"Jours de fête" au grand palais

News
Répondre
philippe
Messages : 17
Enregistré le : 28 juin 2004 10:56 am
Localisation : strasbourg
Contact :

"Jours de fête" au grand palais

Message par philippe » 16 déc. 2005 08:30 am

Barbe à papa, trampoline et manèges : la nef de verre et de fer du Grand Palais, à Paris, se métamorphose, pour la fin de l'année, en une vaste fête foraine. Clou de cette initiative baptisée "Jours de fêtes", une grande roue de 30 mètres de haut fait grimper les visiteurs au ras des verrières de la coupole. Dans un mouvement lent, les nacelles s'élèvent au-dessus de la foule, offrant, de l'intérieur, un majestueux panorama sur le bâtiment et, à l'extérieur, sur les illuminations de la tour Eiffel.

Au sol, forains et artistes de cirque se partagent l'espace. Une piste et des gradins ont été aménagés au pied du grand escalier. L'école du cirque de Rosny-sous-Bois propose, deux fois par jour, un spectacle et, pour les enfants et les adultes, plusieurs ateliers d'initiation au jonglage, aux acrobaties, aux équilibres et au trampoline.

En 35 minutes, le spectacle est une succession de numéros qui donnent un aperçu des prouesses du cirque contemporain. Corde volante, cadre aérien, mât chinois : les artistes n'ont pas créé une histoire et une dramaturgie, à la façon des spectacles du nouveau cirque, mais les numéros s'enchaînent avec brio, parfois même, autour du mât chinois, avec humour, soutenus par un orchestre de cordes, percussions et accordéon.

Sitôt le spectacle de cirque terminé, une musique de foire envahit à nouveau la nef. Sons électroniques, rumeurs de foule, pulsations expérimentales : une bande-son imaginée par le DJ Christophe Monier noie les bruits des manèges. Seul havre de calme, le sommet de la grande roue, où la sonorisation décroît, ajoutant à la sensation de flottement bienheureux.

Au pied de la grande roue, les forains alignent leurs attractions. Une seconde roue de 14 mètres de haut offre une session de rattrapage aux visiteurs qui craignent le vertige en haut de la grande. Les amateurs de sensations fortes ont matière à vider leurs tripes. No Limit est une hélice tournant à 150 km/heure, qui marque des arrêts et des retournements brusques à plusieurs mètres de hauteur. Hurlements de plaisir garantis.

Dans le genre, les balançoires virevoltantes à grande vitesse du Voltigeur sont aussi excitantes. Au fond de la nef, L'Extrême porte bien son nom, à en juger par les visages blêmes des passagers à la descente de ce voyage dans des nacelles montées sur une hélice à cinq bras, balançant son monde tête en bas ou en chute quasi libre vers le sol.

Après ces joyeux passages à tabac, les auto-tamponneuses pour enfants ou pour adultes et les manèges à l'ancienne sonnent le retour au classique. Une barbe à papa dans une main, l'autre accrochée à la selle du cheval de bois, l'enfance éternelle tourne, tourne.

Extrait du Monde du 16.12.05, auteur Catherine Bédarida.

Et pour plus de détails:
http://themicronauts.free.fr/DP_JoursDe ... Palais.pdf

Répondre

Retourner vers « Actualités »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 0 invité