Nouveaux concepts apportés par cette Exposition

Chicago 1933 - Discussions, informations, questions
Avatar du membre
worldfairs
Site Admin
Messages : 7109
Enregistré le : 21 juin 2004 09:41 pm
Localisation : illkirch
Contact :

Nouveaux concepts apportés par cette Exposition

Message par worldfairs » 12 avr. 2017 12:57 pm

Texte extrait d’un CD de Expo 2000 Hannover – L’histoire des Expositions Universelles

La décision d'articuler l'exposition autour d'un thème unique eut des répercussions non seulement sur le choix et le mode de présentation des objets à exposer, mais elle insuffla une dynamique entièrement nouvelle qui allait marquer profondément toutes les expositions universelles à venir. Il n'était plus question de comparer les produits ni de stimuler la compétition entre nations. D'ailleurs, à part quelques exceptions comme par exemple l'Italie, la Suède et la Tchécoslovaquie, les participants abandonnèrent l'idée de construire un pavillon national. Au contraire, ils apportèrent leurs contributions aux expositions générales centralisées. Etant donné le taux élevé des droits de douane à l'importation d'objets d'exposition à valeur marchande et commerciale, les participants choisirent de reproduire sur place les curiosités architecturales de leur pays ou d'installer dans la halle des nations dans le bâtiment consacré au transport et au voyage les attractions touristiques les plus séduisantes. Les états fédéraux américains furent représentés dans la galerie des états située dans le pavillon gouvernemental ; seul l'Illinois, en tant qu'état hôte de l'exposition, s'était vu accordé le droit d'édifier son propre pavillon.

Les grandes entreprises d'envergure internationale influençaient de plus en plus l'organisation et le caractère des expositions universelles américaines, où la présentation de produits uniques avaient perdu de son intérêt et de son sens à l'époque du développement de la production industrielle en série. Ainsi, les pavillons de ces grandes entreprises jouèrent davantage sur la théâtralité pour faire leur publicité et pour présenter leurs performances et visions du futur en déployant des moyens considérables. Le public put découvrir certains processus de production, comme par exemple l'emballage de tubes de dentifrice ou le raffinement du pétrole, dont on pouvait suivre les différentes étapes dans les usines construites spécialement pour l'exposition. Du fait de la nature très différente de l'exposition, on renonça aussi complètement au principe d'un jury et à toute forme de distinctions et de prix, contrairement à la coutume en vigueur jusqu'au début du siècle.

Forts de leur projet, qui visait à présenter le progrès général de l'humanité grâce aux réalisations de la science, de la technique et de l'industrie depuis ces 100 dernières années, les organisateurs de l'exposition devinrent en quelque sorte eux-mêmes des exposants. Le Science Advisory Committee conçut un spectacle encyclopédique et de vulgarisation scientifique, qui permit de montrer l'impact des sciences dans la vie quotidienne. Le but étant de dévoiler entièrement le processus, depuis l'origine ou la création de produits jusqu'à leur application au quotidien. En général, on préféra aux mises en scène pompeuses des présentations rationnelles, objectives et claires.

Pour la première fois, des concepts d'habitat novateurs furent exposés dans des installations complexes. Dans la section dédiée à la "maison du futur", quelques maisons individuelles apparurent, construites en acier, en verre et en béton et composées de pièces préfabriquées. Elles offraient, pour les petites familles, la promesse d'un habitat meilleur et moins coûteux.

Malgré ses élans novateurs, on peut regretter que l'exposition n'abordât pas la question des conséquences sociales et politiques du progrès industriel et technique. L'effondrement de la bourse new yorkaise, qui avait déclenché la crise économique mondiale en Amérique et en Europe, l'augmentation massive du chômage et la montée en flèche de la misère sociale furent complètement occultés, et ce, à un moment de l'histoire où il eût été urgent de trouver de nouveaux concepts pour l'avenir de l'humanité. Manquaient également des expositions ou des pavillons consacrés aux minorités et aux femmes.
Pour tout savoir sur les expositions universelles et internationales.
http://www.worldfairs.info

Retourner vers « Chicago 1933 - Informations, renseignements, discussions, questions »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité