Le tendre soleil printanier de ce début d'avril

Paris 1867 - Discussions, informations, questions
Avatar du membre
worldfairs
Site Admin
Messages : 6786
Enregistré le : 21 juin 2004 09:41 pm
Localisation : illkirch
Contact :

Le tendre soleil printanier de ce début d'avril

Message par worldfairs » 13 déc. 2016 08:58 am

Texte extrait d’un CD de Expo 2000 Hannover – L’histoire des Expositions Universelles

"Le tendre soleil printanier de ce début d'avril, journées de printemps parfois décriées et critiquées par certains peuples, brilla joyeusement sur Paris et illumina en toute beauté l'ouverture de 'l'exposition générale' de 1867.
Les innombrables fanions nationaux du colisée de l'industrie en fer forgé et les aigles impériaux de la France flottaient et étincelaient dans le ciel printanier devenu soudain d'un bleu si pur et chargé d'un air si merveilleusement doux, et, dans les rues nouvellement tracées dans un alignement parfait, où les uniformes aux couleurs vives de la cavalerie française resplendissaient, la foule se dirigea vers ce palais, le plus grand de notre temps, plus grand que l'Escorial et l'Alhambra, plus grand que le colisée de la vieille Rome ou du palais Saint Pierre.
Il s'agissait de l'ouverture d'un temple du travail humain et du royaume de la pensée, un culte du génie de la véritable humanité.
Les dispositions prises étaient telles que seules les personnes en grandes toilettes pouvaient pénétrer dans les quartiers du palais réservés au cortège impérial sur présentation de billets d'entrée, vendus 20 francs par personne par journée, etc., et que par conséquent, le public présent était bien choisi et limité pour cette fête très sélecte.

Ce palais en fer était éblouissant dans une parure étonnante et improvisée avec des fleurs, des drapeaux, des fanions, des décorations et des arrangements, qui, pour ainsi dire, avaient été réalisés du jour au lendemain, traduisant l?art de la décoration célèbre dans le monde entier, que les Français possèdent sans doute aucun, comme le montre cet exemple des plus remarquables. C'est ainsi qu'à 2 heures de l'après-midi, alors que l'empereur Louis Napoléon III escorta solennellement son épouse en la tenant par le bras, traversant la Promenade et certaines parties du grand palais, l'exposition générale de 1867 s'ouvrit. Ce fut un acte d'une portée historique très importante et, avec l'aide de Dieu, aux conséquences prometteuses de bonheur et de prospérité pour tous les peuples de la civilisation, qui gagnent volontiers leur pain à la sueur de leur front par un travail gratifiant et reconnu, et qui s'efforcent inlassablement d'embellir et d'améliorer leur vie par une multitude d'idées toujours plus enrichissantes et fertiles."
Source: H.L. in: Deutsche Ausstellungszeitung N° 3, Samedi 6.4.1867
Pour tout savoir sur les expositions universelles et internationales.
http://www.worldfairs.info

Retourner vers « Paris 1867 - Informations, renseignements, discussions, questions »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 0 invité