Esprit(s) des lieux au Trocadero 17/9/2011 – 17/01/2012

Répondre


Afin d’empêcher la création automatisée de comptes, nous vous demandons de réussir le défi ci-contre.
Smileys
:D :) :( :o :shock: :? 8) :lol: :x :P :oops: :cry: :evil: :twisted: :roll: :wink: :!: :?: :idea: :arrow: :| :mrgreen:

Les BBCodes sont activés
[img] est activé
[flash] est désactivé
[url] est activé
Les smileys sont activés

Revue du sujet
   

Si vous souhaitez joindre un ou plusieurs fichiers, complétez les indications suivantes.

Étendre la vue Revue du sujet : Esprit(s) des lieux au Trocadero 17/9/2011 – 17/01/2012

Re: Esprit(s) des lieux au Trocadero 17/9/2011 – 17/01/2012

par Gaël » 13 oct. 2011 01:54 pm

:D
J'y suis allé, outre le musée, belle petite exposition (comprise dans le prix de visite de la Cité de l'architecture 8 euros) avec des images, une grosse maquette de l'ancien Trocadéro et quelques informations sympas sur l'histoire de la colline de Chaillot.
troca.jpg
:D

Re: Esprit(s) des lieux au Trocadero 17/9/2011 – 17/01/2012

par Gaël » 04 oct. 2011 09:35 pm

:D

Voilà une exposition qui mérite attention.

:wink:

Esprit(s) des lieux au Trocadero 17/9/2011 – 17/01/2012

par worldfairs » 19 sept. 2011 06:12 pm

ESPRIT(S) DES LIEUX
Du Trocadéro au palais de Chaillot
17 septembre 2011 – 17 janvier 2012

Exposition conçue et réalisée par la Cité de l’architecture et du patrimoine/musée des Monuments français en partenariat avec les Archives nationales
espritdeslieux.jpg
Jusqu’au 17 janvier 2012, la Cité de l’architecture et du patrimoine, en partenariat avec les Archives nationales, présente une exposition intitulée « Esprit(s) des lieux. Du Trocadéro au palais de Chaillot ». Cinquante-quatre contretypes photographiques et de nombreux témoignages originaux retracent la construction et la fortune des palais du Trocadéro (1878) et de Chaillot (1937) depuis les travaux de terrassement de la colline, sous le Second Empire, jusqu’à nos jours. Cette manifestation entend révéler la mémoire des lieux dans sa plus grande diversité, à travers le temps et au gré des événements historiques qui s’y sont succédé. L’architecture extérieure des palais se dévoile de manière insolite, en plans serrés, en cadrages larges et en vues aériennes. Le principe du champ et du contre-champ photographique invite à découvrir les paysages éphémères créés sur la colline de Chaillot et le Champ-de-Mars pour les Expositions universelles de 1878, 1889, 1900, puis l’exposition internationale de 1937. Les portraits d’anonymes et de personnalités saisis par l’objectif se superposent à la plupart des vues. Ces esprits des lieux sont les garants de la temporalité des images.

Et pour plus de détails : http://www.citechaillot.fr

Image
Cliquer sur l'image pour voir la présentation sous forme pdf (2,3 Mo)

Haut