Panorama le Tout-Paris

Paris 1889 - Architecture, pavilions, gardens, urban furniture
Avatar du membre
worldfairs
Site Admin
Messages : 8033
Enregistré le : 21 juin 2004 09:41 pm
Localisation : illkirch
Contact :

Panorama le Tout-Paris

Message par worldfairs »

Texte et illustrations de "La construction moderne - 2 février 1889"

panoramaletoutparis.jpg

Le panorama le Tout-Paris est élevé sur l’esplanade des Invalides, à l’angle de l’avenue centrale et delà rue de Grenelle.

La charpente métallique de ce panorama (V. coupe et plan) existait déjà; elle est remarquable par la légèreté de ses fermes qui ont été calculées par l’éminent ingénieur M. Seyrig, auquel on doit de nombreux et intéressants travaux.

Lorsque ce panorama fut construit rue du Château-d’Eau, tout près de la place de la République, il portait le titre de grand Panorama national français.

C’est l’année dernière qu’il fut démoli pour être reconstruit, après de nombreuses modifications (V. façade), sous la direction de MM. Yvon, architecte, et Thuasne, ingénieur.

Le diamètre intérieur de ce panorama est de 38 mètres et sa hauteur au sommet des fermes est de 24m50.

Un escalier circulaire à double révolution conduit à la plateforme centrale.

La partie rectangulaire qui forme avant-corps sur la façade principale est occupée par l’administration.

M. Castellani, l’artiste peintre bien connu, s’est chargé de la décoration intérieure de ce panorama où seront représentés tons les personnages marquants de notre époque.

Le spectateur placé sur la plate-forme centrale est supposé se trouver sur le grand refuge rectangulaire de la place de l’Opéra; il a donc successivement devant les yeux l’Opéra, la rue Auber, la rue Halévy, les grands boulevards, la rue du Quatre-Septembre, la rue de la Paix et l’avenue de l’Opéra à l’extrémité de laquelle on aperçoit l'un des dômes du Louvre. Sur ces différentes voies, représentées avec une exactitude frappante, se trouvent des promeneurs parmi lesquels on distingue tontes les personnalités parisiennes de la politique, des lettres, des arts et des affaires, habilement groupées.

L’exécution de la toile circulaire qui mesure 110 mètres de longueur sur 11 mètres de hauteur est due tout entière au pinceau de M. Castellani qui a voulu être seul pour entreprendre cette œuvre vraiment remarquable.


Pour tout savoir sur les expositions universelles et internationales.
http://www.worldfairs.info

Retourner vers « Paris 1889 - Architecture, pavillons, jardins, mobilier urbain »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 0 invité