Paris 1937 - Catalogue Général Officiel

Paris 1937 - Books, documents
Avatar du membre
worldfairs
Site Admin
Messages : 6495
Enregistré le : 21 juin 2004 09:41 pm
Localisation : illkirch
Contact :

Paris 1937 - Catalogue Général Officiel

Message par worldfairs » 13 nov. 2010 11:35 am

Exposition Internationale des Arts et des Techniques dans le Vie Moderne - Paris 1937 - Catalogue Général Officiel
Editeur : R. Stenger
Année de sortie : 1937
Langue : Français
Estimation de prix: ~20€

 Exposition Internationale des Arts et des Techniques dans le Vie Moderne - Paris 1937 - Catalogue Général Officiel


Préface de Gérard Bauer :


Visiteur, mon ami...

Pour tout homme ayant accompli plus qu'à moitié la distance d'une vie, une Exposition universelle rappelle une autre Exposition Universelle : celle de sa jeunesse. Nos pères, passant sous la " Parisienne " monumentale de la place de la Concorde, ont dû penser en 1900, à ce mois d'août 1889 où M. Eiffel avait hissé le drapeau centenaire au sommet de la Tour, et au banquet offert aux trois cents ouvriers, ses collaborateurs, pour cette ambitieuse entreprise. Mais nos grands-pères, en écoutant, en 1889, le discours du président Carnot, n'évoquaient-ils point cette année 1867 où l'empereur Napoléon III faisait les honneurs du Champ de Mars au roi de Prusse Guillaume I, à l'empereur d'Autriche François-Joseph, à Alexandre II, empereur de Russie, au sultan de Turquie Abd-ul-Aziz? Et cette course du souvenir le long d'un siècle a rejoint sans nul doute, de générations en générations, des rendez-vous de plaisir, des réceptions, des soirées nonchalantes. Nous-mêmes, lorsque nous pensons à 1900, n'est-ce point d'abord vers des attractions que se dirigent nos pensées : trottoir roulant, théâtre japonais, restaurant viennois?...

Cependant chacune de ces Expositions dut avoir sa signification particulière. 1867 installait au Champ de Mars une vaste chaudronnerie : le ventre des premières locomotives du « Paris-Rouen » était encore rempli de mystère pour la foule ; 1889 célébrait un centenaire tout en cherchant un style : le fer forgé dominait Paris et s'assouplissait en torsades pour orner les intérieurs bourgeois. 1900 aussi cherchait son style et crut l'avoir trouvé, mais par l'accueil qu'elle faisait aux inventions nouvelles, elle se rapprochait de son aînée de 1867. L'ingéniosité, le génie des hommes déposaient en 1900 dans les souliers du siècle des jouets surprenants. L'automobile, l'électricité nous proposaient des ivresses et des mystères que l'Exposition acceptait sans les expliquer. Nous avons tous eu, petits et grands, une âme d'enfant en 1900 : nous prîmes comme des jeux les inventions qui allaient changer le destin du monde et dont nous allions devenir les esclaves blessés.

Si nous réfléchissons à ce que fut 1900 (et comment n'y réfléchiraient pas ceux pour qui le souvenir en est lié aux éveils d'une adolescence?) si donc nous confrontons 1900 et 1937 nous sommes amenés à constater que 1937 s'inspire d'une volonté beaucoup plus attentive que sa devancière. Durant ce large tiers d'un siècle les hommes ont dressé devant eux, du fait de leur invention, plus de durs et merveilleux problèmes qu'il ne s'en est peut-être jamais posé à l'humanité. Ils sont loin de les avoir tous résolus. Du moins comprennent-ils qu'il faut les grouper et les regarder en face. C'est à ce sentiment que répond ce grand rendez-vous de 1937; à un besoin d'organisation du monde, de notre vie sociale, à un acte de bonne volonté mutuelle, pour que tant de puissances matérielles, génératrices de désordres, soient soumises à un ordre nouveau.

Que de problèmes ! La machine en pose à tous les carrefours de notre existence; mais elle n'est pas seule à en poser. L'invention de plus en plus mêlée à la vie collective donne de plus en plus d'indépendance à la forme collective de la vie. Cinématographie, Radio, Radiophonie, Télévision, c'était encore il y a trois ou quatre lustres des jouets ou de beaux rêves. Ce sont à présent des réalités qui influencent profondément — pour ne. pas écrire : qu'elles dirigent — la vie des peuples. Il n'est pas surprenant dès lors qu'on les ait réunies dans la même classe, avec la Presse, autre moyen de diffusion, qui participe d'une curiosité comme d'un divertissement de l'esprit...

Ces problèmes qui se posent à la collectivité ont engagé plus que jamais les collectivités à rechercher les formes les plus honorables et les plus nobles de l'existence pour les peuples. En 1900 nous envisagions comme un luxe (toujours un peu amusant) d'avoir le téléphone et l'électricité chez nous. Chez nous : c'est aujourd'hui un pays entier. L'équipement des villes et des campagnes, le problème d'éclairage de vastes espaces, jusqu'à présent plongés dans l'ombre, l'urbanisme souterrain, l'organisation des loisirs, l'aménagement des cités-jardins, des parcs pour enfants, des terrains de jeux, des sports terrestres, nautiques, aériens : autant de problèmes dont on attend que l'Exposition nous en présente quelques solutions ; dont on attend du moins qu'elle les exprime clairement, et qu'elle nous aide à les résoudre.

L'Exposition de 1937 est une pause à sa manière que s'accordent les hommes pour dresser le bilan de leurs découvertes et se reconnaître dans cette forêt enchantée où ils se sont égarés. Nous avons créé une forme de vie que nous n'avons pas encore adaptée aux habitudes millénaires de notre existence. Tout en est influencé et jusqu'aux arts qui sont pourtant l'expression la plus individuelle de l'activité humaine... Cependant que tous les peuples soient réunis au bord de la Seine pour témoigner de leurs progrès : c'est une hospitalité dont nous sommes fiers ; mais qu'ils mettent, tous en même temps, dans un coude-à-coude, qui ressemble à une réconciliation, sur ces problèmes des temps modernes, c'est une clairvoyance dont nous devons accueillir le signe avec confiance.
Pour tout savoir sur les expositions universelles et internationales.
http://www.worldfairs.info

Retourner vers « Paris 1937 - Livres, publications, documents »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 0 invité