Une fête en l'honneur du 100ème anniversaire de la naissance des Etats-Unis

Répondre

Smileys
:D :) :( :o :shock: :? 8) :lol: :x :P :oops: :cry: :evil: :twisted: :roll: :wink: :!: :?: :idea: :arrow: :| :mrgreen:

Les BBCodes sont activés
[img] est activé
[flash] est désactivé
[url] est activé
Les smileys sont activés

Revue du sujet
   

Si vous souhaitez joindre un ou plusieurs fichiers, complétez les indications suivantes.

Étendre la vue Revue du sujet : Une fête en l'honneur du 100ème anniversaire de la naissance des Etats-Unis

Une fête en l'honneur du 100ème anniversaire de la naissance des Etats-Unis

par worldfairs » 22 déc. 2016 06:42 pm

Texte extrait d’un CD de Expo 2000 Hannover – L’histoire des Expositions Universelles

C'est en 1866 que débutèrent à Philadelphie les travaux préparatoires d’une exposition destinée à marquer la célébration du 100ème anniversaire de l'indépendance américaine.

C'est le Professeur J.L. Campbell, du Wabash College, qui avait le premier avancé, dans une lettre adressée au maire de Philadelphie, l'idée d'une telle commémoration . Mais ce n'est qu'en 1871, une fois acquis le soutien du projet par le congrès américain, que le concept commença réellement à prendre forme. Un certain nombre d'organisations scientifiques, telles que l'Institut Franklin, l'Institution Smithsonian ou l'Academy of Fine Arts, se déclarèrent également prêtes à apporter leur appui à cette première exposition mondiale américaine. Le congrès mit en place la Centennial Commission, dont les membres furent désignés par le président des Etats-Unis, sur proposition des différents gouverneurs fédéraux.

Le parlement refusa toutefois d'assumer la responsabilité financière de l'exposition. La Centennial Commission fut cependant autorisée à vendre, par l'intermédiaire d'un Bureau de finances, des actions dont la valeur s'élevait jusqu'à 10 millions de dollars. Bien entendu, la souscription, en majeure partie réalisée par des financiers locaux, ne porta que sur un quart de ces actions. La ville de Philadelphie totalisa 1,5 millions de dollars et la même somme fut mise à disposition, à titre de prêt, par le congrès pour financer la construction des bâtiments d’exposition.

Il était par ailleurs indispensable d'abaisser les droits de douanes - si élevés, sur les produits importés vers les Etats-Unis. Sur la pression des milieux industriels, on finit par conclure un compromis : les objets d'exposition entreraient aux Etats-Unis sans frais de douane mais devraient ensuite réintégrer leurs pays d'origine respectifs. Et c'est le 3 juillet 1873 que le Président Ulysses C. Grant, dans une proclamation solennelle, put enfin désigner le lieu d'exposition choisi et fixer définitivement la date d'ouverture de l'exposition. Le Président Grant adressait dans un même temps aux ambassades étrangères une circulaire invitant les différentes nations à participer à l'exposition mondiale.

Haut