Inventions importantes

Philadelphia 1876 - Inventions, novelties and means of transport
Avatar du membre
worldfairs
Site Admin
Messages : 6424
Enregistré le : 21 juin 2004 09:41 pm
Localisation : illkirch
Contact :

Inventions importantes

Message par worldfairs » 22 déc. 2016 06:38 pm

L'immense toit du bâtiment principal abritait d'innombrables inventions, exposées à la découverte du public.
Les 30.800 exposants présentaient des objets tels que par exemple les premières machines à coudre, la toute première machine à écrire vraiment opérationnelle ou le téléphone d'Alexander Graham Bell. Il s'agissait pour les Etats-Unis de faire, devant le forum international de l'exposition mondiale, la démonstration éclatante de leur puissance industrielle et de se placer dans le rang des grandes nations.
Les Etats-Unis manifestèrent également un niveau de développement considérable dans le domaine des machines et des produits. Les articles de presse envoyés de Philadelphie par les reporters des autres nations laissent transparaître l'impression profonde ressentie par leurs auteurs. Et le fait que la plupart des autres nations représentées n'avait guère exposé d'objets propres à déclencher l'enthousiasme ne faisait qu'ajouter encore au triomphe du pays d'accueil.

La qualité des objets d'exposition provenant d'Allemagne donna lieu dans ce pays à une violente controverse. Les lettres de Franz Reuleaux, qui faisait partie du jury de Philadelphie en tant que directeur de l'Institut des métiers de Berlin, contenaient une condamnation sans appel des produits de l'industrie allemande, qu'il qualifiait de "bon marché et de mauvaise qualité". Ses propos contribuèrent à provoquer un sursaut de l'industrie allemande et à favoriser un effort d'amélioration de la qualité des produits. Les points de vue exprimés par Reuleaux et les efforts qu'il déploya par la suite pour garantir une norme industrielle allemande contribuèrent à une régénération de la législation économique, puis, dans les années 1880 et 1890, à l'amélioration recherchée de la qualité.
C'est à partir de ces années-là que la mention « Made in Germany », auparavant considérée comme une mise en garde, devint une garantie de produits de qualité haut de gamme.
L'ensemble des objets présentés à l'Exposition mondiale avaient été classifiés selon un schéma complexe. Chacun des sept groupes principaux(industrie minière et métallurgie, artisanat et commerce, éducation et sciences, art, mécanique, agriculture, horticulture) fut divisé en deux parties. Ce système fut par la suite - dans le système décimal de Dewey - élargi à la totalité des activités humaines et a été adopté depuis comme base de structure du catalogue par la majorité des bibliothèques américaines.

Un autre élément d'exposition, l'exposition d'art présentée dans le Memorial Hall et qui constituait la première présentation artistique internationale jamais réalisée aux Etats-Unis et bénéficia d'un succès équivalent à celui remporté par le ballet des machines à vapeur. Cette exposition ne présentait pas seulement des tableaux et des sculptures mais également, et dans une proportion égale, des photographies.
Le Pavillon des femmes, enfin, dont le financement, l'installation et la direction étaient assurés par le Women's Centennial Executive Committe et dont le personnel était exclusivement composé de femmes, suscita également un intérêt tout particulier. Une machine à vapeur de six PS, mise au point par Emma Allison, commandait dans le pavillon le fonctionnement des rouets et des métiers à tisser. Admiratifs, des commentateurs contemporains insistèrent sur l'élégance et la précision des broderies et des tissages exposés.

En dépit des 9 millions de personnes qui allaient jusqu'au 10 novembre visiter la Centennial Exhibition, celle-ci devait pourtant se solder par un échec financier. Le déficit enregistré s'élevait à 1,9 millions de dollars et, le gouvernement des Etats-Unis ayant réclamé le remboursement de son prêt de 1,5 millions de Dollars, les actionnaires durent couvrir la totalité des pertes. L'image des Etats-Unis en sortit par contre énormément magnifiée et le bilan de cette première exposition mondiale fut finalement positif au yeux de la plupart des américains.
Pour tout savoir sur les expositions universelles et internationales.
http://www.worldfairs.info

Retourner vers « Philadelphie 1876 - Inventions, nouveautés et moyens de transport »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 0 invité