Le Palais du Tourisme

Paris 1937 - Architecture, pavilions
Avatar du membre
worldfairs
Site Admin
Messages : 6780
Enregistré le : 21 juin 2004 09:41 pm
Localisation : illkirch
Contact :

Le Palais du Tourisme

Message par worldfairs » 05 janv. 2018 11:04 am

Article de la revue "La construction moderne" du 21 novembre 1937


Le Palais du Tourisme
par Pierre Sardou, Chef du Gouvernement

tourismejour.jpg
Le palais du Tourisme - Le jour

tourismenuit.jpg
Le palais du Tourisme - La nuit

Quelle magnifique situation pour un Palais du Tourisme !

En plein cœur de l’Exposition, au bord de la Seine qui donne tout naturellement la nostalgie des grandes traversées maritimes, au carrefour des 2 passerelles les plus importantes de l’Exposition et à la station Pont-de-l’Alma du Chemin de Fer électrique Invalides-Versailles, le Palais du Tourisme est vraiment la plaque tournante de la grande manifestation internationale.

Et pourtant, combien elle reste française, cette œuvre de Pierre Sardou destinée à exalter le tourisme français !

Le Palais du Tourisme est réservé à la classe 69 A, Tourisme, présidée par M. Audigier.

Il comprend 3 étages.

Au sous-sol, au niveau de la berge du fleuve, services de sécurité de la Route et du Rail.

Au rez-de-chaussée, de plain-pied avec le Quai d’Orsay et la passerelle inférieure du Pont de l’Alma, grand Hall de Renseignements des Services publics du Centre National de Tourisme, Bureau des P.T.T., hall d’entrée sur le quai d’Orsay.

Au premier étage on accède par 2 larges escaliers ou par la passerelle supérieure du Pont de l’Alma et la passerelle métallique du Quai d’Orsay, au-dessus du carrefour des Avenues Rapp et Bosquet.

tourisme.jpg
Le palais du Tourisme

On y trouve le grand hall des stands des Associations de Tourisme, parmi lesquels celui du Touring Club de France, encadrant une grande peinture décorative du peintre Chastel : « l’invitation au Voyage » ; ceux de I Automobile Club et du Club Alpin.

Le Service Géographique de l’Armée expose un beau relief de la France tout entière, plus décoratif que vraiment instructif, parce que malheureusement muet. Dans le même stand on admire des assemblages de feuilles des cartes d’Etat-Major au 50.000“ et au 200.000“ en couleurs et en courbes, qui sont universellement considérées à bon droit, chacune pour son échelle, comme parfaites quant à la représentation du sol de notre patrie.

Sous la Tour est le Salon d’honneur, très simple et très moderne, décoré de peintures de l’atelier de fresquistes de l’Ecole Nationale des Beaux-Arts, ainsi que de deux bas-reliefs colorés de Mme Renée Vautier.

tourismecartefrance.jpg
Le palais du Tourisme - Carte de France du tourisme

tourismehallfederationsfrancaisessyndicatsinitiatives.jpg
Le palais du Tourisme - Hall des fédérations Françaises des syndicats d'initiative

Puis c’est le grand Hall des Fédérations Françaises de Syndicats d’initiative, consacré à la « Présentation de la France » dans ses plus beaux aspects, sites et monuments, au moyen d’agrandissements photographiques gigantesques.

C’est à l’entrée de ce hall qu’on admire la carte régionale monumentale de la France, dressée par le peintre Clément Serveau. Une de nos illustrations permettra à nos lecteurs d’apprécier à sa valeur cette magnifique composition, synthèse de la richesse monumentale de la France comme de toutes ses activités touristiques.

Dans la classe de l’Hôtellerie, un grand panneau du peintre Iské évoque l’accueil de l’Hôtellerie français que précisent tout autour un grand nombre de photographies de grands hôtels français.

A l’extérieur, le Palais du Tourisme se présentesous l’aspect d’un grand monument robuste de pierre, évoquant les constructions maritimes.

Il plonge dans la Seine, s’étend sur une longueur de 50 mètres, et se prolonge à l Ouest au 2'' plan par une aile plus basse percée au niveau du Quai d’Orsay par un grand portique ouvert, conduisant, par deux perrons droits de 10 mètres de largeur, très monumentaux, encadrant une fontaine, naturellement lumineuse le soir, à une cour plantée au niveau de la berge, prolongée sur la Seine par un port embarcadère.

Trois grandes cartes décoratives dues au peintre Gandon sont peintes sur les façades en simili-pierre :
Sur la face Nord, surmontant la partie centrale du portique, un planisphère portant indication des communications internationales, symbolisées par des navires et des avions ;
Sur la face Ouest, regardant vers le Palais du Thermalisme, carte de l’Europe ;
Sur la face Est, regardant vers le Pont de l’AI-* ma, carte de la France avec ses principales productions régionales.

Ces trois cartes sont traitées d’une façon plus exclusivement décorative que géographique. Elles mettent sur les façades de pierre les notes de couleur et de richesse que l’architecte a voulues.

tourismesalonhonneur.jpg
Le palais du Tourisme - Salon d'honneur
tourismehallstandsassociationstourisme.jpg
Le palais du Tourisme - Hall des associations de tourisme

Enfin l’ensemble du Palais est dominé par une tour monumentale de 68 mètres de hauteur dont la silhouette sobre et fière complète parfaitement la composition d’ensemble du Palais et crée un des points de vue les plus caractéristiques de l’Exposition.

La Tour évoque sur les faces Nord et Ouest le tourisme français : du haut de la tour, d’une nef sur fond d’or symbolisant Paris, partent de multiples rayons aboutissant aux centres régionaux symbolisés chacun par quelque monument ou site typique ; tous ces symboles sont sculptés dans la pierre et sont à l’échelle de la tour (3 m.X2 m.); sur les faces Est et Sud, les rayons dorés partent du bas de la tour, d’un demi-disque doré orné de l’insigne d’Air-France, et s’élèvent vers le ciel, évoquant l’envol des avions français vers les capitales étrangères et coloniales desservies par la Compagnie et symbolisées comme sur les autres faces par des monuments typiques sculptés en bas-relief.

Tous ces énormes motifs sont dus au sculpteur Gaudissard.

Nos photographies montrent la forte impression que produit le Palais du Tourisme de jour comme de nuit et particulièrement l’heureux effet des illuminations prévues.

La construction du Palais a nécessité la résolution de quelques problèmes particuliers, du fait qu’elle comportait l’établissement d’une tour de 68 m., d’une part, et qu’une partie du Palais devait être construite au-dessus de la gare et de la voie du Chemin de Fer des Invalides, d’autre part.

Les fondations sont constituées par des pieux en béton armé.

L’ossature des bâtiments est en fer.

Au-dessus du niveau des terrasses du Palais, la tour est construite en charpente en bois.

Les murs sont constitués par des revêtements en plâtre coloré et peint à l’huile, imitation pierre de Travertin.

Les sols sont, au rez-de-chaussée et au premier étage, en parquet recouverts de linoléum.

Le Salon d’honneur est garni d’un tapis caoutchouc.

L’Architecte Pierre Sardou a montré là une des deux faces de son talent si personnel, celle de l’architecte d’art moderne, d’un art si jeune que son nom vient naturellement sous la plume de qui veut citer les architectes ultra-modernes.


Un observateur superficiel pourrait être surpris qu’une telle conception fût due à un de nos plus savants architectes en chef des Monuments Historiques, mais un professionnel ne peut manquer d’être frappé une fois de plus, au Palais du Tourisme, par un fait indéniable : les études et les soins pieusement consacrés aux magnifiques édifices français du passé dont le tourisme contribue à répandre les splendeurs, est une des meilleures éco les où l’artiste peut puiser, sans nuire en rien à sa propre inspiration créatrice, la science de la composition du plan, de l’équilibre des masses et de l’excellence des proportions.
Pour tout savoir sur les expositions universelles et internationales.
http://www.worldfairs.info

Avatar du membre
worldfairs
Site Admin
Messages : 6780
Enregistré le : 21 juin 2004 09:41 pm
Localisation : illkirch
Contact :

Re: Le Palais du Tourisme

Message par worldfairs » 05 janv. 2018 05:05 pm

Le palais du Tourisme - Plans

tourismeplans.jpg
Le palais du Tourisme - Les plans
Pour tout savoir sur les expositions universelles et internationales.
http://www.worldfairs.info

Répondre

Retourner vers « Paris 1937 - Architecture, pavillons »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 0 invité