Le pavillon de l'Italie

Paris 1937 - Architecture, pavilions
Avatar du membre
worldfairs
Site Admin
Messages : 6786
Enregistré le : 21 juin 2004 09:41 pm
Localisation : illkirch
Contact :

Le pavillon de l'Italie

Message par worldfairs » 08 mars 2018 10:02 am

Article de la revue "La construction moderne" du 11 juillet 1937


Le pavillon de l'Italie
par M. Marcello PIACENTINI, Architecte
avec la collaboration française de M. REMAURY, Architecte S.C.S.A.D.G.

pavillonitalie.jpg
Pavillon de l'Italie

Le Pavillon de l’Italie, par la masse de ses bâtiments et le caractère de son architecture, retient particulièrement l’attention des visiteurs.

Occupant une surface de 4.300 mètres carrés, dont 3.200 sont construits, limité d’une part par la Seine, d’autre part par le Quai d’Orsay, ce Pavillon est admirablement placé, et disposé.

Dès l’entrée à l’Exposition, par la Porte de l’avenue de La Bourdonnais, le visiteur trouve en face de lui le bâtiment principal de la participation italienne, vaste construction, axée sur cette porte, et s’élevant à une hauteur de 45 mètres au-dessus du niveau du quai.

Le plan, d’une très grande clarté, a permis aux nombreux artistes qui collaborèrent avec l’Architecte Italien, de réaliser des dispositions intérieures caractéristiques qui constituent, par les principes de présentations mis en valeur, des modèles du genre.

Le Pavillon est essentiellement composé de deux bâtiments, reliés entre eux par de vastes galeries, largement éclairées.

Le Bâtiment principal est construit autour d’un Atrium qui constitue le centre d’honneur de la composition et dans lequel est élevé le monument commémoratif de la croisière aérienne du Maréchal Balbo.

pavillonitalie1.jpg
Pavillon de l'Italie - Objets d'Art

Une grande galerie, en façade sur le quai, relie ce bâtiment principal à un bâtiment secondaire, également aménagé en exposition à l’étage, mais de plus faible hauteur : 3 étages au lieu de 5. Une seconde galerie longe la berge, permettant au restaurant placé dans ce second bâtiment, de s’étendre entre la Seine et une charmante cour intérieure agrémentée de fleurs et de quatre fontaines.

Dès son entrée dans ce Palais, le visiteur est impressionné par la grande mosaïque qui forme le fond de l’atrium, et contre laquelle est adossé le monument de « l’Italia transvolatrice », La Louve Romaine, en bas, rappelle les origines de Rome, le Faisceau en haut présente les temps actuels, tandis qu’au faîte une inscription de Tacite souligne la volonté du créateur de ce vaste motif.

Les galeries, largement éclairées, qui bordent l’Atrium abritent, aux différents étages, les industries légères, les parfums, les textiles, les arts graphiques.

En avant-corps de ce bâtiment, entre l’atrium et la Seine, sont disposés de vastes salons aménagés, à rez-de-chaussée (niveau du quai) en expositions de l'Italie d’Outre-Mer, au 1er étage, en vaste rétrospective des travaux publics et architecturaux exécutés sous le gouvernement de Mussolini, à l’étage supérieur, en exposition des Beaux-Arts, Peinture et Sculpture, enfin, au dernier étage, le Salon d’Honneur.

pavillonitalie2.jpg
Pavillon de l'Italie - Salle d'honneur

Les galeries qui longent le quai d’Orsay sont réservées au tourisme à rez-de-chaussée, aux Arts décoratifs à l'étage.

Enfin, le second bâtiment, réservé aux services et à la Salle du Restaurant à rez-de-chaussée, à l’aménagement d’installations intérieures à l’étage.

Au niveau de la berge sont disposés : la galerie des industries, les vins d’Italie et les tabacs.

