L'art de la section yougo-slave

Paris 1925 - Arts, design, fashion, shows
Avatar du membre
worldfairs
Site Admin
Messages : 8093
Enregistré le : 21 juin 2004 09:41 pm
Localisation : illkirch
Contact :

L'art de la section yougo-slave

Message par worldfairs »

Texte de "L'art vivant" de 1925

La section Yougo-Slave à l'Exposition des Arts décoratifs et industriels modernes aura eu pour premier avantage d’aider la plupart des Français à différencier le royaume des Serbes, Croates et Slovènes, de la République tchéco-slovaque.

Petit salon
Petit salon

Cette section se compose d'un pavillon national, sur le Cours-la-Reine, par M. Stepan Aribar, architecte à Zagreb, de plusieurs stands au rez-de-chaussée du Grand Palais, consacrés au mobilier, à la parure, à l’art du théâtre : au premier étage, classe de l'enseignement.

Enfin, dans la galerie des Invalides, groupe de l'architecture, boutiques, pour la présentation d'objets d’art décoratif, exécutés par l’architecte Branislav Koyitch.
Cette importante participation est méritoire, les ressources du royaume des Serbes, Croates et Slovènes étant pour l'heure spécialement employées à la restauration d'un des pays les plus dévastés par la guerre.

On connaît mal la Yougoslavie, et c’est dommage.

Salle à manger
Salle à manger

Au commencement de 1813, Charles Nodier fut appelé à exercer les fonctions de bibliothécaire delà ville deLjubljana, capitale actuelle des Slovènes.

Le "Gouvernement de Carniole — écrivit-il, plus tard, dans la préface de l'Examen critique des dictionnaires de la langue française — placé alors sous l’autorité sage et paternelle de M. le Comte Bertrand, m’appelait de cinq cents lieues pour administrer une des meilleures bibliothèques de l'Europe. " Tout simplement...

L’art décoratif de ce pays — mobilier, tissus, céramique, verreries — est d'un très réel intérêt. A vrai dire, l’effort vers l’industrialisation des anciens métiers populaires en est encore à la période des prémices. L’outillage est ce qui manque le plus. Mais la tradition, où la culture européenne apparaît singulièrement pénétrée d’influences orientales, est forte et favorise certainement l’essor de ce pays. La Yougo-Slavie est grosse productrice de bois, de textiles (coton et lin), de laines (tricotages), de chanvre, de papier, de matières colorantes, de céramique et de verrerie, de fer, de cuir.

Vestibule
Vestibule

Rien 11e s’oppose, dans ce pays, à la prochaine renaissance qu’annonce l’exposition actuelle, et dont les chansons populaires serbes, lentes d'allure, tristes, naïves, sentimentales, nous donnent comme un délicieux avant-goût.

Le théâtre national de Belgrade a toujours joué un rôle considérable d'éducation, voire de propagande politique. Doté d’un plateau tournant, il vient de trouver, après la guerre, l’occasion de renforcer sa troupe et de compléter son organisation technique dans le sens de la tradition slave, grâce à la présence de nombreux artistes russes réfugiés à Belgrade. Sa participation à l’Exposition internationale des Arts décoratifs et industriels modernes, classe du théâtre, est des plus remarquables.


Pour tout savoir sur les expositions universelles et internationales.
https://www.worldfairs.info

Retourner vers « Paris 1925 - Arts, design, mode, spectacles »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité