50 ans d'Art Moderne

Brussels 1958 - Books, documents
Avatar du membre
worldfairs
Site Admin
Messages : 8773
Enregistré le : 21 juin 2004 09:41 pm
Localisation : illkirch
Contact :

50 ans d'Art Moderne

Message par worldfairs »

50 ans d'Art Moderne

Editeur : ASBL "Expositions Internationales des Beaux-Arts, Bruxelles 1958"
Année de sortie : 1958
Langue : Français
Pages: 228

50 ans d'Art Moderne
50 ans d'Art Moderne

Avant-propos

Jamais le grand public ne s’est intéressé à l’Art autant qu’aujourd’hui, et cette aspiration vers la beauté conduit à un rapprochement des peuples et à une meilleure compréhension mutuelle des civilisations.

La multiplicité et la rapidité des moyens de communication permettent de satisfaire dorénavant la curiosité intellectuelle des hommes, et de rendre la conscience artistique universelle.

Dans le cadre de V « Exposition Universelle et Internationale de Bruxelles », axée sur le thème « Pour un monde plus humain », a été créée — à l’initiative du Ministère de l’Instruction publique, qui lui accorda d’importants crédits nécessaires pour mettre sur pied une manifestation de grande envergure — une Section internationale des Beaux-Arts.

Cette section, pour laquelle le Gouvernement avait envisagé d’emblée une participation mondiale, fut confiée au Commissaire Général de l’Exposition qui, de son côté, fit appel à un Comité exécutif belge en le chargeant d’évoquer, avec ampleur, le message humain des artistes de notre temps.

Pour permettre la réalisation de ce programme ambitieux, le Commissaire Général n’a pas hésité à mettre à notre disposition le Palais n°2, vaste cadre, digne d’accueillir la plus grande et la plus complète confrontation d’œuvres d’art du dernier demi-siècle. Le Commissaire Général nous a soutenus dans cette mission d’une manière inappréciable.

Avant que sa tâche ne fût terminée, 'le Comité exécutif belge a perdu deux de ses membres les plus distingués : MM. Paul Fierens, Conservateur en chef des Musées Royaux des Beaux-Arts de Belgique et F. Olbrechts, Directeur du Musée Royal du Congo Belge. Nous rendons ici un hommage ému à la mémoire de nos deux collègues qui n’ont pu voir, hélas, l'achèvement de l’œuvre à laquelle ils avaient collaboré avec ferveur et dévouement.

Le Comité exécutif belge a eu le privilège de pouvoir s’assurer du précieux concours des experts étrangers que les Commissaires Généraux désignèrent à cet effet. Il se trouva ainsi puissamment assisté par des personnalités artistiques les plus éminentes des pays participants. Un excellent esprit de coopération et d’entente ne cessa de régner au cours des nombreux débats qui permirent de réaliser ce panorama de l’Art Contemporain, qui n’a pu être mené à bien qu’avec la collaboration efficace de nos collègues. Qu’ils trouvent ici l’expression de notre gratitude pour avoir consacré un temps si précieux aux longues séances d’études et aux fatigants déplacements, imposés par leur mission.

Si, d’autre part, cette exceptionnelle manifestation d’art est devenue une réalité, nous le devons, en tout premier lieu, au concours inconditionnel des prêteurs, conservateurs de musées, collectionneurs privés et artistes. En nous confiant leurs chefs-d’œuvre, ils n’ont pas hésité à s’en séparer pendant de longs mois. Des centres d’art du monde entier, aussi bien des collections privées que publiques, les plus belles pièces nous ont été envoyées. La longue liste des prêteurs soulignera, avec éloquence, l’ampleur et le caractère international de la contribution, combien généreuse, de tous les pays participants.

Nous tenons aussi à exprimer notre vive reconnaissance à tous ceux qui, par leurs conseils et leurs interventions, nous ont grandement facilité notre tâche et, en premier lieu, à la direction et au personnel du Secrétariat du Comité exécutif belge qui ont apporté, par leur incessant et intelligent travail, leur contribution à la réussite de cette audacieuse entreprise.

La meilleure récompense de tous ces efforts sera le succès de l’Exposition auprès du public. Nous ne nous adressons pas, comme jadis, à un petit nombre d’initiés, mais à la multitude. Aussi formons-nous l’espoir que le visiteur emportera un souvenir durable de l’Exposition « 50 Ans d’Art Moderne ». Conçue à la fois comme une initiation à l’art de notre temps et comme un bilan des valeurs esthétiques actuelles, elle aura été une éminente manifestation de la solidarité de l’esprit humain.


Marquis de la Boëssière-Thiennes
Président


Pour tout savoir sur les expositions universelles et internationales.
https://www.worldfairs.info

Retourner vers « Bruxelles 1958 - Livres, publications, documents »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité