Palais de l'Electricité et le château d'eau monumental

Paris 1900 - Architecture, pavilions, gardens, urban furniture
Avatar du membre
worldfairs
Site Admin
Messages : 9805
Enregistré le : 21 juin 2004 09:41 pm
Localisation : illkirch
Contact :

Palais de l'Electricité et le château d'eau monumental

Message par worldfairs »

Texte et illustrations de "La construction moderne - 22 janvier 1898"

Voici, d’après le Temps, quelques détails sur le projet du château d’eau du Champ-de-Mars :
Le projet primé de M. Paulin comportait un château d’eau monumental de cinquante mètres de hauteur. M. Bouvard fut frappé du parti brillamment décoratif que l’on en pouvait tirer en le plaçant, non au centre des jardins, comme l’indiquait le projet primitif, mais accolé aux murs du fond, comme un gigantesque décor de féerie.

Sur l'emplacement naguère occupé par le dôme central de l’Exposition de 1889, immédiatement contre le palais de l'électricité, une galerie, longue de 70 mètres et large de 41, terminée â chaque extrémité par deux galeries latérales, en forme de fer à cheval, est dominée par le monument, dont la base se trouve à huit mètres du sol. On y accède par une rampe tournante très douce, de 150 mètres de longueur, bordant une cascade.

Au centre de la galerie sud, un large vestibule carré conduit dans un vaste salon aménagé pour le président de la République et destiné aux réceptions officielles.

Le château d’eau, surmonté d’un cartouche lumineux, aux armes de la République, se détache sur un colossal paravent électrique, véritable chef-d’œuvre deconstruction métallique, ouvrage de M. Hénard. Ce paravent ne mesure pas moins de 100 mètres de haut, sur une largeur de 80 mètres. Il est orné de vitraux de couleurs.

La décoration du monument lui-mème, tout en restant particulièrement moderne, est inspirée de dessins français de l'époque de Louis XV, notamment de cartons de Meissonier, Bérain et Oppenord. Le motif principal représente une vaste niche circulaire en forme de coquille, d’où parlent en tous sens des rayons lumineux.

Du milieu de la niche, â trente-quatre mètres au-dessus du sol, jaillissent une gerbe centrale et six gerbes secondaires qui inondent la grotte lumineuse.

Au devant de la première vasque, s’avance un bassin rectangulaire de 100 mètres de long sur 20 mètres de large, terminé par une seconde vasque demi-circulaire, de 35 mètres de diamètre.


Pour tout savoir sur les expositions universelles et internationales.
https://www.worldfairs.info

Avatar du membre
worldfairs
Site Admin
Messages : 9805
Enregistré le : 21 juin 2004 09:41 pm
Localisation : illkirch
Contact :

Re: Le château d'eau monumental

Message par worldfairs »

Texte et illustrations de "La construction moderne - 7 juillet 1900"

Le Château-d’Eau du Champ-de-Mars, dû à M. Paulin, est situé devant le palais de l’Electricité, exécuté par M. Hénard. Cet ensemble est d’un grand effet décoratif, surtout pendant les fêtes de nuit dont il forme l’élément principal avec sa cascade, ses fontaines lumineuses, et ses portiques illuminés.

chateaudeau-01.jpg
Pour tout savoir sur les expositions universelles et internationales.
https://www.worldfairs.info

Avatar du membre
worldfairs
Site Admin
Messages : 9805
Enregistré le : 21 juin 2004 09:41 pm
Localisation : illkirch
Contact :

Re: Palais de l'Electricité et le château d'eau monumental

Message par worldfairs »

Texte et illustration de la revue "L'Exposition Illustrée" de 1900

palaiselectricitechateaueau01.jpg

Rien ne saurait dépeindre l’aspect à la fois majestueux et singulièrement réjouissant pour la vue que présente ce vaste ensemble, que Ion a comparé, avec raison, à une sorte de magnifique « toile de fond » du Champ de Mars. De jour et de nuit, c'est une véritable fête des yeux, un éblouissement de couleurs changeantes, un chatoiement incessant d’eaux jaillissantes, de verreries polychromes, d’oriflammes flottants.

M. Paulin<br />Architecte du Château d'Eau
M. Paulin
Architecte du Château d'Eau

M. Hénard<br />Architecte du Palais de l'Electricité
M. Hénard
Architecte du Palais de l'Electricité
Pour tout savoir sur les expositions universelles et internationales.
https://www.worldfairs.info

Avatar du membre
worldfairs
Site Admin
Messages : 9805
Enregistré le : 21 juin 2004 09:41 pm
Localisation : illkirch
Contact :

Re: Palais de l'Electricité et le château d'eau monumental

Message par worldfairs »

Texte et illustrations de "L'exposition en famille"

... Sous le soleil ardent d’août, la façade principale des palais du Champ-de-Mars, la dominante de toutes, c’est celle du Palais de l’Electricité. Elle éclate de blancheur inouïe, avec en avant d'elle, le magnifique château-d’eau tout ruisselant de cascades, tandis que son bassin s’allonge, sous des jets qui s’éparpillent en pluies, entre deux rampes demi-circulaires bordées de ballistics de pierre avec vases à fleurs du style Louis XV. Ce château-d’eau, c’est une vaste niche de trente mètres d’ouverture sur onze de profondeur, contenant une série de grandes vasques disposées en amphithéâtre. Au centre du bas, sur un quartier de roches, un groupe de belle statuaire: l’Humanité conduite par le Progrès qui s’avance vers l’Avenir en renversant dans l’écume deux figures de furies qui personnifient la Routine.

Animal vomissant de l'eau
Animal vomissant de l'eau

Au centre de la voûte, à une hauteur de trente mètres une cascade jaillit et gronde sur dix mètres de largeur.

Et dans le bassin, c’est une profusion de naïades, de tritons, de Neptunes, d’animaux chimériques, vomissant des bouillons, des floconnements. Tous ces jeux de l'eau rendent encore plus saisissant dans le fond le silence altier des grandes lignes du Palais de l’Electricité dont le développement est de cent trente mètres sur soixante-dix mètres de hauteur au fronton central où domine une cartouche avec la date éclatante de 1900, ce pendant que le Génie de l’Electricité brandit le flambeau du Progrès debout sur un char emporté au galop, ailé d’hippogriffes légers.

Le Génie de l'Electricité
Le Génie de l'Electricité

La toiture est une succession de petits arcs de cercles accolés les uns aux autres soutenus par des pylônes qui vont en diminuant, de sorte que l’ensemble lui-même est un immense arc-de-cercle tréflé, surmonté d'une crête à jour où des milliers d’oriflammes multicolores mettent un claquement flambant.

La façade en zing repoussé est percée de neuf fortes baies revêtues d’ornements polychromes, vitraux et céramiques, d’effet harmonieux.

Mais c'est le soir qu'il faut voirie Palais. La Fée Electricité l’enchante d’une éblouissante parure de lumières. Un coup de baguette et 5.000 lampes à incandescence, 8 lampes à arc avec réflecteurs font surgir dans les ornements, les arabesques, les chapiteaux, les fenêtres, les portiques des dessins de lueurs rares, des joailleries de clartés de toutes couleurs, des flamboiements qui courent dans l'eau de la cascade, dans les vagues, au haut des jets d’ondes et font du château-d'eau une magnifique fontaine lumineuse. Jamais on ne se rassasie de cette vision.

... Et j'ai vu cette féerie plusieurs fois, mais aujourd'hui il fait jour... Je me dirige vers le palais de la mécanique.
Pour tout savoir sur les expositions universelles et internationales.
https://www.worldfairs.info

Répondre

Retourner vers « Paris 1900 - Architecture, pavillons, jardins, mobilier urbain »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 0 invité