Ouverture d’un musée d’art chinois dans le pavillon Chinois

Répondre

Smileys
:D :) :( :o :shock: :? 8) :lol: :x :P :oops: :cry: :evil: :twisted: :roll: :wink: :!: :?: :idea: :arrow: :| :mrgreen:

Les BBCodes sont activés
[img] est activé
[flash] est désactivé
[url] est activé
Les smileys sont activés

Revue du sujet
   

Si vous souhaitez joindre un ou plusieurs fichiers, complétez les indications suivantes.

Étendre la vue Revue du sujet : Ouverture d’un musée d’art chinois dans le pavillon Chinois

Ouverture d’un musée d’art chinois dans le pavillon Chinois

par worldfairs » 14 sept. 2012 08:57 am

vu sur http://www.artmediaagency.com

Suite à dix mois de rénovations, le Pavillon de la Chine de l’exposition universelle de 2010 va rouvrir ses portes au public le 1er octobre 2012, sous la forme du Musée d’art de Chine.

Les autorités des Shanghai veulent accroître l’influence culturelle que l’Exposition a eu dans la ville en présentant cinq expositions thématiques. L’ancien Musée d’art de Shanghai, actuellement dans un ancien club de courses de chevaux situé sur la rue Nanjing, va y déménager.

Le nouveau musée sera un nouvel espace culturel dans Shanghai. Composé de 27 salles sur une superficie d’environ 64.000 m2, le Pavillon, qui avait attiré près de 17 millions de visiteurs, a subi de nombreux travaux, mais le coût total de cette réalisation d’envergure n’a pas été communiqué.

Actuellement, le Musée d’art de Chine rassemble environ 14.000 oeuvres d’art acquises grâce à des dons ou des achats. Sur trois étages, on y présente l’histoire et le développement de l’art moderne en Chine.

Quant à l’argent nécessaire à l’exploitation du musée, il provient de fonds gouvernementaux, de dons et des activités du musée lui-même. En plus du restaurant et de son théâtre, le musée prévoit d’offrir des cours d’arts et des séminaires gratuits.

Une stratégie similaire est mise en place au Musée d’art contemporain de Shanghai, premier musée d’art contemporain financé par les autorités. Il ouvrira lui aussi ses portes le 1er octobre. Les autorités ne cachent pas attendre près de trois millions de visiteurs par an dans ces deux musées.

Haut