Site et pavillons

Seattle 1962 - Architecture, pavilions
Avatar du membre
worldfairs
Site Admin
Messages : 6495
Enregistré le : 21 juin 2004 09:41 pm
Localisation : illkirch
Contact :

Site et pavillons

Message par worldfairs » 21 mars 2017 01:31 pm

Texte extrait d’un CD de Expo 2000 Hannover – L’histoire des Expositions Universelles

Le site était desservi par un monorail électrique suspendu, installé sur des poteaux en béton élevés. Il était équipé de roues caoutchoutées et effectuait en 96 secondes seulement les deux kilomètres de son parcours.

Un téléphérique passait au-dessus des pavillons, offrant une vue magnifique sur le site de l'exposition et sur la ville.

Les constructions temporaires de l'exposition étaient souvent de dimensions modestes ; les buvettes et les restaurants, abrités sous des tentes, étaient surmontés de toitures multicolores ; la plupart des nations étrangères participantes louèrent des pavillons en bois aux allures de baraque.

L'absence de consignes de construction donna naissance à un imbroglio architectural sur le site : aucune unité de couleur, qui aurait pu aider les visiteurs à s'orienter et aucune cohérence dans la juxtaposition des bâtiments. Chaque pavillon rivalisait ainsi à qui mieux mieux en utilisant tout un éventail de supercheries pour séduire le visiteur ; la musique bruyante et les objets d'exposition eux-mêmes donnaient le ton, qui se devait d'être le plus criard possible.

Le thème de l'exposition universelle de Seattle de 1962, "Man in the Space Age", offrait un cadre idéal pour démontrer les capacités américaines. L'exposition devait servir de base pour une mise en scène visionnaire de la vie des hommes en l'an 2000. Grâce au soutien du B.I.E., pas moins de 49 nations participèrent à l'exposition. Elles dressèrent leurs pavillons autour de la fontaine internationale avec ses jets d'eau pouvant s'élever jusqu'à trente mètres de haut et hissèrent leurs drapeaux sur les mâts situés sur la place des fêtes.

De plus, on compta de nombreux pavillons d'entreprises américaines, parmi lesquels le bâtiment Ford en forme de dôme et celui d'IBM, qui présenta les premiers ordinateurs, sans oublier un stand publicitaire aux couleurs très vives annonçant l'exposition de New York de 1964.

Le thème de l'exposition fut divisé en cinq chapitres : la Science (section de loin la plus documentée et la plus importante), le 21ème siècle, le Commerce et l'Industrie, l'Art et le Spectacle.

Le cœur de l'exposition de Seattle était composé d'un groupe de cinq bâtiments d'un blanc étincelant, en forme de caisson, qui représentaient le pavillon américain de la science. La "grande valeur pratique de la science en faveur de la paix" devait trouver ici son champ d'expression. Les façades des bâtiments, agencés par l'architecte Minoru Yamasaki autour d'un vaste bassin plat avec fontaines et jets d'eau, étaient décorées d'arcs néogothiques entrelacés à motif floral. La forme de ces arcs se retrouvait sur tout le bâtiment sous différentes variantes, des poignées de porte aux rampes d'escalier. Même les cinq arches qui se dressaient libres de tout support dans la cour intérieure, intitulées "Science Arches" étaient bordées d'archivoltes néogothiques. Elles surplombaient les bâtiments et égayaient la monotonie de l'installation.

L'architecte Paul Thiry utilisa un langage pictural tout à fait moderne pour le Washington State Coliseum, un palais des sports pouvant accueillir 18 000 spectateurs : un toit parabolique en aluminium était suspendu à des supports en acier et en béton précontraint et surplombait une surface de 16 000 mètres carré. Ce lieu était consacré au "Monde de demain" et présentait des automobiles à pilotage automatique sans roues ou des habitations à énergie solaire à parois d'air. Dans les bibliothèques du futur, les lecteurs pouvaient obtenir électroniquement les parties des textes qu'ils choisissaient sur des thèmes définis. Cette vision futuriste ressemblait étonnamment à la réalité d'aujourd'hui.
Pour tout savoir sur les expositions universelles et internationales.
http://www.worldfairs.info

Retourner vers « Seattle 1962 - Architecture, pavillons »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 0 invité