. Revêtu d'une peinture argentée, il dégageait l'impression d'une sculpture dans l'espace légère et flottante qui, avec ses toits évoquant une peau, constituait l'auditorium idéal pour le spectacle multimédia de l'intérieur. En fait, on n'exposait pas là des « objets fabriqués », mais la synthèse rendue vivante d'effets lumineux et sonores transmis électroniquement, automatisés et mobiles dans l'espace. Après être passés devant la régie avec les équipements techniques, les visiteurs traversaient une entrée tubulaire pour arriver dans un hall organisé selon un plan organique en forme d'estomac, dans lequel jusqu'à 500 personnes pouvaient simultanément plonger dans un monde magique. Des sons sphériques des compositions d'Edgar Varèse se combinaient aux projections filmées sur des écrans panoramiques et à des effets lumineux abstraits colorés dans l'espace en un "poème électronique" de huit minutes qui, en mettant en oeuvre les médias électroniques les plus modernes, présentait une histoire visionnaire de l'évolution humaine.
Pour tout savoir sur les expositions universelles et internationales.
http://www.worldfairs.info

Répondre

Retourner vers « Bruxelles 1958 - Architecture, pavillons »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 0 invité