Pavillon Allemand / German pavilion

Sevilla 1992 - Architecture, pavilions
Avatar du membre
worldfairs
Site Admin
Messages : 7627
Enregistré le : 21 juin 2004 09:41 pm
Localisation : illkirch
Contact :

Pavillon Allemand / German pavilion

Message par worldfairs » 16 janv. 2017 12:56 pm

Texte extrait d’un CD de Expo 2000 Hannover – L’histoire des Expositions Universelles

Le Pavillon allemand a été le résultat de compromis très controversés auparavant. En automne 1989, le premier prix du concours pour la conception de la participation allemande à l'Expo était attribué à Fritz Auer et à Carlo Weber, deux architectes de Stuttgart et partenaires de Günter Behnisch lors de la construction du parc olympique de Munich. Leur construction filigrane aux supports d'acier refroidis par de l'eau et aux stores orientables devait être érigée au-dessus d'un lac artificiel. Bien qu'ayant été déjà présenté à Séville au printemps 1990, le projet a été refusé ultérieurement pour deux raisons.

Ce qui d'une part a déplu, c'est l'autodérision dans la mise en scène du "paysage allemand" par le sculpteur munichois Albert Hien, chargé de la décoration par les architectes. D'autre part, la direction fédérale de l'équipement a constaté dans ses calculs que les coûts du pavillon prévu avec un budget de 27 millions de marks seraient doublés.

Le pavillon de remplacement présenté en contrepartie sortait du tiroir de Georg Lippmeier, un architecte conseiller du jury qui avait déjà conçu ce projet en 1988 pour une exposition industrielle allemande à New Delhi. C'était surtout la construction marquante de son toit qui conférait à ce bâtiment une forme inoubliable. Un pylône incliné de 54 mètres de hauteur soutenait mais de façon excentrée un immense coussin d'air ovale en toile. Le toit recouvrait une structure ouverte, accessible de tous les côtés et composée de quatre terrasses empilées les unes sur les autres.

Lippmeier étant trop engagé dans la procédure du concours, Harald Mühlberger et la société IPL de Radolfzell ont alors repris la planification et la réalisation du pavillon qui a pu être construit pour 30 millions de marks. Devant le bâtiment, sur une place protégée du soleil également par un store, les visiteurs pouvaient déguster la gastronomie bavaroise. Il y avait aussi un manège de bouffons avec Till Eulenspiegel, le baron de Münchhausen et Don Quichote, ces héros tout droit venus de romans picaresques allemands et espagnols. A l'intérieur étaient exposés des morceaux obligatoires du Mur de Berlin et deux scénographes berlinois, Harald Koppelwieser et Manfred Gruber, proposaient une traversée de l'histoire de la civilisation allemande : du bureau peuplé de génies de l'érudit Alexander Humbolt en passant par un planeur de Lilienthal jusqu'au film vidéo sur la vie de famille en Allemagne.


Pour tout savoir sur les expositions universelles et internationales.
http://www.worldfairs.info

Retourner vers « Séville 1992 - Architecture, pavillons »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité