Les villages aux expositions

Architecture, pavilions
Répondre
Avatar du membre
worldfairs
Site Admin
Messages : 6135
Enregistré le : 21 juin 2004 09:41 pm
Localisation : illkirch
Contact :

Les villages aux expositions

Message par worldfairs » 26 mars 2008 08:53 pm

Lors de nombreuses expositions furent reconstruit des anciens villages avec leurs maisons typiques, leurs mairie, leurs places..., comme ce fut le cas pour l'exposition de Paris 1900 avec le Vieux Paris, celle de Barcelone de 1929 avec le Village Espagnol, celle de Bruxelles 1958 avec la Belgique Joyeuse ou encore celle de New York de 1964-65 (non reconnue par le BIE) avec le Village Belge.

Image
Vieux Paris

Pourquoi reconstruire un vieux village alors que les expositions sont là pour montrer les dernières évolutions et innovations, pour ouvrir notre esprit à ce que sera notre futur proche au niveau architectural, industriel, technologique et artistique.
Alors pourquoi?

Parce que ces reconstructions permettaient de mesurer l'évolution des conceptions architecturales et aussi à vérifier qu'il est aussi absurde de condamner le passé au nom du présent que de renier le moderne au nom de l'ancien.

Image
Village Espagnol

D'ailleurs, d'après les chiffres annoncés à la fin de chaque exposition, ces villages battaient des records de popularité. Mais Pourquoi?
Peut être tout simplement parce que, les visiteurs se retrouvaient dans un lieu "connu" ou les constructions étaient de taille humaine contrairement aux autres édifices, et surtout je pense que cet enthousiasme était due à la joie distribuée où les gens pouvaient s'amuser, se distraire grâce au folklore, aux attractions, divertissements qu'ils leur étaient proposés, et qui n'existaient déjà plus au moment de ces expositions.

Image
Belgique Joyeuse

Regrette-t-on avec nostalgie toutes ces choses tuées au nom du progrès lorsqu'on les voit revivre?
Modifié en dernier par worldfairs le 29 mars 2008 04:10 pm, modifié 1 fois.
Pour tout savoir sur les expositions universelles et internationales.
http://www.worldfairs.info

Avatar du membre
Gaël
Messages : 969
Enregistré le : 22 août 2004 05:11 pm
Localisation : Ile-de-France
Contact :

Message par Gaël » 29 mars 2008 12:27 am

:wink:
Les Villages typiques ont en effet étaient présents durant quasiment toutes les expositions universelles depuis le 19eme siècle jusqu'à... Expo'92 puisque la fameuse exposition de Séville en 1992 disposait cette année là d'une Andalousie miniature qui reprenait en petit format les architectures traditionnelles.

Lorsque l'on sait que à l'issue de l'expo, cette zone a été conservée et qu'elle existe toujours au sein du parc d'attractions qui a été construit sur le site... Prenons aussi l'expo'58 avec sa Belgique Joyeuse dont la destruction a été si traumatisante après l'expo qu'une réplique à progressivement été construite dans les années 1980 et que cette zone de Bruxelles accueille nombre de touristes dans un cadre traditionnel reconstitué.

Idem à Chicago en 1933 où l'on voyait le Belgian Village, à Anvers 1930, Liège 1905, Bruxelles 1910, 1897, Anvers 1893 etc...

Image
Belgian Village à Chicago 1933

La curiosité étant parfois que les villes organisatrices présentaient de vieux quartiers authentiques a seulement quelques encablures des faux quartiers anciens reconstitués dans l'exposition ! :?:

Image
Turin 1884 reconstitution du Vieux Turin...
Say Yes to the bid of Lille Expo 2020 ! Oui à l'exposition universelle !
http://expolille2020.unblog.fr/?p=4

Vestiges des Expositions Universelles
http://vestiges-expositions.fr.gd/VESTIGES-EXPOS.htm

Avatar du membre
worldfairs
Site Admin
Messages : 6135
Enregistré le : 21 juin 2004 09:41 pm
Localisation : illkirch
Contact :

Re: Les villages aux expositions

Message par worldfairs » 16 avr. 2008 09:17 pm

Et pour illustrer les propos de Gaël,

voici une photo du vieux Vienne de l'exposition de Chicago 1893:

Image

et une autre représentant l'entrée des villages.
Les villages se composaient : du village Colonial, du village Haïtien, du village Mexicain, du village Indien, du village Hollandais, du village Anglais, du village Irlandais, du village Parisien, du village Espagnol, du village Italien, du village Suisse, du village, d'un village de Forêt Noire et du village Belge.

Image
Pour tout savoir sur les expositions universelles et internationales.
http://www.worldfairs.info

Avatar du membre
lemog
Messages : 1496
Enregistré le : 20 déc. 2005 02:30 pm
Contact :

Re: Les villages aux expositions

Message par lemog » 30 avr. 2008 09:53 am

Ces reconstitutions étaient assurément ludiques, conviviales, attractives et fédératrices... chacun pouvait y trouver son compte... pour des raisons très diverses... par essence, c'était l'animation accessibles au plus grand nombre... avec le dépaysement assuré :D

...un petit tour au :

Village Suisse de l'Exposition Universelle de 1900 à Paris... dont le quartier à conservé le nom...

Image

Le village Suisse est l'une des attractions les plus réussies de l'exposition. C'est un coin de nature fraîche et tranquille, une synthèse exacte et parfaite de ce pays si divers qu'est la Suisse. Dès qu'on a pénétré dans le village, on semble qu'on soit à des centaines de lieues de Paris, on ne voit que le ciel, l'horizon est caché de toutes parts par des amoncellements de montagnes, de rochers, au milieu desquels courent des sentiers abrupts; entre temps ce sont de verdoyantes vallées, au milieu desquelles s'élèvent des chalets; des troupeaux de vaches paissent dans de vrais pâturages tandis que de la cîme la plus haute une cascade précipite ses eaux écumantes, faisant marcher des moulins et des scieries, et s'élargissent au bas en un petit lac, où s'adosse un adorable paysage du lac des Quatre-Cantons : la vieille auberge de Treib et la chapelle de Tell.

Image

Image

Dans la ville proprement dite, située près de l'entrée de l'avenue de Suffren, sont groupées des maisons représentant le plus pur art helvétique, vieilles maisons à pignon pointu, à arcades de Thun et de Berne, à toits en auvents, à façade peinte. On peut visiter l'humble logis où J.-J. Rousseau vécut sa jeunesse à Genève, l'auberge où naquit Rachel, l'estaminet de bourg-Saint-Pierre où déjeuna Napoléon traversant le Grand-Saint-Bernard le 1er mai 1800. Près de l'entrée, ce sont les fameuses Tours de Berne, la Tour des Prisons et la Tour de l'Horloge, avec son coq chantant et ses ours dansants.

Image

De la ville on passe aux champs, groupant autour de ses églises ses maisonnettes de bois, ses chalets multiformes, ses joyeuses auberges. La petite église est ornée d'un joyeux carillon dont l'écho se répercute au loin. Dans ce village travaillent les brodeuses de Saint-Gall, des dentelières de Berne, les tresseuses de paille de la Gruyère. Toutes ont revêtu le costume national; à côté ce sont des pâtres venus de l'Oberland, de la Gruyère, du Simmenthal qui fabriquent du beurre et du fromage.

Image

Répondre

Retourner vers « Architecture, pavillons »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 0 invité