Le Centre Rural

Paris 1937 - Architecture, pavilions
Avatar du membre
worldfairs
Site Admin
Messages : 6786
Enregistré le : 21 juin 2004 09:41 pm
Localisation : illkirch
Contact :

Le Centre Rural

Message par worldfairs » 05 janv. 2018 11:02 am

Article de la revue "La construction moderne" du 21 novembre 1937

centreruralvinamourtabac.jpg
Le centre rural - Le vin, l'amour et le tabac par Hélène Marre - Bureau de tabac

Le Centre Rural

Dans l’ensemble des manifestations de l’Exposition de 1937, le Centre Rural présente un caractère bien à part. C’est un exemple proposé par le Ministère de l’Agriculture, le Ministère de l’Education Nationale, la Ligue Française de l’Enseignement et l’Administration des P.T.T. et le programme tracé est en réalité une mise au point de ce que devrait être la vie rurale. Les organisateurs se sont appliqués avant tout à faire ressortir les améliorations techniques et sociales qui pourraient être suggérées avec avantage eu milieu agricole. Cette manifestation s’offre donc comme une sorte de centre d’entraînement, une grande leçon de choses circonscrite en deux hectares avec toutes les indications pratiques. Ce Centre est un jouet avec lequel les grandes personnes en s’amusant peuvent prendre connaissance des agréments rationnels qu’elles sont en droit d’attendre aujourd’hui des Arts et Techniques.

Pour le visiteur, et surtout le visiteur français, qui en quelques heures sur la colline du Trocadéro a fait le tour du monde, sautant de la Roumanie au Danemark, de l’Argentine aux Pays-Bas, débarquer au Centre Rural c’est se retrouver en quelque sorte chez soi.

Là il a le sentiment du village natal, des réalités quotidiennes de la vie campagnarde ; il rencontre le détail familier et cher : la tuile, le bidon de lait, le beuglement de l’étable, le facteur en tournée, le cidre à l’estaminet. On a bien créé le « climat » qui convenait, celui qui semble le mieux fait pour réconcilier avec ce que l’on fuyait, pour rattacher à la terre. Ce lieu, d’ailleurs, est un véritable centre de propagande pour l’agriculture et l’on n’est point étonné d’y trouver mis en valeur l’ensemble des productions agricoles françaises où, d’autre part, est visible l’esprit coopératif dont le mouvement ne cesse de s’amplifier.

centreruralmairie.jpg
Le centre rural - La Marie

La première qualité du Centre Rural est son homogénéité. On ne peut qu’apprécier l’esprit directeur qui a su orienter et maintenir l’unité de la démonstration et sa réalisation. Désirant symboliser le village « amélioré », électrifié, pourvu de bains-douches et de silos, on ne s’est pas cru obligé de figurer tout un village, mais quelques-uns de ses éléments essentiels choisis parmi les plus aptes à favoriser le perfectionnement de la vie du paysan : bâtiments d’administration, de coopératives, d’habitation et d’exploitation. Eléments qui dans l’évolution actuelle ont un sens plus affirmé et qui ont été conçus de façon à former un tout dépendant et harmonieux.

Le Centre Rural a été aménagé à la Porte Maillot, en bordure du Bois de Boulogne. C’est un lieu de choix, car en dépit de son éloignement de l’Exposition proprement dite, il bénéficie d’une situation grandement privilégiée grâce à un cadre de verdure tout à fait favorable. Cette esquisse de village se parcourt aisément. Son plan est simple, conçu pour l’économie du mouvement humain. La logique parfaite de sa conception frappe d’autant plus qu’elle forme contraste avec celle du village ordinaire. Le plan comporte une voie centrale sinueuse aboutissant à une place. Sur cette place ont été groupés autour de la Mairie, les Services sociaux, l’Ecole, la Halle, le Silo et une Maison des Agriculteurs qui renferme les divers organismes dont l’agriculteur utilise communément les services. Le gros effort a surtout porté sur les coopératives. Quittant la place on rencontre successivement les coopératives vinicole, fruitière et laitière parmi lesquelles on a installé un Centre de Dégustation où les produits agricoles en provenance directe des coopératives sont mis en vente.
De l'autre coté de la route se trouvent la Maison de l’Ouvrier agricole et l’Exploitation agricole, Maison du fermier et bâtiments d’une ferme type. Le plan d’ensemble est l’œuvre de MM. Leconte et Metz. Les différents bâtiments sont dus à MM. Leconte, Metz, Japy, Cumpel, Hennequin, Martineau. Les architectes ayant accepté une discipline collective, sévère, afin d’obtenir une parfaite unité, leurs études ont eu lieu sous la direction de M. Leconte. On ne peut qu’applaudir au résultat obtenu.

centreruralmaisonagriculteurs.jpg
Le centre rural - Maison des agriculteurs

Si on n'a pas eu l’idée de réaliser un véritable village, on n’a également pas voulu sacrifier au régionalisme. L’architecture du Centre Régional est de celles qui peuvent s’incorporer dans la plupart des paysages de France ; elle est plus particulièrement appropriée à un rayon de quelques deux à trois cents kilomètres autour de Paris, architecture de Bourgogne ou du Val de Loire plutôt que des confins du pays. Ses matériaux également sont d’un emploi commun. Ce sont le moellon du pays, la brique ordinaire, les enduits de chaux naturels sans colorants, la charpente en bois, la menuiserie courante, la couverture en petites tuiles plates, bref tout ce qui ne se réclame pas de l'industrie parisienne. Ceci d'ailleurs rie veuf pas dire qu’on se soit confiné dans les vieux clichés, ni qu’il ait été procédé à la moindre recherche d’archéologie ou de folklore ou encore qu’on ait fait quelques concessions au caractère exposition. Le Centre Rural est une création moderne et nationale. C’est un village à la page. Il a été ainsi entièrement équipé à l’électricité et pourvu des appareils mécaniques les plus perfectionnés ; la machine a été mise au service de l’homme. Seulement par principe on s’est appliqué à ce qu’il puisse être réalisé avec les « moyens du bord ».

centreruralhallcouverte.jpg
Le centre rural - Hall couverte

centreruralcooperativeavicolelaiterie.jpg
Le centre rural - Coopérative avicole et laiterie

On appréciera le soin que l’on a pris de la mise au point de cet ensemble. On emporte après une visite l’impression de justes volumes, de toits dont les pentes sont en bon accord, d’un aspect général de bonhomie et de bonne santé en promesse. Il convient d’apprécier au passage l’abreuvoir public, fontaine de la Fécondité, qui est bien le plus typique des monuments de nos villages. Enfin en quittant ce lieu de paix ne pas oublier de s'arrêter devant les attrayantes portes de bois dont Henri Pacon a pourvu l’annexe Maillot.

fontainefecodite.jpg
Le centre rural - Fontaine de la fécodité
fontainefecodite.jpg (213.78 Kio) Vu 73 fois

centreruralportemonumentale.jpg
Le centre rural - Porte monumentale

centreruralporte.jpg
Le centre rural - Porte

centreruralsilocooperatif.jpg
Le centre rural - Silo coopératif
Pour tout savoir sur les expositions universelles et internationales.
http://www.worldfairs.info

Avatar du membre
worldfairs
Site Admin
Messages : 6786
Enregistré le : 21 juin 2004 09:41 pm
Localisation : illkirch
Contact :

Re: Le Centre Rural

Message par worldfairs » 05 janv. 2018 03:52 pm

Le centre rural - Plan
centreruralplan.jpg
Le centre rural - Le plan
Pour tout savoir sur les expositions universelles et internationales.
http://www.worldfairs.info

Répondre

Retourner vers « Paris 1937 - Architecture, pavillons »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 0 invité