La Tour du Soleil et l'Espace Symbolique de l'exposition universelle d'Osaka 1970

Osaka 1970 - Architecture, pavilions
Avatar du membre
worldfairs
Site Admin
Messages : 6238
Enregistré le : 21 juin 2004 09:41 pm
Localisation : illkirch
Contact :

La Tour du Soleil et l'Espace Symbolique de l'exposition universelle d'Osaka 1970

Message par worldfairs » 13 juil. 2010 09:02 pm

La Tour du Soleil ( Tower of Sun) est sans conteste le monument le plus connu de l'Exposition Universelle d'Osaka 1970 (Expo'70)

Image

Le Grand Toit, conçu par Kenzo Tange, était percé pour laisser passer la pointe de la Tour du Soleil.
Cette tour, conçue par Taro Okamato, s'élève à 70 mètres de hauteur avec une base d'un diamètre de 20 mètres.

Image

Cette magnifique tour, symbolisant la dignité et le progrès sans fin de l'humanité, a trois visages, deux sur le devant et un derrière.

- Le visage de derrière "Soleil noir" de 8 mètres de diamètre représente le passé et est appelé la divinité gardienne de la place.
- Le visage de devant de 12 mètres de diamètres représente le présent.
- Le visage au sommet "Soleil d'Or" de 11 mètres de diamètre représente l'avenir.

Image

La tour se caractérise aussi par deux bras de 25 mètres de long tendus en signe de bienvenue, et par des lignes brisées de chaque coté représentant le tonnerre et formées par des mosaïques rouges.

Image

L'intérieur de la tour tout comme l'extérieur était divisé en 3 parties:
- le sous-sol représentait le passé.
- le rez-de-chaussée le présent.
- le haut l'avenir.

Image

A l'intérieur s'élevait "L"Arbre de la Vie" qui représentait l'histoire de l'évolution. Quatre escaliers roulants transportaient les visiteurs sur 45 mètres de hauteur pour leur présenter l'évolution des créatures grâce à 300 représentations de simples cellules , reptiles, oiseaux, singes et homo sapiens. Des animations sons et lumières intensifiaient ce voyage à travers le temps.

Image
L'Arbre de la Vie

A la fin de l'exposition, la tour fut fermée au public; en 1979 le Grand Toit fut démonté.
La tour se détériorant, la destruction de ce symbole fut envisagé mais finalement de novembre 1994 à Mars 1995 des travaux de restauration furent entrepris et rendirent son éclat à cette tour.

Image
©Yuko Chan

Image
©Yuko Chan

Encore aujourd'hui, la Tour du Soleil est considérée comme un symbole artistique national au Japon et un vestige unique de l'Expo'70.
Pour tout savoir sur les expositions universelles et internationales.
http://www.worldfairs.info

Avatar du membre
lemog
Messages : 1496
Enregistré le : 20 déc. 2005 02:30 pm
Contact :

Re: La Tour du Soleil de l'exposition universelle d'Osaka 19

Message par lemog » 20 août 2010 06:51 pm

Belle documentation Philippe... cette Tour du Soleil est quand même un sacré symbole...
...elle devrait faire partie d'un prochain film 3d sur Osaka 70... avec ce Grand Toit si particulier !

Avatar du membre
lemog
Messages : 1496
Enregistré le : 20 déc. 2005 02:30 pm
Contact :

Re: La Tour du Soleil de l'exposition universelle d'Osaka 19

Message par lemog » 20 août 2010 07:30 pm

J'en profite pour ajouter deux photos où l'on peut voir cette Tour du Soleil... de nuit :D

Image

Ci-dessous, plus éloigné, derrière le Pavillon de la France (composé de quatre dômes géants en plastique. Ces dômes sont surnommés "Parapluies d'Osaka" en l'honneur de la première Exposition universelle en Asie, qui représente un nouveau départ dans l'architecture. C'est la pression d'air interne qui en maintien la forme).

Image

Avatar du membre
Gaël
Messages : 969
Enregistré le : 22 août 2004 05:11 pm
Localisation : Ile-de-France
Contact :

Re: La Tour du Soleil de l'exposition universelle d'Osaka 19

Message par Gaël » 20 août 2010 10:23 pm

Je l'ai vue en 2005, elle est dans son parc Expo'70 qui était fermé car un ouragan arrivait ! de l'autre coté de l'autoroute il y avait Expoland qui a fait faillite depuis ! Une boutique vendait des mini-tour du soleil en plastique. Il y a quelques autres batiments vestiges ici et là autour de la station du monorail.
Say Yes to the bid of Lille Expo 2020 ! Oui à l'exposition universelle !
http://expolille2020.unblog.fr/?p=4

Vestiges des Expositions Universelles
http://vestiges-expositions.fr.gd/VESTIGES-EXPOS.htm

