Pavillon du Bahreïn / Bahrain pavilion

Expo 2020 Dubai - Architecture, pavilions, gardens, urban furniture, pictures, drawings, videos
Avatar du membre
worldfairs
Site Admin
Messages : 10417
Enregistré le : 21 juin 2004 09:41 pm
Localisation : illkirch
Contact :

Pavillon du Bahreïn / Bahrain pavilion

Message par worldfairs »

Quelques illustrations du pavillon du Bahreïn

Bahreïn pavilion - render 1 - Copyright © 2020 Expo 2020 Dubai LLC –SO. All rights reserved
Bahreïn pavilion - render 1 - Copyright © 2020 Expo 2020 Dubai LLC –SO. All rights reserved



Avatar du membre
worldfairs
Site Admin
Messages : 10417
Enregistré le : 21 juin 2004 09:41 pm
Localisation : illkirch
Contact :

Re: Pavillon du Bahreïn / Bahrain pavilion

Message par worldfairs »

Le pavillon de Bahreïn à l'Expo célèbre le jubilé d'or du Royaume

Le pavillon de Bahreïn à l'Expo 2020 de Dubaï a accueilli aujourd'hui une variété de spectacles culturels et de chants pour marquer la 50e fête nationale du Royaume. Les visiteurs se sont rassemblés pour en apprendre davantage sur l'histoire de Bahreïn, son patrimoine culturel et sa musique.

Un groupe traditionnel saoudien d'ardha a également pris part aux célébrations, démontrant les liens fraternels forts entre les deux pays et ses peuples.

Outre les divertissements, le pavillon lui-même présente de nombreuses expositions, qui contribuent à raconter l'histoire de Bahreïn. L'une d'entre elles met à l'honneur les textiles bahreïniens et la variété des formes, des couleurs et des techniques de broderie, mettant en valeur un aspect unique du patrimoine du Royaume.

Le pavillon présente également au public la broderie kurar, qui consiste à tisser des fils d'or, d'argent et de soie pour créer des rubans utilisés pour décorer les vêtements. Cette exposition s'inscrit dans le cadre de l'exposition sur le tissage, beaucoup plus vaste, qui a ouvert ses portes le 12 décembre et durera jusqu'au 30 janvier 2022.

Outre le passé, les interprétations modernes du tissage y sont explorées, et c'est là que le constructeur automobile britannique McLaren intervient, en exposant sa technologie avancée en fibre de carbone. Légère et résistante, la fibre de carbone est utilisée depuis des décennies par les constructeurs de voitures de luxe performantes, tels que McLaren. Une exposition immersive présente les différentes phases du processus de création, depuis la course jusqu'au tout nouveau modèle Artura.

Les visiteurs pourront également découvrir la joaillerie bahreïnienne, très populaire dans les États du Golfe, qui a donné naissance ces dernières années à des modèles vraiment étonnants grâce aux techniques d'impression 3D.



Avatar du membre
worldfairs
Site Admin
Messages : 10417
Enregistré le : 21 juin 2004 09:41 pm
Localisation : illkirch
Contact :

Re: Pavillon du Bahreïn / Bahrain pavilion

Message par worldfairs »

Description fournie par les architectes.

Le pavillon de Dubaï consiste en un hall d'une superficie de 900 m2 et d'une hauteur d'environ 23 m. Les colonnes et les poutres articulent habituellement l'espace architectural horizontalement et verticalement, mais ici, les colonnes se déploient de manière insondable dans toutes les directions. Elles pénètrent dans les murs et les plafonds et se terminent à l'extérieur du bâtiment. L'emplacement des fenêtres et des embrasures dans les minces plans périphériques est une pure conséquence de la disposition géométrique des colonnes.

ceilin-reflection.jpeg


Dans le même temps, cette source de lumière constitue le support de la charge et renforce le lien entre les murs environnants et les colonnes. Les colonnes inclinées se rencontrent à plusieurs reprises dans l'espace et sont alors soudées entre elles. Cela réduit considérablement leur longueur de flambage par rapport aux dimensions réelles de l'espace, ce qui signifie que la pièce peut être soutenue et rigidifiée uniquement par des profils d'acier standard en filigrane d'un diamètre de 11 cm. Les murs sont construits avec des cadres constitués de profilés en U de 14 cm de diamètre. Ensemble, ils fonctionnent comme un système structurel singulier.

Alors que les fines colonnes semblent extrêmement denses en vue d'ensemble, il est assez surprenant de constater à quel point elles semblent légères et parcimonieuses, lorsqu'on se promène dans l'espace construit. Au premier coup d'œil, la structure porteuse donne l'impression trompeuse d'être répartie uniformément sur l'ensemble de l'espace, mais des perspectives s'ouvrent de manière répétée sur toute l'étendue de l'espace. En outre, des zones de colonnes densément espacées alternent avec des zones ouvertes totalement dépourvues de supports.

210217-dubai-cnn-section.jpeg


Les nombreux points de vue ouverts dans la salle sont complétés par une variété infinie de vues supplémentaires, car le regard est constamment attiré vers le haut, le long des supports, dans la hauteur et l'étendue de la pièce, vers les murs de la salle et au-delà, par les fentes de lumière. Les cadres des murs d'enceinte sont revêtus de panneaux d'aluminium fins et malléables, dissolvant les limites en de multiples reflets. Les panneaux du revêtement extérieur reproduisent également la fine grille de l'armature située en dessous, grâce aux réflexions des surfaces légèrement bombées.

210217-dubai-cnn-roof.jpeg


Dans la plupart des bâtiments, la structure porteuse sert uniquement à étayer le bâtiment, mais dans ce cas, elle devient un événement architectural définissant l'espace et une expérience spatiale qui ne peut être facilement déchiffrée. Elle n'a rien d'illustratif. Cet effet spatial inhabituel, futuriste, ne fait pas explicitement référence au Royaume de Bahreïn, mais permet des champs d'association ouverts, par exemple, aux typologies de plans des anciens palais de Muharraq, à leurs espaces de vie introvertis, aux ornements traditionnels denses et irréguliers de Bahreïn, mais aussi aux technologies de pointe telles que celles utilisées en Formule 1.

210217-dubai-cnn-plan.jpeg


L'Autorité de la culture et des antiquités de Bahreïn, sous la direction de S.E. Sheikha Mai Bint Mohammed Al-Khalifa et de sa directrice Noura Al Sayeh, rapproche ce bâtiment de celui d'Anne Holtrop pour l'Exposition universelle de Milan, car elle est convaincue que l'architecture n'est pas seulement importante en tant qu'objet-symbole, mais qu'elle doit surtout offrir aux visiteurs une expérience architecturale et spatiale unique. Ce pavillon sera reconstruit à Manama, le centre d'affaires moderne de Bahreïn, entièrement dans l'esprit de la durabilité.



Répondre

Retourner vers « Expo 2020 Dubaï - Architecture, pavillons, jardins, mobilier urbain, photos, illustrations, vidéos »