Une exposition sur SECOND LIFE

Discussions, informations, questions
shiwaz
Messages : 5
Enregistré le : 18 oct. 2005 11:01 am
Localisation : France - Carrières sur Seine
Contact :

Une exposition sur SECOND LIFE

Message par shiwaz » 15 juin 2007 04:39 pm

Après avoir étudié l'offre commerciale de logiciels d'immersion 3D, il m'a semblé que le monde virtuel de Second Life était ce qui correspond le mieux à mon objectif : organiser une exposition universelle que chacun pourrait explorer grâce à Internet.

Je me propose en conséquence d'organiser une exposition virtuelle sur une île de 6.5 ha, ce qui semble petit mais est déjà bien difficile à remplir !

L'exposition se caractériserait par un faisceau de liens entre le modèle 3D et les sites institutionnels de partenaires commerciaux.

A ce stade, étant donné que le projet démarre sans aucun financement, je voudrais savoir si qq1 est intéressé par ce projet, à titre bénévole tout au moins tant que je n'aurais pas trouvé des sponsors pour le mettre sur des rails. Il faudrait des commissaires pour chacun des pavillons, chargés de coordonner l'aménagement en liaison avec les partenaires, des graphistes imaginatifs pour créer des paysages originaux, etc. Je n'essaie pas d'exploiter le savoir faire des autres au profit d'un but qui leur échapperait. Au total, nous avons tous un profit à tire d'une telle aventure.

Second Life est un métavers à la mode en ce moment, c'est le moment d'en profiter. Pour ceux qui ne savent pas bien ce que c'est, je peux fournir les explications nécessaires.

Il n'y a pas d'obstacles techniques insurmontables. Au contraire, le travail effectué par les Linden laboratories est suffisamment abouti pour que l'exposition puisse être une réalité (virtuelle) en qq mois, ce qui est mieux que les projections les plus optimistess auxquelles j'avais pu me livrer jusqu'à présent.

Gaël, que penses-tu de ce projet ? Est-ce que mes explications sont claires ? Je suis prêt à les compléter autant que nécessaire. Si le projet démarre, je relance les ministères concernés ainsi que la Commission Européenne pour essayer d'obtenir leur soutien officiel dans toute la mesure du possible.

Faute de ces soutiens, je suis disposé à m'en passer, tant pis.
:lol:

Avatar du membre
worldfairs
Site Admin
Messages : 6245
Enregistré le : 21 juin 2004 09:41 pm
Localisation : illkirch
Contact :

Message par worldfairs » 18 juin 2007 06:08 pm

En tous cas Shiwaz,pour un monde virtuel, le prix (d'après ce que j'ai pu voir) n'a rien de virtuel lui: 195 euros par mois pour le terrain et 9,95 euros toujours par mois pour le compte premium.

Je ne connais pas bien le concept mais a propos que pouvons nous y gagner? y a t'il beaucoup de sociètés qui peuvent être interessées par une exposition virtuelle qui pourraient par la suite sponsoriser une exposition reelle?

Avatar du membre
Gaël
Messages : 969
Enregistré le : 22 août 2004 05:11 pm
Localisation : Ile-de-France
Contact :

Message par Gaël » 19 juin 2007 12:06 am

:)
Bonsoir à tous,
Shiwaz a énormément d'initiative pour l'idée d'une exposition à Paris en 2012 puis en 2017. Cela est très bien et je partage cette ambition -comme vous le savez- de promouvoir une candidature de Lille en 2017. Je constate d'ailleurs que certains pays ont déjà entamé leur refléxion sur le sujet comme le Canada le mois dernier...
Soyons clairs : une exposition universelle ou internationale ne se fait pas de manière privée. Ainsi, comme on a pu le déplorer, lorsque l'état "lache" la candidature, l'expo et son projet meurt instantanément. Par contre, la naissance du projet peut se faire par l'initiative privée ou citoyenne ou par des associations ou par des collectivités.
En ce qui me concerne, je tente de promouvoir l'idée d'une candidature en France en 2017 dans le Nord sans prétendre en devenir l'artisan de A à Z. Ensuite, cela devient affaire de spécialistes et de politiques.
En bref, mon action est celle d'un mini-lobbying médiatique à mon humble niveau pour provoquer une réaction à ce sujet.
Sans m'engager plus loin, je peux vous dire que cela avance mais il ne faut pas vendre la peau de l'ours avant... Des choses concrêtes semblent être en cours de réflexion pour poursuivre la démarche que j'ai initié et qui est la même que Shiwaz.
Ensuite cela sera une route affaire et un tout autre "challenge".
:wink:
Say Yes to the bid of Lille Expo 2020 ! Oui à l'exposition universelle !
http://expolille2020.unblog.fr/?p=4

Vestiges des Expositions Universelles
http://vestiges-expositions.fr.gd/VESTIGES-EXPOS.htm

shiwaz
Messages : 5
Enregistré le : 18 oct. 2005 11:01 am
Localisation : France - Carrières sur Seine
Contact :

Ubn exposition virtuelle ?

Message par shiwaz » 19 juin 2007 11:02 am

Non, évidemmment, Gaël, je ne compte pas faire tout tout seul de A jusqu'à Z ! bien au contraire, je vais devoir trouver des graphistes et des commissaires d'exposition ou renoncer.

Les frais sont supérieurs a ce que tu annonces, Exponaute, car il faut acheter au moins une île, ce qui correspond en pratique à ajouter un serveur à la "grille" de Second Life (il y en aurait pas loin de 3000 et Linden Labs a planifié le passage à 10 000 pour un avenir proche) et à payer la maintenance de la machine, ainsi on peut le penser que la location du logiciel serveur (l'un des + évolués du marché aujourd'hui certainement), donc 295 US$ par mois, ce qui n'est pas rien. Mais, ceci dit, on dispose de 6,5 ha à aménager, ce qui est suffisant pour se faire la main et juger de l'intérêt suscité. Et il est possible d'ajouter une île supplémentaire si cela devient nécessaire et si on a de quoi payer ...

SL est un monde à part où les règles habituelles de l'économie sont remplacées par d'autres : beaucoup d'entraide bénévole, une sorte de fraternité de terriens qui se seraient retrouvés projetés sur une autre planète et devraient tout reconstruire sur des bases nouvelles. On peut y rencontrer des ingénieurs de New York ou des geeks d'Australie sans voyager, et avec une impression de présence très particulière (il faut essayer pour s'en faire une idée précise). Je dirais qu'en l'état c'est un lieu de rencontre international privilégié, au bout de quelques jours j'ai pu faire des connaissances qui m'auraient nécessité des années et beaucoup de déplacements autrement, tout à fait nouveau. Mieux que l'Internet traditionnel avec Google et ses sites privés. Je t'accorde que pour le vrai "bizness" ça reste marginal, quoique j'ai rencontré des entrepreneurs français qui allaient ouvrir des sortes de parcs à thèmes commerciaux, et je vous assure que le travail n'a pas été cochonné, visuellement c'est superbe !

Parmi les officiels que j'avais contactés dans le cadre de mon lobbying à Paris, c'est surtout la Commission européenne qui avait semblé la plus intéressée, je l'ai d'ailleurs déjà à nouveau contactée pour la suite. Du côté gouvernemental, je n'étais pas allé plus loin que les réponses polies de l'Elysée et Matignon. J'avais rencontré un administrateur de rang élevé des Affaires Culturelles, mais aucun décideur politique. Quand on parle politique en France, il s'agit rarement de parler de rayonnement international ! J'ai quand même conservé quelques contacts et je vais revenir à la charge avec un projet nettement moins coûteux !

Vis à vis de sponsors privés, indispensables en la matière, je n'hésite pas à dire qu'il devrait être plus facile de convaincre quelques décideurs, dans la mesure où au début les admissions seront gratuites, un système de cotation selon l'offre et la demande n'entrant en service que lorsque les stands auront trouvé preneurs à hauteur de 75 % (je rêve éveillé, ne me le dites pas je sais déjà). Je peux vous dire que le jour où je suis arrivé au Crédit Lyonnais avec mes projections chiffrées, le type en face de moi a fait une drôle de gueule quand il a vu l'addition, même avec les profits annoncés. Les sociétés ne montrent que peu d'inclination à dépenser des sous pour une échéance à 5 ans voire plus ! Les grandes compagnies gouvernent à vue, les PME n'ont pas les moyens d'investir (sauf de rares sponsors dont on m'a vanté l'esprit d'entreprise, ce sont des pistes que je continue à suivre).

De ce projet d'exposition virtuelle, je compte retirer une seule chose : avoir un fichier répertoriant les entreprises qui auront pensé au moins une fois dans l'histoire de leur développement à participer à une grande exposition internationale "généraliste". On peut espérer qu'elles seront plus réceptives à l'idée d'une exposition réelle, c'est du moins ce que je souhaite ! Si Paris ne prend aucune initiative et si c'est Lille qui se montre la ville la plus dynamique, pas de problème Gaël, je repasse le fichier des adresses de partenaires possibles aux organisateurs de Lille Expo, je m'y engage.

Reste à les convaincre que je ne suis pas un escroc qui vient vendre du vent ... d'où l'idée de la gratuité, ne payez rien et jugez sur pièces, vous verrez bien si le jeu en vaut la chandelle !

Avatar du membre
Gaël
Messages : 969
Enregistré le : 22 août 2004 05:11 pm
Localisation : Ile-de-France
Contact :

Message par Gaël » 19 juin 2007 11:53 pm

:)
Encore une fois, je trouve que toute initiative est heureuse. Celle ci peut parfaitement apporter quelque chose dans la mesure ou elle aurait un impact.
Dans les temps qui sont les notres et pour avoir suivi le cheminement de prises de décisions sur des évenements similaires (candidatures aux jeux Olympiques ou aux expositions universelles et internationales) à titre de simple observateur, le principe est le suivant dans l'ordre chronologique :
- soumission de l'idée d'une candidature par un groupe donné (associations, groupement d'industriels, politiques ou autres)
- validation par les pouvoirs publics (régionaux d'abord puis nationaux). Ces deux élements sont INDISPENSABLES dans le concept d'une candidature.
- Présentation officielle de la candidature par une VILLE (charte du BIE) soutenue par l'état.
- Recherche de premiers sponsorings de la candidature (ceux ci seront surement conservés par la suite pour l'exploitation de l'expo elle même)
- Choix positif (ou pas) de la ville hôte
- Développement du chantier, ajoûts progressifs de sponsors du projet, édification des batiments et infrastructures, choix des évenements et spectacles, préventes des billets, embauche des employés etc...
- Ouverture de l'exposition, exploitation quotidienne, gestion des opérations
- cloture de l'exposition. Démontage et démolitions, suivi du site et reconversion des emplois

Tout cela pour dire que le sponsoring vient certes à un moment mais après la définition du projet lui même et la concrêtisation de la candidature. Le financement est élaboré en tenant compte de ce facteur, certes, mais après que l'idée même de candidature ait été validée par les pouvoirs publics régionaux d'abord puis nationaux.
Avec ces deux soutiens indispensables et prévus textuellement dans le cahier des charges du BIE, les sponsors suivent.
Il faut admettre que cela était aisé pour Albertville en 1992 par exemple car -si l'on voit la liste des partenaires du projet dès le départ- on constate qu'il s'agit souvent de sociétés alors publiques souvent privatisées depuis lors. Preuve étant faite qu'il s'agissait avant tout d'une décision de l'état.
C'est encore le cas aujourd'hui. Sans eux et sans la ville et la région (donc un grand consensus) point de salut. C'est ce qui s'est produit pour Expo 1989 paris, Expo 2004 Images et bien d'autres à l'étranger.
Le chemin est long mais commençons dèjà par voir si au niveau local il y a du répondant ou pas. Auquel cas, le reste suivra ou pas...
:wink:
Say Yes to the bid of Lille Expo 2020 ! Oui à l'exposition universelle !
http://expolille2020.unblog.fr/?p=4

Vestiges des Expositions Universelles
http://vestiges-expositions.fr.gd/VESTIGES-EXPOS.htm

shiwaz
Messages : 5
Enregistré le : 18 oct. 2005 11:01 am
Localisation : France - Carrières sur Seine
Contact :

Message par shiwaz » 25 juin 2007 11:14 am

Gaël, merci pour ta présentation très détaillée ! Tu es très au fait de ces questions, c'est visible.

De mon côté, j'étais en passe d'obtenir le soutien d'une association très honorablement connue, de sa branche française au moins. Cette association pouvait ériger le soutien d'une grande exposition française au rang de grande cause à défendre, ce qui aurait été appréciable, ça ne serait pas passé inaperçu. Je conserve un contact au cas où le sujet reviendrait sur le tapis.

Pour l'instant, j'essaie de nouer des contacts pour mettre sur rails le projet d'exposition virtuelle. Je ne pense pas que le BIE ait besoin de l'avaliser, il n'y a pas de gros ramdam médiatique derrière cette ... disons expérience. Sais-tu s'il est possible de les contacter, il est sans doute au moins courtois de leur parler de l'initiative ?

Avatar du membre
Gaël
Messages : 969
Enregistré le : 22 août 2004 05:11 pm
Localisation : Ile-de-France
Contact :

Message par Gaël » 25 juin 2007 12:32 pm

:D
Bonjour,
Aujourd'hui est inaugurée la station de métro 14 Olympiades à Paris. Quand on pense qu'il y a deux ans, tout était centré sur une candidature pour les Jeux de 2012 à Paris alors que l'idée d'une expo était laissée de coté. Dommage !
L'idée d'une expo à Paris ne peut que difficilement au 21eme siècle se faire à paris intra muros. Ainsi, déjà en 1982 pour l'idée d'une expo 89, les opposants (dont Chirac maire de Paris) avaient pesté contre les encombrements prévisibles. Un autre projet prévoyait de l'installer vers Marne la Vallée. Le projet d'expo avait été annulée dès 1982.
En 2000, l'idée d'expo 2004 devait se tenir au Bourget et à Dugny près de la Courneuve là où se déroule la fête de l'huma. On sait ce qu'il en est advenu.
Déjà lorsqu'il s'agit d'installer Paris plage sur les voies sur berges désertées en aout, certains parisiens protestent. Vous me direz, c'était déjà le cas en 1937 et vous aurez raison. Mais, admettons que des constructions sur trois ans qui bloqueraient Paris dans son centre ne semble pas crédible. Il faut trouver un site proche en banlieue ou une grande zone industrielle en passe d'être libérée.
Remarquons les récentes expositions : Séville avait utilisée une ile voisine désertique très proche du centre. Hanovre avait exilé son exposition dans un quartier en construction. Lisbonne avait reconverti des installations portuaires en bord de Tage. Nagoya avait organisé son exposition à Aichi à des dizaines de kilomètres par train de banlieue (quel cauchemar) de son centre ville.
Les sites que nous envisageons pour Lille sont potentiellement trois :
- la zone de l'ancien port de Lille ralativement proche du centre mais étendu sur une bande;
- l'aire de l'ancien parc d'attraction de Lomme devenu parc public près de la voie de TGV, du métro et d'autoroutes;
- l'aire proche de l'aéroport avec la ligne TGV Nord proche et une possibilité d'extension du métro.
Tout cela pour dire que le projet d'une exposition à Paris ou à Lille en 2017 doit prendre en compte ces facteurs qui mélent aussi l'intéret de développement de la ville et de la métropole concernée.
C'est pourquoi, Shiwaz, je pense qu'il vaut mieux entrer en contact avec des décideurs publics de ce développement qu'avec le BIE en premier lieu (région, département, municipalité...). Rappelons nous qu'expo 2004 avait été lancée par le département de Seine Saint Denis avant d'être repris par la région Ile de France puis soutenue par Jospin avant d'être abandonné par...
Le Bureau International des Expositions étant créé pour valider et étudier une proposition d'exposition officielle et non pas l'idée même d'une exposition, il ne pourra être de quelconque secours au delà de ses propres prérogatives.
:wink:
Say Yes to the bid of Lille Expo 2020 ! Oui à l'exposition universelle !
http://expolille2020.unblog.fr/?p=4

Vestiges des Expositions Universelles
http://vestiges-expositions.fr.gd/VESTIGES-EXPOS.htm

shiwaz
Messages : 5
Enregistré le : 18 oct. 2005 11:01 am
Localisation : France - Carrières sur Seine
Contact :

Une exposition sur Second Life

Message par shiwaz » 27 juin 2007 10:07 am

Tout ce que tu dis, Gaël, est parfaitement clair. Pour ma part, j'avais contacté les adjoints à la Culture et à l'Urbanisme de la Ville de Paris. Le dernier était plus intéressé par le quartier des Batignolles, à rénover. L'idée même d'une exposition ne l'a pas pris au dépourvu, certainement des personnes proches du maire doivent l'évoquer de temps à autre. Celle qui avait été retenue, à savoir les J.O. 2012, a malheureusement pris le pas et sans doute fait taire les partisans des world fairs ! Sans aucun profit pour personne.

Je vois que tu progresses sur le projet Lille Expo 2017, ton site n'est pas mal du tout, ça semble bien parti. Si tu persévères ... on ne sait jamais, l'idée peut fédérer les bonnes volontés. Garde-moi une entrée gratuite, ce serait sympa ! Toutes les fois que ce sera possible, je parlerai de ton initiative.

Tu sais qu'actuellement je suis en retrait de l'idée d'une exposition réelle à Paris, si je continue à prôner "Paris Euro Expo", c'est tout simplement que j'ai déposé une marque de commerce et un logo, donc je les utilise comme emblème, c'est tout. Je suis entièrement d'accord avec toi, il est difficile d'organiser quoi que ce soit d'important à Paris intra muros; j'ai étudié assez soigneusement certains sites potentiels, partout on trouverait des obstacles. Quand je pense aux pb que le maire de Paris a dû affronter rien que pour le nouvel aquarium du Trocadéro, où les adjudications se sont terminées presque au couteau dans la rue, en tout cas avec menaces de mort, intimidations ... je me dis que décidément il faut être inconscient pour ressortir une idée aussi bizarre ! Mais ce que je vois derrière celle-ci, ce sont les milliers d'emplois générés, notre pays en a besoin. Sans parler des retombées commerciales dont bénéficieraient probablement les exposants. Lille bien sûr présentera les mêmes avantages.

Je reprends mon nouveau projet en qq mots : Second Life, tu as dû en entendre parler, est un pays virtuel où se promènent quotidiennement quelques dizaines de milliers de personnes, sur près de 8 millions de visiteurs en 4 ans, en tête desquelles on trouve les USA bien entendu, mais en 2è position la France, c'est plus surprenant, devant l'Allemagne, le Royaume Uni, l'Australie, le Canada, l'Italie, l'Espagne, etc. Aussi puéril que puisse paraître ce machin virtuel, il devient un petit monde en soi, avec ses habitués, qui y construisent leur maison, généralement au bord de la mer (il y a essentiellement des îles), moderne et confortable, avec piscine, plateforme pour l'hélicoptère et anneau pour le yacht : une revanche sur les difficultés de la vie, tous milliardaires en somme. J'insiste sur le fait qu'on y rencontre vraiment des gens d'ailleurs, tu peux discuter avec des Canadiens, des gens de New York ... excellent pour les échanges internationaux et la pratique des langues étrangères !

A Second Life est situé le plus grand musée mondial consacré à l'astronautique, l' International Spaceflight Museum. Y sont réunis côte à côte les lanceurs américains, russes, européens et chinois, on peut visiter le Vehicule Assembly Building où sont assemblées les space shuttles, monter à bord de la navette, du LEM, du lunar rover, etc, même prendre passage à bord d'un vaisseau Gemini et aller visiter le système solaire, se faire photographier sur Mars ... tout ça absolument splendide, sans oublier une discothèque sphérique dont le fond est un tourbillon galactique en mouvement autour de toi, une merveille du monde, à voir ! C'est ça que permet de faire ce monde imaginaire, et sans un gramme de béton (mais avec un considérable travail de dessinateur graphiste). Pourquoi ne pas faire la même chose avec une world fair sur le thème de l'Europe ? Faisable, question de détermination, une once d'inventivité pour la conception (ce qui me manque le plus personnellement mais il y a des gens qui savent, eux).

C'est sur le plan du principe que je parlais du BIE : comment ces messieurs les membres du bureau verraient-ils l'initiative ? Le but recherché par les pères fondateurs du BIE il me semble était d'éviter les télescopages de foires simultanées s'arrachant l'une l'autre les visiteurs, tout en apposant une sorte de label qualité "approuvé par le BIE". Tu m'arrêtes si je dis des co... âneries. En la matière, une exposition virtuelle ne fait concurrence à personne, pas même à une vrai world fair qui aurait lieu en même temps (par contre un exposant peut ambitionner de figurer dans les deux). Il serait cependant poli d'évoquer la question avec cet organisme de tutelle. A mon avis, il n'y a pas de danger que le virtuel éclipse le réel, tout au moins dans l'état actuel de la technique, dans 50 ans je ne me hasarde pas à prendre les paris...

Avatar du membre
lemog
Messages : 1496
Enregistré le : 20 déc. 2005 02:30 pm
Contact :

Message par lemog » 16 août 2007 10:32 am

Bonjour à tous,

j'arrive ici un peu retard, mais mieux vaut tard que jamais.

Je n'ai ni étudié la question aussi profondément que vous Shiwaz, et je suis loin d'avoir les connaissances de Gaël en la matière. Mais en revanche, je connais assez bien les problèmes liés aux parallèles possibles entre le monde virtuel et le monde réél.

Inutile de me faire l'article des mondes vituelles en 3d sur le net, car même si je ne connais "second life" que de nom, j'ai déjà exploré le domaine en créant il y a quelques années, entre autres, un chat 3d, une exposition virtuelle 3d online dans laquelle on pouvait découvrir les tableaux d'un artiste exposés dans un lieu historique, et même une sorte de système neuronal participatif, dont les "neuronnes" servaient de lieu d'échange et de réflexion sur des sujets divers.

Je ne suis pas contre le fait d'envisager une exposition internationale virtuelle online, bien au contraire, mais là où je sens que ça va coincer, c'est au niveau de comment rendre possible le parallèle, la transposition, la passerelle vers une exposition ultérieure, celle-là bien réelle.

A force d'oeuvrer dans le virtuel, l'image de synthèse, ou tout simplement dans le web, je me suis rendu compte du décalage, de la fracture qu'il pouvait exister entre ceux qui y sont à l'aise, et les autres, car ils sont encore très nombreux, qui s'intéressent bien sûr à ces nouveautés, mais qui n'arrivent pas à faire la démarche de s'y plonger, pour des raisons diverses; manque de connaissance, manque d'habitude, age, temps, intérêt...

Le public des mondes virtuels, même s'il est très nombreux, n'est pas forcément le même que celui sensé devenir le public d'une exposition internationale "en vrai", familiale, commerciale, attractive, etc...
C'est un peu comme dans le cas de mon projet de reconstitution en 3d de l'expo de 1900... ce projet, depuis que je l'ai commencé en février 2006, commence à être assez connu... mais surtout du microcosme internet et 3d... sans avoir inondé d'informations les différentes instances qui pourraient être intéressées par ce travail, j'ai quand même déjà contacté beaucoup de monde... mais pour bon nombre de ceux-ci, même s'ils trouvent génial ce projet, ont du mal à se projeter à l'intérieur de ce monde, de cette reconstitution somme toute virtuelle.

Les personnes les plus intéressées ne sont pas forcément celles qui auront accès à cette exposition virtuelle... et ce genre de constatation risque peut-être de refroidir les décideurs, sponsors ou investisseurs... vu le risque d'avoir une "vitrine" un peu réductrice !

Bien sûr, je ne pense pas détenir la "clé"... juste un bref aperçu de mes expériences personnelles... mais je rencontre également ce même genre de problème à titre professionnel, nous éditons des supports pédagogiques de formation destinés aux entreprises, sur supports traditionnels (papier, vidéo...), mais également sur supports numériques... et là, on rencontre beaucoup de soucis, car même si les produits plaisent énormément, leur utilisation est loin d'être évidente pour tout le monde, même si ces logiciels sont d'un fonctionnement basique et très intuitif, nous ne sommes pas tous égaux devant l'utilisation des outils informatiques, et encore moins pour se repérer dans des espaces virtuels 3d !

Mais bon, si j'écris çà, ce n'est pas pour critiquer l'idée, car forcément, sur le fond, elle a tout pour me séduire, le virtuel, c'est quand même ce qui me fait vivre.

shiwaz
Messages : 5
Enregistré le : 18 oct. 2005 11:01 am
Localisation : France - Carrières sur Seine
Contact :

Message par shiwaz » 27 nov. 2007 02:26 pm

Gaël, Lemog ...

Désolé de revenir sur le sujet après tant de temps ... le piratage perpétuel de mon site et l'indifférence des politiques avait fini par émousser quelque peu mon enthousiasme ...

De récents développements me poussent à y revenir, et lj'espère cette fois-ci pour un certain temps.

1) Une candiate à la Mairie de Paris affiche clairement son ambition de présenter la candidature de Paris pour 2020.

2) Les notes adressées à Nicolas Sarkozy en tant que président de parti et ministre de l'intérieur ont peut-être fini par éveiller l'intérêt du président qu'il est devenu ...

3) Je n'abandonne pas l'idée d'une exposition virtuelle sur Second Life. Bien au contraire, depuis quelques mois je me suis familiarisé avec les possibilités et les limitations de cette sorte de web en 3D. Ce qui m'a permis de définir et dimensionner un projet.

J'essaierai d'être plus précis dans quelque temps ... et de poster ici-même quelques précisions.

Répondre

Retourner vers « Informations, renseignements, discussions, questions »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 0 invité