Le Grand Palais

Paris 1900 - Architecture, pavilions, gardens, urban furniture
Avatar du membre
worldfairs
Site Admin
Messages : 9818
Enregistré le : 21 juin 2004 09:41 pm
Localisation : illkirch
Contact :

Re: Le Grand Palais

Message par worldfairs »

Texte et illustrations de "La construction moderne - 28 juillet 1900"

Le grand Palais des Beaux-Arts a été élevé pour remplacer le Palais de l’Industrie et se prêter, comme lui, après l’Exposition, à de multiples destinations. Il doit abriter les Salons annuels des artistes, le concours agricole, le concours hippique, et les expositions estivales dont la démolition de l’ancien Palais nous avait privés depuis plusieurs années.

Cet édifice fut mis au concours, et l’exécution en fut confiée à quatre dos lauréats. M. Deglane, qui avait eu la première prime, fut chargé de la façade principale ; M. Thomas reçut la mission d’élever la partie du palais située sur l’avenue d’Antin, et M. Louvet édifia le corps central qui sert de trait d’union à ces deux parties principales. Afin de donner un peu d'homogénéité à cette collaboration, M. Giraut fut nommé architecte en chef de l’édifice.

Notre planche et notre croquis donnent des vues de la façade sur l’avenue Nicolas II. C’est la partie confiée à M. Deglane. A l’intérieur on trouve deux nefs perpendiculaires, abritées par un vaste comble vitré dont le lanterneau central forme coupole. Un escalier monumental en fer forme le fond de la petite nef.

La grande nef est de quelques mètres moins longue que celle du Palais de l'Industrie. Les galeries de peinture sont disposées au premier étage, et éclairées par des toitures vitrées. La sculpture occupe les deux nefs. Pour l'Exposition, on a crée des salles supplémentaires à rez-de-chaussée, qui encombre la nef, et la font paraitre trop petite. Mais ce n'est là que du provisoire.

Façade
Façade



Façade du Grand Palais, avenue Nicolas II
Façade du Grand Palais, avenue Nicolas II


Pour tout savoir sur les expositions universelles et internationales.
https://www.worldfairs.info

Avatar du membre
worldfairs
Site Admin
Messages : 9818
Enregistré le : 21 juin 2004 09:41 pm
Localisation : illkirch
Contact :

Re: Le Grand Palais

Message par worldfairs »

Texte et illustrations de "La construction moderne - 8 septembre 1900"

Nous avons ou déjà l’occasion de signaler à l’attention de nos lecteurs, comme une des parties les plus intéressantes du grand Palais, le vestibule d’honneur élevé par M. Thomas, dans la partie postérieure de ce palais, du côté de l’avenue d'Antin. Ce vestibule sert de communication entre les divers corps de bâtiment, dans le sens longitudinal, et en même temps donne accès, dans le sens transversal, aux deux grands escaliers montant au premier étage.

Vestibule
Vestibule

Le second croquis donne la vue d'ensemble du grand escalier monumental, à l’intérieur du grand Palais, construit par M. Louvel, et qui est une très intéressante application do la construction métallique à la décoration d'un grand édifice architectural.

Escalier d'honneur du Grand Palais
Escalier d'honneur du Grand Palais
Pour tout savoir sur les expositions universelles et internationales.
https://www.worldfairs.info

Avatar du membre
worldfairs
Site Admin
Messages : 9818
Enregistré le : 21 juin 2004 09:41 pm
Localisation : illkirch
Contact :

Re: Le Grand Palais

Message par worldfairs »

Texte et illustrations de "La construction moderne - 12 sjanvier 1901"

ESCALIER DU GRAND PALAIS DES BEAUX-ARTS. — Architecte : M. Louvet.


Plusieurs innovations ont été tentées dans la construction et la décoration du grand Palais des Beaux-Arts, qui remplace aujourd’hui l’ancien palais de l’Industrie. Il en a été parlé plusieurs fois ici-même. Nous rappellerons seulement les plus marquantes telles que l’emploi du ciment armé, les frises céramiques des deux façades, enfin l’escalier monumental en fer de la grande nef.

M. Louvet, architecte de la partie médiane du Palais, avait à édifier le grand escalier qui, faisant face à l’entrée, s’élève au fond de la croisée du vaisseau principal. Cet escalier étant construit en fer, l'artiste a voulu que la construction en restât apparente, et ne fût pas dissimulée sous un revêtement trompeur. C’était un parti fort logique, mais fournissant peut-être une matière un peu maigre à la décoration. Aussi M. Louvet a-t-il développé ce programme primitif en ajoutant des volutes et des rinceaux métalliques qui ne sont pas indispensables à la construction, mais qui traduisent aux yeux la pensée de l’architecte: considérer lés supports non plus comme de simples piliers, mais comme les tiges et les rameaux d’une robuste végétation qui soutiendrait les plateformes.

ESCALIER DU GRAND PALAIS DES BEAUX-ARTS. — Architecte : M. Louvet
ESCALIER DU GRAND PALAIS DES BEAUX-ARTS. — Architecte : M. Louvet
Pour tout savoir sur les expositions universelles et internationales.
https://www.worldfairs.info

Avatar du membre
worldfairs
Site Admin
Messages : 9818
Enregistré le : 21 juin 2004 09:41 pm
Localisation : illkirch
Contact :

Re: Le Grand Palais

Message par worldfairs »

Texte et illustration de la revue "L'Exposition Illustrée" de 1900

Le Grand Palais des Beaux-Arts, situé en face du Petit Palais, provoque une impression tout autre que ce dernier.

Construit sur les plans de MM. Deglane, Louvet et Thomas, architectes, il couvre une superficie de 40,000 mètres carrés et affecte la forme d’un double T à branches transversales inégales.

De style un peu composite, il dégage néanmoins une réelle idée de grandeur.

Il a été conçu de telle sorte que son architecture se marie harmonieusement avec celle des palais de la place de la Concorde et celle de l’Hôtel des Invalides.

La puissante colonnade qui court lout le long de ce monument peut certes rivaliser avec les modèles du genre.

Harmonieusement proportionnées, ayant entre elles des intervalles qui en dégagent la puissante allure sans l'amoindrir, sobrement ornées de « chutes » de laurier •et de chêne, ces colonnes constituent, à elles seules, des œuvres très remarquables.

Le péristyle comporte trois entrées monumentales, ce qui donne à la façade un cachet d’élégance qu’il n’eût pas été possible d'obtenir avec une seule entrée. De chaque côté se dressent quatre statues. A gauche, des femmes, d’un fort beau caractère. sculptural, personnifient des arts égyptien, grec, romain et byzantin ;—à droite.;-quatre autres statues représentent les quatre arts principaux : la sculpture, la peinture, l’architecture et la gravure.

De hautes frises ornent les façades et le dessous des portiques. Des Amours y sont représentés, tenant en main les attributs des différents arts.

Sur la façade de l’avenue d’Antin, ces frises représentent l'histoire de l'art depuis les-temps les plus reculés. Les dessins et les reliefs sont de MM. Henri Blanc et Barrias, et composés de grès flammés polychromes de la manufacture de Sèvres, d’un très bel effet. Les auteurs se sont inspirés des principes qui ont présidé à l'exécution des anciennes mosaïques pompéiennes et romaines.

Enfin, les guirlandes qui entourent les fenêtres, un peu lourdes en leur blancheur de pierre neuve, prendront certainement un noble caractère d’art quand le temps aura passé par là et mis toutes choses au point.

Le corps de bâtiment principal, en façade sur l’avenue Nicolas II, est occupé par un grand hall vitré destiné aux expositions de sculpture, aux concours hippiques, agricoles, etc. Un autre hall, perpendiculaire au premier et débouchant en son milieu, le relie, par la partie intermédiaire de l’édifice, au bâtiment en bordure sur l’avenue d’Antin. Celui-ci comprend un grand salon-vestibule conduisant à la nef centrale, et des salles d’exposition sur les côtés. Ces salles sont à deux étages, de même que les vastes galeries d'exposition affectées à la peinture qui règnent sur toute la longueur des façades extérieures, sur le pourtour des deux grandes nefs.

Le rez-de-chaussée, établi sur sous-sol, est a un niveau un peu supérieur à celui du sol des grandes nefs, pour que les. promenoirs qu’il comporte puissent servir de tribunes, par exemple, pour le concours hippique. Ces promenoirs, disposés en portiques, comme là façade extérieure, donnent au palais un aspect véritablement majestueux.

Le rez-de-chaussée communique, par deux grandes rampes en pente douce, avec la.partie centrale des sous-sols, aménagés pour servir d’écuries et de remises. On pourra, de cette façon loger les chevaux et les attelages du concours hippique dans des locaux spacieux, disposés à cet effet, d'ou ils pourront accéder directement, et avec la plus grande facilité, sur les pistes.

Partout sont disposés des escaliers nombreux, pour lapins grande commodité du public, notamment un escalier monumental à l'extrémité de la grande nef.

La toiture est vitrée. On a réalisé là de véritables tours de force; en effet, on a posé en-certains endroits des feuilles de verre courbées n'ayant pas moins de 3m,40 de longueur sur 1 mètre de largeur et 1 centimètre d épaisseur!

L'ensemble du Grand Palais fait honneur aux architectes qui en ont conçu les plans et surveillé l’exécution. C'est une œuvre qui restera comme un des plus beaux spécimens du XIXe siècle.

Le Grand Palais est consacré à l'Exposition centennale de la peinture et de la sculpture et à seize cents chefs-d’œuvre de maîtres contemporains.

Parmi les œuvres d’art qui figurent à l'exposition centennale, signalons celles qui appartiennent à la Ville de Paris, et dont voici la liste, dressée par la commission ministérielle chargée des choix à faire :
Peinture : Bonnal, Saint, Vincent de Paul; Cogniet, Bailly proclamé maire de Paris; Cogniet, Plafond de la salle du Zodiaque; Courbet, La Sieste; Ingres, Apothéose de Napoléon Ier; J.-P. Laurens, Saint Bruno refusant les présents du comte Roger ; Robert Lefebvre, Portrait de Napoléon Ier; Lépine, Le Pont des Arts; Muller, Louis le Gros et les franchises.

Sculpture : Aubé, Dante; Ernest Barrias, Bernard Palissy et Les Premières Funérailles ; Blanchard, L l'Art; Cavelier, François Ier; Chapu, La Sécurité: Dantan jeune, la Grisi. Carl Vernet et Monument de Boïeldieu; Vital Dubray, L'Impératrice Joséphine; Etchelo, François Villon; Frémi et, Porte-Falot, Étienne Marcel; Idrac, Étienne Marcel; Rougepied, Pêcheur ramenant la tête d'Orphée; Marqueste, La Science; Mercié, Gloria, victis.

Médailles : Degeorge, Médaille de Sain t-Pierre-de-Montrouge ; Peter, Projet de médaille de la République; Ponscarme, Annexion des communes suburbaines.

Dessins : Coguiet, Le Tintoret peignant sa file morte; Prud'hon, Étude d'homme; Renouard, Le Dépôt.

Après l'Exposition, le Grand Palais abritera le Salon annuel, le Concours hippique, ainsi que les autres Expositions et Concours auxquels servait le Palais de l'Industrie.
Pour tout savoir sur les expositions universelles et internationales.
https://www.worldfairs.info

Avatar du membre
worldfairs
Site Admin
Messages : 9818
Enregistré le : 21 juin 2004 09:41 pm
Localisation : illkirch
Contact :

Re: Le Grand Palais

Message par worldfairs »

Texte et illustration de la revue "L'Exposition Illustrée" de 1900

grandpalais01.jpg

Façade monumentale sur l'avenue d'Antin donnant accès dans les salles consacrées à l'exposition centennale de l'art français.

La loggia de colonnes accouplées abrite la grande frise polychrome en grès cérame « L’Art à travers les Ages », de 90 mètres de long sur 4 mètres de haut, exécutée par la Manufacture Nationale de Sèvres, d’après les cartons de M. Joseph Blanc.
Pour tout savoir sur les expositions universelles et internationales.
https://www.worldfairs.info

Avatar du membre
worldfairs
Site Admin
Messages : 9818
Enregistré le : 21 juin 2004 09:41 pm
Localisation : illkirch
Contact :

Re: Le Grand Palais

Message par worldfairs »

Texte et illustration de la revue "L'Exposition Illustrée" de 1900

M. Thomas<br />Architecte du Grand Palais des Champs-Elysées
M. Thomas
Architecte du Grand Palais des Champs-Elysées
Pour tout savoir sur les expositions universelles et internationales.
https://www.worldfairs.info

Avatar du membre
worldfairs
Site Admin
Messages : 9818
Enregistré le : 21 juin 2004 09:41 pm
Localisation : illkirch
Contact :

Re: Le Grand Palais

Message par worldfairs »

Texte et illustration de la revue "L'Exposition Illustrée" de 1900

grandpalais02.jpg

Vue d'ensemble prise en face de l'angle le plus voisin du pont Alexandre III et donnant : à droite, le développement de la façade principale sur l'avenue Nicolas II; à gauche, l'amorce de la galerie circulaire latérale de la portion antérieure du palais, du côté de la banc.
Pour tout savoir sur les expositions universelles et internationales.
https://www.worldfairs.info

Avatar du membre
worldfairs
Site Admin
Messages : 9818
Enregistré le : 21 juin 2004 09:41 pm
Localisation : illkirch
Contact :

Re: Le Grand Palais

Message par worldfairs »

Texte et illustration de la revue "L'Exposition Illustrée" de 1900

Grand Palais - Escalier d'honneur
Grand Palais - Escalier d'honneur

Escalier d'honneur dans le grand hall central (côté ouest). Ce hall est affecté à l'exposition décennale de la sculpture, tandis que les galeries circulaires du rez-de-chaussée et du premier étage sont occupées par une série consacrées à l'exposition décennale de la peinture, section française à droite, sections étrangères à gauche.
Pour tout savoir sur les expositions universelles et internationales.
https://www.worldfairs.info

Avatar du membre
worldfairs
Site Admin
Messages : 9818
Enregistré le : 21 juin 2004 09:41 pm
Localisation : illkirch
Contact :

Re: Le Grand Palais

Message par worldfairs »

Texte et illustration de la revue "L'Exposition Illustrée" de 1900

L'Exposition Décennale au Grand Palais des Champs-Elysées

L'Exposition Décennale au Grand Palais des Champs-Elysées
L'Exposition Décennale au Grand Palais des Champs-Elysées


Vue de l'exposition de la sculpture dans le hall central (côté sud).

Le groupe situé à gauche et qui donne tous les autres est de «Monument à Victor Hugo», de Barrias, sur le socle duquel quatre figures féminines allégoroisent «Les Quatre Vents de l'esprit».

Au centre, sur le devant, on remarque le monument funéraire de Bossuet, sculpté par M. Ernest Dubois pour la cathédrale de Meaux.

A droite, le «Monument aux Morts» de Bartholomé.
Pour tout savoir sur les expositions universelles et internationales.
https://www.worldfairs.info

Avatar du membre
worldfairs
Site Admin
Messages : 9818
Enregistré le : 21 juin 2004 09:41 pm
Localisation : illkirch
Contact :

Re: Le Grand Palais

Message par worldfairs »

Texte et illustration de la revue "L'Exposition Illustrée" de 1900

LES STATUES DE LA COLONNADE DU GRAND PALAIS

L'Art du dix-huitième Siècle, par M. Hippolyte Lefebvre, avec des attributs rappelant la manière  de Boucher.
L'Art du dix-huitième Siècle, par M. Hippolyte Lefebvre, avec des attributs rappelant la manière de Boucher.

L'Art eut dix-neuvième Siècle, par M.Félix Charpentier. Figure d'un grand caractère. Moins de mièvrerie que le siècle précèdent et plus d'étude des genres classiques.
L'Art eut dix-neuvième Siècle, par M.Félix Charpentier. Figure d'un grand caractère. Moins de mièvrerie que le siècle précèdent et plus d'étude des genres classiques.
Pour tout savoir sur les expositions universelles et internationales.
https://www.worldfairs.info

Répondre

Retourner vers « Paris 1900 - Architecture, pavillons, jardins, mobilier urbain »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité