Le pont Alamillo / Alamillo bridge

Sevilla 1992 - Architecture, pavilions
Avatar du membre
worldfairs
Site Admin
Messages : 6823
Enregistré le : 21 juin 2004 09:41 pm
Localisation : illkirch
Contact :

Le pont Alamillo / Alamillo bridge

Message par worldfairs » 26 juil. 2018 02:34 pm

A CRITICAL ANALYSIS OF SANTIAGO CALATRAVA’S PUENTE DEL ALAMILLO, SEVILLE by J. J. Orr

Pour tout savoir sur les expositions universelles et internationales.
http://www.worldfairs.info

Avatar du membre
worldfairs
Site Admin
Messages : 6823
Enregistré le : 21 juin 2004 09:41 pm
Localisation : illkirch
Contact :

Re: Le pont Alamillo / Alamillo bridge

Message par worldfairs » 26 juil. 2018 02:38 pm

ALAMILLO BRIDGE Seville, Spain by Dr. Anne Nichols

Pour tout savoir sur les expositions universelles et internationales.
http://www.worldfairs.info

Avatar du membre
worldfairs
Site Admin
Messages : 6823
Enregistré le : 21 juin 2004 09:41 pm
Localisation : illkirch
Contact :

Re: Le pont Alamillo / Alamillo bridge

Message par worldfairs » 23 août 2018 12:18 pm

Publié dans la "Construction Moderne" de 1993

Le pont Alamillo : la majesté de Séville

Santiago Calatrava, on le sait, n’a pas l’habitude de concevoir des ouvrages banals. Son imagination d’architecte, associée à sa rigueur d’ingénieur formé à l’école suisse, a permis à ce surdoué des formes et des espaces, teintés d’ibérisme façon Dali, de se forger une signature parmi les plus prisées du moment.

A Séville, pour que les visiteurs puissent accéder aux différents sites de l’Exposition universelle, Santiago Calatrava a adjoint à son talent toute sa fierté de Catalan. Il y a réalisé deux ouvrages d’art en béton blanc, dont un, le pont de l’Alamillo, sur le Meandro San Jeronimo, est particulièrement majestueux. Il s’agit d’un pont à haubans, à mât incliné unique de 140 mètres de haut, et de 200 mètres de portée. Ce qui est surprenant, c’est la position très audacieuse du mât, totalement excentrée, qui soutient à lui seul - et d’un seul côté - tout le poids de la travée et son trafic routier. Résultat : une légèreté inouïe de son dessin, qui évoque d’ailleurs l’envol d’un cygne.

Pour l’anecdote, les visiteurs australiens, eux, y ont vu un... boomerang !
Pour tout savoir sur les expositions universelles et internationales.
http://www.worldfairs.info

Répondre

Retourner vers « Séville 1992 - Architecture, pavillons »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité