Palais des Beaux-Arts et des Arts libéraux

Paris 1889 - Architecture, pavilions, gardens, urban furniture
Avatar du membre
worldfairs
Site Admin
Messages : 7920
Enregistré le : 21 juin 2004 09:41 pm
Localisation : illkirch
Contact :

Palais des Beaux-Arts et des Arts libéraux

Message par worldfairs » 18 mai 2019 08:47 pm

Texte et illustrations de "La construction moderne - 18 juin1887"


En pénétrant dans le Champ de Mars du côté de la Seine, on rencontre d’abord les fondations de la Tour de 300 mètres ; quand on est sorti de ce chantier, on trouve à droite, le long de l’avenue de Suffren, le palais des Arts libéraux, et à gauche, le long de l’avenue de Labourdonnais, le palais des Beaux-Arts. Le vaste espace compris entre ces deux palais sera transformé en jardins ; le centre sera occupé par trois bassins. Cette partie centrale sera en contre-bas, par rapport aux monuments des Arts libéraux et pour ne pas interrompre la communication entre les deux avenues qui bordent le Champ de Mars.

Les deux palais des Beaux-Arts et des Arts libéraux sont situés symétriquement ; ils sont formés par des fermes métalliques de 50 mètres de portée dont les études sont terminées et qui vont être mises en adjudication très prochainement. Les fermes métalliques de 14 mètres de portée qui couvriront le pourtour de ces palais, seront adjugées en même temps.

Les fondations des deux palais dont nous nous occupons sont des Beaux-Arts, auxquels on accédera par des marches conduisant à une terrasse qui courra tout autour de ces bâtiments.

palaisbeauxartsfig1.jpg

Ces deux palais ont chacun une surface de 10,450 mètres carrés. Ils sont entourés sur trois côtés de galeries de 14 mètres de largeur ; le 4e côté est formé par la galerie Rapp pour le palais des Beaux-Arts, et par la galerie Desaix pour le palais des Arts libéraux. Les deux galeries Rapp et Desaix out chacune 30 mètres de largeur ; elles occuperont l’emplacement de la rue qui traverse actuellement le Champ de Mars et serviront d’entrées dans l’Exposition par les avenues de Labourdonnais et de Suffren. Ces deux galeries seront construites en dernier lieu complètement terminées ; elles sont en meulières hourdées en mortier de chaux hydraulique.

palaisbeauxartsfig2.jpg

Pour supporter les tourillons des fermes de 50 mètres on a fait des puits A (figures 1 et 2) de 3m56 de longueur sur 1m66 de largeur ; leur profondeur est variable ; ils sont écartés les uns des autres de 18m10. Ces puits remplis de béton sont surmontés par des massifs en maçonnerie B de 2m.60 de hauteur et dont la section est de 2 mètres sur 1m.20.

Entre deux puits A se trouve un puits C de 2 mètres sur 1m.20 de section. Ces puits C sont reliés aux deux puits A voisins par des arcs en meulière de 9m.05 de portée.

palaisbeauxartsfig3.jpg

On a comblé ces fondations de manière que le niveau du sol définitif du rez-de-chaussée soit à la cote (35m.60).

Les galeries de 14 mètres qui sont autour des deux palais ont des sous-sols de 3 mètres de hauteur sur la moitié de leur largeur (fig. 2). Les fondations de ces galeries sont constituées de la manière suivante : dans l’axe de la galerie, une série de puits D, de 1m.20 de diamètre, reliés entre eux par des arcs de 9m.05 de portée ; ces arcs sont remplis à l’intrados par de la maçonnerie de meulière qui forme les murs des caves. Ces murs ont 0m.66 d’épaisseur; on y a ménagé des soupiraux de 0m.90 d’ouverture.

Sur les façades, pour atteindre le bon sol, on a fait dos puits E (fig. 1, 2 et 3) de 2m.50 de diamètre. Ces puits sont à une distance de 9m.05 les uns des autres, on les a remplis de béton et ils sont reliés entre eux par des arcs en meulière construits sur formes de terre façonnées.

L’espace de 7 mètres de largeur compris entre les puits D et E a été ensuite remblayé jusqu'à la cote (35m.60).

Nous publierons les dessins des fermes de 50 mètres et de 14 mètres quand leur adjudication sera faite.


