Guide Remboursable Illustré

Liège 1905 - Books, documents
Avatar du membre
worldfairs
Site Admin
Messages : 6431
Enregistré le : 21 juin 2004 09:41 pm
Localisation : illkirch
Contact :

Guide Remboursable Illustré

Message par worldfairs » 11 oct. 2014 03:44 pm

Guide Remboursable Illustré - Liège 1905
Partie Littéraire : M. L. Souguenet
Editeur : Charles Desoaer
Année de sortie : 1905
Langue : Français
Nombre de pages : 516

 Livre - Guide Remboursable Illustré - Liège 1905


Préface de l'éditeur:

La Belgique, fêtant le 75e anniversaire de son indépendance, a élu, en quelque sorte, la Ville de Liège pour sa capitale pendant cette année. C’est Liège qui est chargée d’étaler sous les yeux du pays, des peuples voisins ou des étrangers venus d’Outre-Mer, un résumé de la richesse artistique, commerciale et industrielle de la Belgique. Inutile de rappeler les raisons qui valent à Liège cet honneur; mais on peut dire que la cité des Princes-Evêques a voulu s’en rendre digne.

Si les gens d’affaires du monde entier, les grands industriels, les ingénieurs connaissent Liège, il n’en est peut-être pas de même des touristes, de ceux qui constitueront la majorité des visiteurs à l’Exposition. Cela s’explique en ce sens qu’on voit surtout en Liège une ville de travail et que les voyageurs de loisirs recherchent de préférence les villes de luxe et de plaisir comme Bruxelles, les villes mondaines comme Ostende, les cités d’art comme Bruges.

Mais cela est injuste, la richesse matérielle de Liège fait peut-être tort à sa réputation artistique; on oublie celle-ci quand on pense à celle-là et, de plus, la beauté de la Cité Liégeoise ne se résume pas aisément; elle ne consiste pas en tel ou tel monument; elle est partout, elle est dans le site, elle est dans la race, elle est dans le fleuve, dans les carrefours, dans une disposition accidentée et imprévue; elle n’est pas de celles que Bædeker caractérise facilement.

Un guide de Liège, cela a déjà été fait, bien fait même, si on songe au but que se proposaient les auteurs; on a indiqué scrupuleusement les dates de la construction de la cathédrale de Saint-Paul ou du Palais des.Princes-Evêques; on n’a peut-être pas exprimé l’âme d’une ville qu’on ne peut visiter sans qu’elle vous captive. De plus, ces renseignements particuliers sur Liège occupent généralement une place restreinte dans un ouvrage étendu. Nous avons voulu faire, sinon mieux, autrement; c’est pourquoi nous nous sommes adressés à un écrivain qui nous a paru capable de donner, en plus des renseignements pratiques, des renseignements psychologiques, esthétiques. Il s’est efforcé ici de faire comprendre toute une ville, résultat du passé historique, centre savant et centre industriel, habité par un peuple actif, travailleur et gai, une ville placée dans un site admirable et peut-être unique. Les merveilles agrestes, les bois, les collines, les fleuves, les rivières, les rochers y abondent et forment avec la vision dantesque des cheminées, des terrils, des houillères, un panorama d’une singulière grandeur. Les coins rustiques voisinent avec les modernes donjons des usines. C’est tout cela qu’on trouvera dans le livre que nous présentons.

A part l’intérêt du livre nous avons voulu autre chose, pour mériter les sympathies des lecteurs. Nous avons voulu que ce Guide fût un actif moyen de propagande commerciale et que nos lecteurs bénéficiassent de cette propagande : nous avons imaginé un Guide Remboursable. Chacun des acheteurs trouvera un dédommagement de la somme versée, dans une enveloppe enclose dans le livre et contenant un ou plusieurs bons, pour telle, telle ou telle marchandise. Le mécanisme de la chose est simple à comprendre : nous abandonnons à nos lecteurs tout le produit de la publicité que nous faisons dans ce livre pour les commerçants. C’est en sorte contribuer à la diffusion des produits industriels, c’est donner des échantillons ;c’est faire connaître à ceux qui désirent s’imprégner j par une lecture utile de l’esprit Liégeois, les qualités de la fabrication et du commerce liégeois. Les étrangers trouveront également là une occasion, de faire valoir leurs produits.

Inutile que nous en disions davantage, on nous a compris.

L’auteur a cru qu’un guide n’était pas nécessairement un indicateur de chemins de fer, d’omnibus ou de tramways, que les touristes qui prennent un guide, que ce guide soit un livre ou un homme intelligent, ne lui demandent pas de leur montrer le monde entier, depuis la première jusqu’à la dernière des curiosités indiquées par Baedecker ou ses fils. Un guide peut être quelqu’un qui a choisi et qui sait faire choisir et qui, sachant que les humains n’ont en général que deux jambes et quelques fois deux ou quatre roues, ne veut point ne pas laisser divers recoins de la planète non visités. C’est pourquoi, l’auteur faisant un guide et jouant le rôle de guide, a choisi et fait choisir. Il s’attarde volontiers avec complaisance sur certains endroits, les croyant en conscience dignes de l’intérêt spécial de ceux qui veulent bien le lire. Il décrit plus volontiers la vue du Sart-Tilman que celle de la Citadelle.

Il s’attarde à Esneux pour en faire un centre d’excursions, choisit Chaudfontaine comme la localité représentative des bords de la Vesdre. Ce n’est pas du caprice, c’est simplement la manifestation d’un goût personnel et l’auteur croit, modestement d’ailleurs, que ceux qui achètent un livre font à l’auteur de ce livre, crédit de quelque confiance; que, s’ils suivent ses indications, ils ne sont pas trop, comme on dit, volés; qu’enfin si, contrairement à tous les précédents des guides qui jurent la main sur le cœur qu’ils ne veulent point faire œuvre littéraire, celui-ci s’amuse au jeu des métaphores et des idées, c’est qu’il s’adresse à des gens qui veulent non seulement savoir à quelle heure part le train omnibus, mais qui veulent aussi penser. Enfin, gage de la modestie de l’auteur, il pense n’avoir pas à refaire certaines descriptions quand elles ont été faites par des gens comme Jean d’Ardenne, Camille Lemonier, voire Victor Hugo. Il leur cède la parole...
Pour tout savoir sur les expositions universelles et internationales.
http://www.worldfairs.info

Retourner vers « Liège 1905 - Livres, publications, documents »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 0 invité