La popularisation de la technique

London 1862 - Discussions, informations, questions
Avatar du membre
worldfairs
Site Admin
Messages : 6498
Enregistré le : 21 juin 2004 09:41 pm
Localisation : illkirch
Contact :

La popularisation de la technique

Message par worldfairs » 04 déc. 2016 01:01 pm

Quand, le 1er novembre 1862, la seconde exposition industrielle internationale à Londres ferma ses portes, les critiques s'accordaient à dire que cette exposition internationale était loin de l'importance et du succès de la Grande Exposition industrielle de 1851.
Le contexte politique ainsi que la mort du Prince Albert avaient certainement leur part dans cette mauvaise presse. Pourtant la plupart des problèmes étaient internes. Le travail de la commission royale fut en grande partie jugé insuffisant. Les exposants se plaignirent que trop peu d'espace leur avait été attribué et presque personne ne se sentit responsable de ranger ou faire disparaître les emballages volumineux.
Du fait de l'emplacement étroit du palais d'exposition, des scènes chaotiques avaient très souvent lieu à l'entrée. L'entrée ne coûtant certains jours que quelques shillings et d'autres jours beaucoup plus, les droits des possesseurs de tickets saisonniers étaient peu clairs.
L'estimation des objets exposés et la distribution des médailles et mentions honorables levèrent d'âpres critiques. Comme plus de la moitié des exposants avaient été récompensés, cette remise de prix était à peine prise au sérieux. Des tendances ressortaient également des statistiques : la France avait remporté 4% de distinctions en plus de la Grande Bretagne. En outre la médaille elle-même avait été qualifiée de « trop grande et trop laide ». Elle représentait un lion déposant aux pieds de la Grande Bretagne les symboles du commerce, de l'industrie et des arts.Parmi toutes ces critiques on pouvait cependant noter des évolutions positives.
Des profanes, pas uniquement des spécialistes, furent directement confrontés pendant cette Exposition universelle aux progrès les plus récents. Par la démonstration des processus de production et l'exposition de machines, l'image des appareils techniques fut meilleures aux yeux du public. En tant que produits de masse ils s'introduisaient d'ailleurs de plus en plus dans les ménages privés.
L'Exposition universelle offrit de plus le cadre à une rencontre de délégations d'ouvriers anglais et français. Le voyage des ouvriers français ironiquement financé par l'empereur Napoléon III conduisit plus tard à la création de l'Association internationale des Travailleurs, aussi appelée « première Internationale ». Les Expositions universelles rendaient donc possible un vaste échange d'informations et de pensées quand d'autres moyens de communication n'existaient pas encore.
Après 1862 la Grande Bretagne n'organisa plus de grandes expositions internationales et laissa cette charge à la France et à Paris, ville d'exposition par excellence, où ces manifestations pouvaient encore être conduites avec toute la pompe et l'éclat nécessaires. Seules des expositions nationales plus ou moins spécialisées devaient désormais avoir lieu à Londres.
Pour tout savoir sur les expositions universelles et internationales.
http://www.worldfairs.info

Retourner vers « Londres 1862 - Informations, renseignements, discussions, questions »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 0 invité