Les Pavillons de l'Exposition de 1931 à Paris

Paris 1931 - Discussions, informations, questions
Avatar du membre
lemog
Messages : 1496
Enregistré le : 20 déc. 2005 02:30 pm
Contact :

Les Pavillons de l'Exposition de 1931 à Paris

Message par lemog » 22 sept. 2008 03:49 pm

Je ne sais pas si je vais commencer un véritable sujet ici, mais je profite d'avoir eu besoin d'une photo en particulier, pour la passer ici, avec un petit texte explicatif.

Il s'agit du Pavillon de l'Inde Française, une magnifique photographie tirée du portefolio de l'exposition :
Clichés N&B Chevaugon et A Calavas, à Paris, librairie des Arts décoratifs.

Image

Et un texte tiré du guide officiel :
Ed. Mayeux Paris

Image

Très peu de chose en territoire: 510 kilomètres carrés.

Mais, comme partout en Hindoustan, un territoire surpeuplé : 265.000 habitants. Des filatures et des tissages de coton alternent avec les cultures d'arachides et de plantes vivrières, que permettent le soleil et l'eau réunis pour le compte d'un peuple très industrieux.

Le Pavillon de l'Inde n'est pas un palais, mais la représentation même, légèrement stylisée, d'une demeure hindoue de Pondichéry et des autres comptoirs: Karikal, Mahé, Yanaon et Chandernagor, derniers vestiges de l'Empire des Indes que nous avait donné Dupleix.

Sous la véranda fleurie, remarquez de chaque côté de la porte: le "poyal", ce lit de pierre sur lequel s'étend l'Hindou de rang élevé pour accueillir ses inférieurs ou les étrangers qui ne sont pas admis dans la maison même. Les lampes rituelles éclairent doucement la véranda. Tout est rite et caste dans l'Inde.

Vous n'êtes pas un étranger, ni de caste inférieure...
Pénétrez dans la maison. Entre la salle historique, d'un haut intérêt, et la salle commerciale, vous y trouverez des collections artistiques dont la réunion sera, pour vos yeux et votre goût, une véritable aubaine. Meubles de prix, bijoux et pièces d'orfèvrerie, rideaux, tentures, dentelles, broderies, tout rappelle ici une civilisation plus ancienne que la nôtre, une civilisation fastueuse où l'or, les gemmes, l'ivoire et les bois précieux se sont prêtés à la fantaisie magnifique et délicate des artisans hindous.

Et, au milieu : les fleurs, indispensables compléments de la vie tropicale.

A. Demaison


Commissaire : M. Ginestou
Architectes : MM. Girvès et Sors

Guide Officiel Exposition Coloniale Internationale Paris 1931

Retourner vers « Paris 1931 - Informations, renseignements, discussions, questions »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 0 invité