Avatar du membre
worldfairs
Site Admin
Messages : 6238
Enregistré le : 21 juin 2004 09:41 pm
Localisation : illkirch
Contact :

Un symbole de la ville idéale du future

Message par worldfairs » 30 janv. 2017 08:43 am

Texte extrait d’un CD de Expo 2000 Hannover – L’histoire des Expositions Universelles

Le projet de faire de l'Expo 70 un symbole de la ville idéale du future s'exprimait clairement dans le plan d'aménagement du territoire conçu par Kenzo Tange. Contrairement aux expositions universelles de Paris, de Londres ou de New York, où il fallut intégrer au projet les structures urbaines existantes, à Osaka, on choisit justement un site à l'extérieur de la ville, qui, situé sur une colline, offrait un vaste éventail de possibilités pour la mise en scène architecturale et l'utilisation de l'espace.

Le site fut divisé en deux zones, l'une desservie par le nouveau périphérique d'Osaka et l'autre par le train. La partie sud hébergeait le parc d'attractions "Expoland" et l'administration, alors qu'un grand jardin japonais et les pavillons, desservis par un train monorail, trouvèrent refuge au nord du site. Kenzo Tange relia ces deux zones par un "espace symbolique", d'environ un kilomètre de long et de 150 mètres de large. D'après le concept urbain idéal défendu par Kenzo Tange, représentant un arbre en pleine fleurs, cet espace symbolique figurait le tronc de l'arbre. De là s'étendaient les branches que symbolisaient les voies de communication, et, sur un deuxième niveau des couloirs équipés de tapis roulants climatisés conduisaient à sept places portant chacune le nom d'un jour de la semaine. Les pavillons symbolisaient les fleurs de cette arbre.

La puissance de ce concept, qui se reflétait dans des coloris très sobres et des constructions lumineuses, fut rendu plutôt disgracieux par la superposition des nombreux pavillons aux couleurs criardes visant à produire l'effet de fleurs. Cependant, cela pouvait s'appliquer aussi bien au thème de l'exposition qu'au concept d'aménagement de l'espace de Tange. Contrairement à l'exposition de Montréal de 1967, où des consignes strictes avaient limité la liberté de création de chacun des pays participants, ici, l'expression de l'individualité, de la différence et de la diversité était fortement encouragée.
Pour tout savoir sur les expositions universelles et internationales.
http://www.worldfairs.info

Avatar du membre
worldfairs
Site Admin
Messages : 6238
Enregistré le : 21 juin 2004 09:41 pm
Localisation : illkirch
Contact :

L'espace symbolique

Message par worldfairs » 30 janv. 2017 08:44 am

Texte extrait d’un CD de Expo 2000 Hannover – L’histoire des Expositions Universelles

L'espace symbolique

L'espace symbolique fut également conçu par Tange. Son centre, la "Place des Fêtes" recouverte d'un toit gigantesque en polyester construit en tubes d'acier, de 108 mètres de large et 292 mètres de long, fut monté directement sur place au sol, puis élevé à 30 mètres de hauteur, soutenu uniquement par six piliers. Malgré ses dimensions extraordinaires, cette construction fut encore loin d'égaler le gigantisme du Palais de Cristal de l'exposition universelle de Londres de 1851. Des robots géants, symboles d'une architecture de science-fiction, exécutaient les tâches les plus diverses et les prestations de services, depuis l'éclairage jusqu'aux prises de vues de télévision. Le toit était transpercé par le pavillon à thème la "Tour du soleil", de 70 mètres de haut. Taro Okamoto, le "Picasso du Japon", réalisa cette tour en l'affublant des traits d'un monstre à trois visages. En grimpant sur ses bras grands ouverts et particulièrement avenants, les visiteurs pouvaient rejoindre une partie du toit de Tange, où d'autres objets étaient exposés. Les contemporains qualifièrent ce monstre de "gigantesque nain de jardin" ou de "bonhomme de neige au visage en forme de patate, en train de fondre". A l'intérieur, les visiteurs pouvaient, en empruntant des escaliers mécaniques, escalader l'arbre de la vie, véritable voyage à travers le temps qui révélait l'histoire de l'évolution humaine, racontée avec des effets sensationnels et multiples. L'exposition des thèmes pouvait dans son ensemble se placer sur trois plans : au niveau souterrain, le monde des secrets présentait le passé, au niveau du sol, tous les pavillons offraient un regard sur le présent d'un monde en harmonie, alors que sur le toit se déroulait le monde du future et du progrès avec ses architectures et ses machines futuristes.
Pour tout savoir sur les expositions universelles et internationales.
http://www.worldfairs.info

Répondre

Retourner vers « Osaka 1970 - Architecture, pavillons »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 0 invité