Page 1 sur 1

Terre des Hommes

Posté : 26 oct. 2010 06:19 pm
par worldfairs
Terre des Hommes
Editeur : La compagnie canadienne de l'Exposition Universelle de 1967
Année de sortie : 1967
Langue : Français, Anglais

Image

Préface de Pierre Dupuy, Commissaire général de I'Expo 67 :


Quel est le phénomène le plus déterminant de l'époque que nous traversons, sinon le rétrécissement de notre planète? La distance est abolie par la vitesse, les télécommunications donnent un sentiment d'ubiquité intellectuelle, les mêmes techniques se répandent comme un raz de marée de continents en continents, la vie humaine évolue vers une unité de plus en plus grande.
Nous avons voulu faire le point, en présentant sous le thème Terre des Hommes plusieurs des principaux aspects de notre civilisation.
D'abord dans le domaine de la recherche, puisque c'est elle qui est à l'origine du changement. L'Homme interroge l'univers, pour connaître les secrets de la terre, de la mer, de l'espace, des régions polaires et, naturellement de son propre organisme physique, de sa santé. Il veut savoir, il veut comprendre. Et voilà que sa curiosité même, que les techniques qu'il emploie, que les résultats qu'il obtient, établissent entre lui et ses semblables un lien de solidarité, une interdépendance de plus en plus profonde, et vingt-sept pays ont participé à cette démonstration.

C'est à l'oeuvre que l'on juge les hommes. Leur rêve a toujours été d'utiliser avec ingéniosité les forces de la nature pour augmenter leur puissance. L'eau et le vent firent tourner les moulins, les carburants font tourner les usines, mais l'électricité plus subtile menaçait notre domination lorsque l'atome envahit l'espace et se mit à concurrencer notre propre cerveau. Ne serions-nous que des apprentis-sorciers? La réponse s'en trouve dans les pavillons de l'Homme à l'œuvre.

La concentration urbaine est un autre phénomène de notre temps. C'est dans les villes que se font les contrôles financiers, administratifs, techniques, sociologiques. C'est dans les villes que l'emploi est le plus facile, les salaires plus élevés, les loisirs plus agréables. Mais la poussée démographique, qui en est la conséquence, pose aux divers gouvernements les mêmes problèmes et impose les mêmes solutions. L'Homme dans la cité, c'est l'histoire actuelle, et elle est d'un intérêt à la fois personnel et collectif.

La multiplication de plus en plus rapide de la vie humaine à la surface de notre planète est devenue un des soucis majeurs de ceux qui doivent prévoir et préparer l'avenir. La pêche, l'agriculture, l'élevage pouvaient jusqu'à présent subvenir à nos besoins alimentaires. En sera-t-il de même à l'avenir, sans recourir à des méthodes nouvelles, plus efficaces? Un vaste terrain a été réservé pour mettre en lumière les différents aspects de ce problème de l'Agriculture.
Depuis les temps les plus anciens, le Génie créateur de l'homme s'est manifesté dans le domaine des arts. C'est une parcelle de divin qu'il porte en lui. Son inspiration peut changer suivant les latitudes et les époques, mais ce qui ne change pas, c'est son élan vers la beauté, quelle que soit la forme qu'elle puisse prendre; ce qui ne change pas et le fait semblable à son semblable, c'est la recherche des moyens d'expression. En d'autres termes, l'art est un dénominateur commun entre les meilleurs des hommes.
Pour faire sentir cette vérité, nous avons voulu grouper dans un même musée des peintures et des sculptures, des mosaïques et des tapisseries, oeuvres de finalité exceptionnelle, qui permettront, mieux que les mots, de se rendre compte de l'héritage que nous avons en commun. Pendant trois ans, un comité des beaux-arts composé d'experts renommés de France, d'Italie, de Belgique, de Hollande, d'Allemagne occidentale, d'Autriche, d'Union Soviétique, de Grèce, des Etats-Unis et du Canada ont établi la liste de ces oeuvres que les Gouvernements et les collectionneurs ont ensuite consenti à nous prêter. Une synthèse comme jamais on n'en a vue, complétée par des expositions de sculpture contemporaine, de design et de photographie.

Un hymne à la grandeur de l'Homme.