Pour tout savoir sur les expositions universelles et internationales.
http://www.worldfairs.info

Avatar du membre
worldfairs
Site Admin
Messages : 7920
Enregistré le : 21 juin 2004 09:41 pm
Localisation : illkirch
Contact :

Re: Palais des Beaux-Arts et des Arts libéraux

Message par worldfairs » 19 mai 2019 07:02 pm

Texte et illustrations de "La construction moderne - 24 septembre 1887"

Nous nous sommes déjà occupés des fondations de ces deux palais dans la Construction Moderne du 18 juin dernier.

Ces deux palais sont situés symétriquement par rapport à l’axe du Champ de Mars perpendiculaire à la Seine. Le palais des Beaux-Arts se trouve le long de l’avenue de La-bourdonnais et le palais des Arts libéraux est le long de l’avenue de Suffren.

Ces deux palais sont constitués de la même manière dans leur ensemble ; ils ne diffèrent que par quelques parties que nous indiquerons après avoir fait la description générale de l’un d’eux.

Chaque palais comprend une grande nef centrale de 208 mètres de longueur et des galeries annexes.

palaisbeauxartsfermes52m80.jpg

Les fermes de la grande nef sont au nombre de huit; elles ont 52m80 de portée et 28m20 de hauteur. La longueur de chaque travée est de 18m10, sauf pour les deux travées extrêmes qui n'ont que 6m25. Chaque écartement entre deux fermes est divisé en quatre parties égales par trois longerons reliés entre eux par les pannes. Ces longerons sont constitués de la même manière que ceux des fermes de 115 mètres, mais le terrasson de faîtage est métallique au lieu d’être en bois. Sur les fermes et les longerons s’appuient de petites pannes à vitrage destinées à supporter les fers à vitrage.

Au centre de chaque palais se trouve un dôme de 60 mètres de hauteur, couvrant une surface carrée de 50 mètres de côté.

Les galeries annexes parallèles au grand axe du palais ont 15 mètres d’ouverture; du côté de la Seine, la galerie annexe a aussi 15 mètres de largeur, et pour longueur la largeur de la grande nef augmentée de la largeur des deux galeries longitudinales. Sur le quatrième côté, on a disposé une galerie de 30 mètres d’ouverture qui relie chacun des deux palais avec les galeries des expositions diverses (fermes de 25 mètres, dont le montage est terminé déjà depuis deux mois).

Ces deux galeries de 30 mètres d’ouverture ont pour longueur la largeur de chaque palais ; elles serviront d’entrée dans l’Exposition par l’avenue de Labourdonnais et par l’avenue de Suffren ; elles occuperont l’emplacement de la rue qui traverse actuellement le Champ de Mars et porteront les noms de galerie Rapp et de galerie Desaix.

Fermes de 52m80. — Ces fermes, qui forment la nef centrale des deux palais dont nous nous occupons, sont construites aussi légèrement que possible ; on peut d’ailleurs s’en rendre facilement compte en examinant la figure.

Chaque ferme est constituée par deux fermes identiques, espacées de 0m45 (V. la coupe de l’arc), ayant chacune leurs membrures et leurs treillis spéciaux, et reliées entre elles au droit de chaque panne pour former un ensemble plus résistant et plus léger. Les treillis sont en forme de N.
Ces fermes sont articulées en trois points, aux naissances et an faîtage. On a vu à propos du Palais des machines, les grands avantages de ce système.

Chaque ferme est formée d’un pied-droit de 15 mètres de hauteur, suivi d'une poutre courbe ayant une flèche de 13m50. L’extrados de cette poutre est un arc de cercle de 91m45 de rayon ; l’intrados est elliptique.

Pour construire les fondations plus économiquement, on a eu l’idée de relier les deux tourillons inférieurs de chaque ferme par un tirant dissimulé sous le sol. En effet la pression qui s’exerce sur les massifs de maçonnerie est oblique ; on peut décomposer cette force en deux, l’une verticale, l’autre horizontale. Grâce à la présence du tirant, la composante horizontale est annulée et les fondations n’ont plus à résister qu’à la composante verticale.il s’est alors présenté une difficulté, c’est le mode d’attache du tirant, étant donnée la condition que les tourillons devaient rester apparents, car, sans cela, il est évident que le tirant eût été fixé sur l’axe même des tourillons. On ne pouvait pas non plus fixer directement le tirant sur les coussinets inférieurs, parce qu’il est probable qu’il se produira des tassements dans la maçonnerie ; il faudra alors opérer le calage des coussinets inférieurs, et la présence du tirant eût rendu ce travail très difficile, si ce n’est impossible.

palaisbeauxartsfermes52m80_1.jpg

On a résolu cette question d’une manière très ingénieuse, à l’aide d’une boîte à sable en fonte reposant directement sur les fondations. Cette boîte traversée par le tirant reçoit une autre boîte renversée qui supporte le coussinet inférieur. Cette seconde boîte, munie d’orifices fermés par des bouchons en fer, porte latéralement deux échancrures pour laisser passer le tirant.

