Vase exécuté par M. Durenne, composition de M. Carrier Belleuse

Paris 1867 - Arts, design, fashion
Avatar du membre
worldfairs
Site Admin
Messages : 6426
Enregistré le : 21 juin 2004 09:41 pm
Localisation : illkirch
Contact :

Vase exécuté par M. Durenne, composition de M. Carrier Belleuse

Message par worldfairs » 09 janv. 2019 06:40 pm

Texte et illustrations de "Les merveilles de l'Exposition de Universelle de 1867"

En examinant le fini des détails du vase que reproduit notre gravure personne sans doute ne pourrait s’imaginer que cette pièce est tout entière en fonte de fer, et chacun s’y tromperait aisément en la prenant pour un superbe bronze.

Certes il faut reconnaître un grand mérite de fabrication dans ce charmant morceau dont toutes les parties sont traitées avec une si grande délicatesse; rien n’est altéré dans le dessin, tout est heureux dans cette exécution, et certainement l’ornementation de nos parcs et de nos jardins n’aura plus rien à envier au luxe de nos demeures après de semblables résultats.

D’ailleurs, notons en passant que toutes les pièces exposées par M. Du-renne portent ce suprême cachet d élégance et de bon goût si nécessaire, nous dirons même indispensable à son industrie.

Paris 1867 - Arts, design, mode - Vase exécuté par M. Durenne, composition de M. Carrier Belleuse - vasedurennecompositionbelleuse.jpg

Cependant il ne suffit pas de posséder au suprême degré les secrets de son art et de pousser la fabrication jusqu’à ses dernières limites, il faut encore s’assurer le concours d artistes éminents dont le talent d assimilation soit assez grand, et la main assez exercée pour remplir un programme donné et souvent fort varié.

M. Carrier Belieuse, un de nos plus habiles sculpteurs qui a composé le vase dont il est ici question, réunit toutes ces éminentes qualités à un degré auquel bien peu d’autres ont su atteindre.

Permettons-nous en passant une légère critique, elle a trait au sommet du vase auquel, selon nous, l’artiste a donné une importance qui écrase un peu le sujet principal.

Mais à part ce léger défaut, quelle grâce, quelle pureté de lignes dans le petit médaillon du milieu; comme les enfants qui supportent la draperie sont bien modelés, bien vivants, et le petit groupe du bas nous plaii ut peut-être davantage tant il est naïf et vrai.
Pour tout savoir sur les expositions universelles et internationales.
http://www.worldfairs.info

Retourner vers « Paris 1867 - Arts, design, mode »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 0 invité