Ce plan est extrêmement bien étudié, et permet une circulation facile à travers une exposition très importante et condensée. On remarquera particulièrement la disposition centrale de la cage d’escalier du pavillon principal, cage contenant deux escaliers superposés, et doublée par deux groupes d’ascenseurs.

pavillonitalie3.jpg
Pavillon de l'Italie - Restaurant

Nous ne pouvons malheureusement, faute de place, entrer dans le détail des dispositions de présentations souvent* remarquables réalisées par les nombreux collaborateurs de M. Marcello Piacentini. Nous devons pourtant citer parmi les dispositions qui retiennent l’attention, la Galerie du Tourisme, aménagée par M. Ettore Rossi, Architecte de Rome, bel exposé du caractère touristique et archéologique de l’Italie. Le Restaurant, également étudié par l’Architecte Rossi, est décoré par M. Di Cocco, ce bel ensemble comporte 150 places. La Galerie des Travaux Publics et d’Architecture, exécutée d’après le projet de M. Giuseppe Pagano, est d’une présentation très agréable et démonstrative, la Section des Arts Graphiques, présentée par M. Erberto Carboni, Architecte, et la Galerie des Arts Décoratifs, réalisée par M. Renato Camus, Architecte, constituent un modèle de mise en valeur des objets charmants qui agrémentent nos intérieurs.

La Section d’installation intérieure, conçue par MM. Gio Ponti, G. Pulitzer, L. Cosenza, Architectes, et M. P. Chiesa, peintre, groupe en dix pièces, une présentation d’appartement moderne fort agréable. Le caractère des meubles exposés les dispositions des pièces retiendront l’attention des Visiteurs.

Le Salon d’Honneur, œuvre de M. Giuseppe Pagano, glorifie les grandes réalisations sociales du régime fasciste. Cette salle d’un profond intérêt artistique, groupe des techniques diverses et présente des œuvres remarquables.

pavillonitalie4.jpg
Pavillon de l'Italie - Tourisme

Les parois sont diversement traitées, l’une est en mosaïque de marbre, tandis qu’en face une immense verrière décorative, exécutée en Thermolux, suivant une méthode de trame de verres colorés, ouvre la voie à des effets artistiques d’un grand intérêt. Œuvre de MM, Nino Strada avec la collaboration de M. Beppe Guzzi.

Il convient de remarquer les très belles faïences colorées et moulées qui forment frises sous la paroi de marbre. Œuvre de MM. Nino Strada et Tullio Mazzotti, cette décoration mesure 50 mètres carrés de surface et illustre les 22 corporations du Gouvernement Fasciste.

Le Pavillon italien présente, sur la Seine, une silhouette agréable, avec son bâtiment principal, cerné de grandes ombres et couronné de statues, contre lequel s’allongent les larges portiques des galeries et que cale le second bâtiment.

En avant de ce pavillon, au pied de la Tour, surplombant la Seine, se dresse la statue du Génie du Fascisme, exécutée par M. Giorgio Gori, à la suite d’un concours ; statue haute de 6 mètres, exécutée en aluminium anticorodal.

Le Pavillon de l’Italie fait le plus grand honneur au talent de nos voisins, et nous adressons à M. Piacentini et ses nombreux Collaborateurs, à M. Enrico de Smaele, Ingénieur, qui dirigea les travaux, ainsi qu’à notre Confrère M. Remaury, qui collabora à cette œuvre au titre du Commissariat Général Français, nos très sincères remerciements pour la documentation qui nous fut remise, et nos vives félicitations.

pavillonitalie5.jpg
Pavillon de l'Italie - Urbanisme
Pour tout savoir sur les expositions universelles et internationales.
http://www.worldfairs.info

Avatar du membre
worldfairs
Site Admin
Messages : 6786
Enregistré le : 21 juin 2004 09:41 pm
Localisation : illkirch
Contact :

Re: Le pavillon de l'Italie

Message par worldfairs » 08 mars 2018 11:28 am

Pavillon de la l'Italie - Plans

italie-plansniveauseinequaidorsay.jpg
Pavillon de l'Italie - Plan niveau de Seine et Quai d'Orsay

italie-plans1et2etages.jpg
Pavillon de l'Italie - Plan du 1er et 2ème étage
Pour tout savoir sur les expositions universelles et internationales.
http://www.worldfairs.info

Répondre

Retourner vers « Paris 1937 - Architecture, pavillons »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 0 invité