Au moment du montage on remplira les boîtes de sable et on en laissera ensuite échapper par les orifices une certaine quantité pour le réglage définitif.
S'il se produit plus tard un tassement dans la maçonnerie, on soulèvera la ferme à l’aide de vérins, on remplira les boîtes de sable et on recommencera le réglage.

Les pannes qui relient entre elles les fermes de 52m80 sont au nombre de quatorze. Elles sont disposées par groupes de deux, espacées de 1m70. Au faîtage les pannes supportent un terrasson métallique.
Pour tout savoir sur les expositions universelles et internationales.
http://www.worldfairs.info

Avatar du membre
worldfairs
Site Admin
Messages : 7920
Enregistré le : 21 juin 2004 09:41 pm
Localisation : illkirch
Contact :

Re: Palais des Beaux-Arts et des Arts libéraux

Message par worldfairs » 20 mai 2019 06:24 pm

Texte et illustrations de "La construction moderne - 5 novembre 1887"

Fermes de 14m55. — Les galeries annexes sur trois côtés des deux palais ont 15 mètres de largeur. Elles sont formées par des fermes de 14,n55 de portée, écartées entre elles de 9m05.

Ces fermes très légères ont été calculées avec tirant ; les détails d’attache et de suspension de ce tirant sont donnés dans les figures ci-contre.

Ces fermes sont reliées par des consoles aux pieds-droits des fermes de 52m80et, en façade, à des piliers métalliques de 17m50 de hauteur dont la section est carrée et a 1m10 de côté.

palaisbeauxartsfermes50m.jpg

Nous avons vu que l’écartement des fermes de 52m80 était de 18m 10 et que celui des fermes de 14m55 était de 9m05; aussi a-t-on placé entre deux grandes fermes un pilier dont la section est de 0m80 sur 0m00 ; ces piliers vont jusqu’au chêneau et supportent les fermes de 14m55 intermédiaires.

Sur la façade les piliers sont réunis entre eux par des arcades à treillis et par des poutres à treillis qui reposent sur de petites colonnes en fonte écartées de 1m25 de l'axe des piliers.

Les galeries latérales ont un rez-de-chaussée et un premier étage. Les poutres du plancher, qui sont à 7 mètres au-dessus du sol, sont supportées en leur milieu par un pilier. Elles reposent d’un côté sur un mur séparant les galeries latérales de la grande nef, et de l’autre côté sur les poutres à treillis qui relient les piliers de façade.

Dans le palais des Arts libéraux, un plancher en porte-à-faux, de 3m50 de saillie, fait suite au plancher des galeries latérales; il est supporté par des consoles fixées aux pieds-droits des fermes de 52m80 de portée, et aux piliers intermédiaires.

Dans le palais des Beaux-Arts, ce plancher en porte-à-faux n’existe pas.

La seconde différence entre le palais des Beaux-Arts et le palais des Arts libéraux, c'est que le premier a une surface vitrée plus grande.

Les fermes de 14m55 sont reliées entre elles par 7 pannes en forme de N. Cinq de ces pannes supportent le lanterneau.
Fermes de 30 mètres. — Ces fermes constituent les galeries Rapp et Desaix qui sont identiques.

Elles reposeront, du côté des fermes de 25 métrés, sur des murs en maçonnerie et, du côté des palais des Beaux-Arts et des Arts libéraux, sur des piliers métalliques.

De chaque côté de l’axe de ces galeries, et à 10 mètres de cet axe, on a placé des colonnes en fonte de 18m44 de hauteur qui sont pour ainsi dire les seuls points d’appui des fermes de 30 mètres. Un tirant relie les deux arbalétriers d’une même ferme t vient s’y fixer au-dessus des colonnes.

palaisbeauxartsfermes30m.jpg

Les écartements entre fermes sont variables : il y en a deux de 14 mètres, sept de 9m20, deux de 4m7Ü et quatre de 4 mètres. Ces longueurs de travées différentes sont nécessaires pour que les galeries Rapp et Desaix se raccordent bien avec les palais des Beaux-Arts et des Arts libéraux.

Les galeries Rapp et Desaix ont sur leur pourtour un plancher à 7 mètres au-dessus du sol. Les poutres de ce plancher sont fixées d’un côté à des poutres qui entretoisent les grandes colonnes et de l’antre côté dans le muret sur les piliers.

Pour arriver à cet étage formant tribunes il y aura deux escaliers à double révolution situés, l'un dans le palais des Beaux-Arts pour la galerie Rapp, l’antre dans le palais des Arts libéraux pour la galerie Desaix.

Ces fermes de 30 mètres sont reliées entre elles par un système de 17 pannes en forme de N, dont neuf supportent le lanterneau.
Toutes ces fermes de 52“80, de 14ni55 et de 30 mètres, ont été adjugées eu 7 lots ; les adjudicataires sont :
Pour le 1er lot, évalué à 300 tonnes, MM. de Schryver et Cie;
Pour le 2e lot, évalué à 300 tonnes, M. Duclos ;
Pour le 3e lot, évalué à 1,177 tonnes, MM. Hachette fils et Driont;
Pour le 4e lot, évalué à 1,381 tonnes, MM. de Schryver et Cie ;
Pour le 5e lot, évalué à 1,173 tonnes, M. Munié;
Pour le 6e lot, évalué à 1,382 tonnes, la Société nationale d'entreprises et de travaux;
Pour le 7e lot, qui comprend toute la fourniture de fonte évaluée à 503 tonnes, la Société de Commentry-Fourchambault.

Les deux dômes sont faits par la Société des ponts et travaux en fer.
Pour tout savoir sur les expositions universelles et internationales.
http://www.worldfairs.info

Avatar du membre
worldfairs
Site Admin
Messages : 7920
Enregistré le : 21 juin 2004 09:41 pm
Localisation : illkirch
Contact :

Re: Palais des Beaux-Arts et des Arts libéraux

Message par worldfairs » 21 mai 2019 07:08 pm

Texte et illustrations de "La construction moderne - 11 février 1888"

Les échafaudages du palais des Beaux-Arts sont presque terminés, et le levage des fermes de 50 mètres ne tardera guère à être commencé.
Pour tout savoir sur les expositions universelles et internationales.
http://www.worldfairs.info

Avatar du membre
worldfairs
Site Admin
Messages : 7920
Enregistré le : 21 juin 2004 09:41 pm
Localisation : illkirch
Contact :

Re: Palais des Beaux-Arts et des Arts libéraux

Message par worldfairs » 21 mai 2019 10:43 pm

Texte et illustrations de "La construction moderne - 31 mars 1888"

Palais des Beaux-Arts.
Les échafaudages sont terminés ; il ne reste plus à placer que les galets qui serviront à déplacer ces échafaudages au fur et à mesure de l’avancement du montage que l’on va commencer dans quelques jours.


Palais des Arts libéraux. — La construction des échafaudages n’est pas aussi avancée que pour le palais des Beaux-Arts, mais la différence n’est pas grande et l’on peut affirmer que ces deux palais qui sont symétriquement placés seront terminés en même temps et dans les délais imposés aux constructeurs par les cahiers des charges.
Pour tout savoir sur les expositions universelles et internationales.
http://www.worldfairs.info

Avatar du membre
worldfairs
Site Admin
Messages : 7920
Enregistré le : 21 juin 2004 09:41 pm
Localisation : illkirch
Contact :

Re: Palais des Beaux-Arts et des Arts libéraux

Message par worldfairs » 22 mai 2019 05:10 pm

Texte et illustrations de "La construction moderne - 26 mai 1888"

Palais des Beaux-Arts. — Sur ce chantier, une travée complète est mise en place ; elle comprend deux fermes de 50 mètres de portée, le remplissage entre ces deux fermes, c’est-à-dire les pannes et les chevrons, six fermes des galeries latérales, de 15 mètres de portée, et les poutres du plancher de ces mêmes galeries. L’aspect de légèreté est encore plus frappant que pour les fermes du Palais des Machines.

Un échafaudage spécial est élevé pour le dôme qui se trouve au centre de ce palais, et le montage de l’un et de l’autre se fera en même temps.



Palais des Arts-Libéraux. — Ce palais est un peu en retard sur le précédent, à cause des échafaudages qui ont été terminés quelques jours après; mais, une fois le montage en train, on tâchera de regagner la différence, pour que ces deux palais qui sont symétriques, soient terminés en même temps ; du reste une grande quantité de fers est déjà à pied d'œuvre ; une ferme de 50 mètres est dressée, plusieurs travées de galeries latérales sont en place, et le montage du dôme est commencé.
Pour tout savoir sur les expositions universelles et internationales.
http://www.worldfairs.info

Avatar du membre
worldfairs
Site Admin
Messages : 7920
Enregistré le : 21 juin 2004 09:41 pm
Localisation : illkirch
Contact :

Re: Palais des Beaux-Arts et des Arts libéraux

Message par worldfairs » 25 mai 2019 12:10 pm

Texte et illustrations de "La construction moderne - 28 juillet 1888"

Palais des Arts. — Les fermes pignons des palais des Beaux-Arts et des arts libéraux sont terminées et on a déplacé les échafaudages pour continuer le montage des fermes suivantes.

Les galeries latérales à ces deux palais sont en grande partie terminées, et les dômes qui se trouvent au centre sont fixés comme partie verticale ; on a môme déjà monté une partie delà coupable du dôme du palais des arts libéraux.
Pour tout savoir sur les expositions universelles et internationales.
http://www.worldfairs.info

Avatar du membre
worldfairs
Site Admin
Messages : 7920
Enregistré le : 21 juin 2004 09:41 pm
Localisation : illkirch
Contact :

Re: Palais des Beaux-Arts et des Arts libéraux

Message par worldfairs » 27 mai 2019 03:24 pm

Texte et illustrations de "La construction moderne - 2 février 1889"

Ces deux palais sont prêts à recevoir leur installation intérieure; dans la galerie latérale au palais des Beaux-Arts, du côté du jardin central, un restaurant a terminé son installation et il est ouvert an public depuis plusieurs jours.

Les dômes qui s'élèvent au centre de chaque palais sont finis ; leur couverture étanche est en zinc ; par-dessus on vient fixer des tuiles colorées dont l’effet décoratif est très réussi.
Pour tout savoir sur les expositions universelles et internationales.
http://www.worldfairs.info

Avatar du membre
worldfairs
Site Admin
Messages : 7920
Enregistré le : 21 juin 2004 09:41 pm
Localisation : illkirch
Contact :

Re: Palais des Beaux-Arts et des Arts libéraux

Message par worldfairs » 09 juin 2019 10:40 pm

Texte et illustrations de "La construction moderne - 13 juillet 1889"

ENTRÉE DU PAVILLON DES ARTS LIBÉRAUX

Entrée du pavillon des Arts Libéraux
Entrée du pavillon des Arts Libéraux

Les deux pavillons des Beaux-Arts et des Arts Libéraux se font pendant. Il ont tous deux été construits par M. Formigé. La façade est en pierre, ornée de céramiques. Le dôme et toute l’ossature intérieure sont en fer. Ces palais ont une grande nef de 50 mètres de large, franchie d’une seule portée par des fermes Contamin absolument semblables à celles du Palais des Machines; les dimensions seules diffèrent. Le dôme, sur pendentifs, est très intéressant à étudier comme construction en fer. Nous aurons l’occasion d’y revenir.


PORTE DE LA GALERIE SUFFREN

Porte de la galerie Suffren
Porte de la galerie Suffren

Le grand jardin central est bordé par les palais des Beaux-Arts et des Arts Libéraux, construits tous deux par M. Formigé. Des galeries, perpendiculaires à la longueur de ce* palais, les séparent des expositions étrangères, et servent d’entrée à l’Exposition. Elles sont ornées de portes monumentales à leurs deux extrémités. Notre gravure représente la porte de la galerie Suffren du côté du jardin. On voit par quelle simplicité l’architecte a obtenu un effet de grandeur très imposant. C’est à peine si la céramique vient jouer son rôle dans l’archivolte et à l’extrémité des pilastres.
Pour tout savoir sur les expositions universelles et internationales.
http://www.worldfairs.info

Répondre

Retourner vers « Paris 1889 - Architecture, pavillons, jardins, mobilier urbain »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 0 invité