Les guerres et la mort du Prince Albert : l'Exposition universelle dans la crise

London 1862 - Discussions, informations, questions
Avatar du membre
worldfairs
Site Admin
Messages : 6495
Enregistré le : 21 juin 2004 09:41 pm
Localisation : illkirch
Contact :

Les guerres et la mort du Prince Albert : l'Exposition universelle dans la crise

Message par worldfairs » 01 déc. 2016 07:35 pm

Le but des Expositions universelles du XIXeme siècle était d'amener les différents pays à se concurrencer pacifiquement, laquelle concurrence devant remplacer les démêlés belliqueux. Mais ce concept idéaliste était voué à l'échec face à la soif de pouvoir des différentes nations.

Après la guerre de Crimée au milieu des années 50 et les combats britanniques contre les soulèvements d'Afrique du Sud, c'était surtout la sécession des Etats américains du sud qui mettait en danger le projet de l'Exposition universelle. Du reste, la guerre civile américaine risquait de nuire directement à l'exposition londonienne.
Les industries textiles britanniques souffraient énormément du manque de coton dû à la guerre aux USA, et à cause de leurs problèmes financiers beaucoup de ces entreprises furent forcées de refuser de participer à l'Exposition universelle. Cette crise entraîna également une hausse du chômage et une baisse des salaires qui se répercutèrent sur le nombre des visiteurs. En raison de la guerre civile, la participation des USA fut longtemps incertaine, eux qui en 1851 étaient venus à Londres avec une grosse délégation. Ils furent finalement présents en 1862 avec quelques objets seulement.

La mort du Prince Albert le 14 décembre 1861 accabla profondément les responsables du projet. Albert était considéré comme le père de cette exposition et dès lors manquèrent sa protection et sa présence symbolique. Le 1er mai 1862, la reine en deuil n'assista pas à l'inauguration de l'Exposition universelle et son trône resta vide, avec à ses côtés les bustes de la reine et de son défunt époux marquant la perte dont souffraient le pays et l'Exposition elle-même. Enfin, chaque discours faisait allusion à la mort du prince et vantait ses mérites. De même la Choral-Ode d'Alfred Tennyson, poète de la cour, rendait hommage au prince, initiateur de cette exposition rassemblant le monde entier.
Pour tout savoir sur les expositions universelles et internationales.
http://www.worldfairs.info

Retourner vers « Londres 1862 - Informations, renseignements, discussions, questions »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 0 invité