Commentaires d'époque

Seattle 1962 - Discussions, informations, questions
Avatar du membre
worldfairs
Site Admin
Messages : 6786
Enregistré le : 21 juin 2004 09:41 pm
Localisation : illkirch
Contact :

Commentaires d'époque

Message par worldfairs » 20 mars 2017 08:59 am

Texte extrait d’un CD de Expo 2000 Hannover – L’histoire des Expositions Universelles

But de l'exposition:
L'être humain se trouve face à une nouvelle limite. La Century 21 Exposition dépassera cette limite en abordant l'ère de l'espace cosmique. Elle donnera un aperçu du monde du 21ème siècle, une vision de la vie de l'homme de demain, telle qu'elle se développera grâce à nos efforts d'aujourd'hui et aux richesses de nos découvertes.
Jamais auparavant, la civilisation du monde n'a été aussi préoccupée par son propre avenir. Les fusées, que l'homme envoie dans le ciel, lui ouvrent le chemin qu'il suivra. Il semble se détacher des liens à la terre. C'est le but de la Century 21 Exposition : dresser un portrait de cette nouvelle ère - les millions de visiteurs provenant de toutes les cultures du monde d'aujourd'hui sont conviés à découvrir une projection multiple et variée de ce qui les attend - et prévoir comment l'homme de l'an 2000 travaillera, comment il vivra et comment il se divertira. Dans cette optique, la Century 21 se distinguera des expositions passées, car elle n'offre pas une rétrospective du progrès de l'humanité, mais plutôt un aperçu de son futur, un portrait de la vie au 21ème siècle - "L'homme à l'ère de l'espace cosmique". Les visiteurs pourront voir un vaste programme d'objets d'exposition nationaux et internationaux, assister à des événements culturels et divertissants et vivre un feu d'artifice d'attractions savoureuses, présentées dans une mise en scène unique et haute en couleurs, issue directement du merveilleux royaume du futur."
Source: Ken Parkhurst (Hg.), Century 21 Exposition. Seattle 1959.

James T. Burns, junior:
L'architecture de la Century 21:La Space Needle est, sur un plan physique, de toute évidence, le point culminant de l'exposition. Pour un symbole, elle fonctionne bien, bien mieux que ce que j'attendais. Même si de ce point de vue-là, elle ne peut rivaliser avec la Tour Eiffel, elle n'en est pas moins très impressionnante et l'exquise combinaison de la vue panoramique et d'un Martini pris dans le restaurant tournant est un véritable bonheur. Cependant, on peut s'interroger sur la valeur de cette construction une fois l'exposition finie. (...) L'exposition offre un large éventail d'exemples d'architecture contemporaine, ce qui est sans doute d'un grand intérêt pour les architectes professionnels, et qui, on peut l'espérer, ouvrira les yeux à certains en matière de design actuel. Je suis venu à Seattle avec la crainte que le superficiel et le clinquant soient prédominants, mais j'ai été ravi de constater, de manière générale, le niveau de design élevé de cette exposition.
Source : Progessive Architecture. Volume 43, juin 1962, p. 42-64, ici p. 49, 64.

Russell Lynes:
Le monde du 21ème siècle:Dans l'ensemble, ce que je vis du 21ème siècle, me parut franchement démodé, même si pour la plupart, j'ai trouvé ça très amusant. Dans le Washington State Coliseum, conçu par Paul Thiry, ce vaste palais d'exposition hyperboloïco-parabolique fixé sous une coquille de ciment, il y avait une exposition sur le thème "Le monde du 20ème siècle". Celle-ci se trouve tout en haut sous le toit, dans une construction en caisses d'aluminium auxquelles on accède en pénétrant sur une plate-forme circulaire surmontée d'une demie coupole en verre ou en plastique. "Approchez au bord de la coupole", dit l'homme qui manoeuvre cet ascenseur qui décolle comme une fusée. Il porte un Jeans gris avec des rayures argent sur les côtés et une veste argent - il est vrai que chacun a bien le droit de ressembler à un personnage de bande dessinée de science-fiction. En arrivant au 21ème siècle, on découvre une série de vitrines et de photos translucides, qui s'allument de temps à autre ; l'animation est déclenchée par un magnétophone qui produit un son exagérément mielleux. On a l'impression d'être à une séance de catéchisme animée par Buck Rodgers.
Source : Harper´s Magazine, juillet 1962, p. 23.
Pour tout savoir sur les expositions universelles et internationales.
http://www.worldfairs.info

Retourner vers « Seattle 1962 - Informations, renseignements, discussions, questions »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 0 invité