L'exposition universelle 2022 en Bourgogne

Répondre


Afin d’empêcher la création automatisée de comptes, nous vous demandons de réussir le défi ci-contre.
Smileys
:D :) :( :o :shock: :? 8) :lol: :x :P :oops: :cry: :evil: :twisted: :roll: :wink: :!: :?: :idea: :arrow: :| :mrgreen:

Les BBCodes sont activés
[img] est activé
[flash] est désactivé
[url] est activé
Les smileys sont activés

Revue du sujet
   

Si vous souhaitez joindre un ou plusieurs fichiers, complétez les indications suivantes.

Étendre la vue Revue du sujet : L'exposition universelle 2022 en Bourgogne

Re: L'exposition universelle 2022 en Bourgogne

par lemog » 06 août 2011 04:14 pm

Et si c'est juste un dialogue de plus ? :shock: Les Expositions sont quelque part le reflet de mondes utopiques, alors rêvons, et croyons ! :D

Re: L'exposition universelle 2022 en Bourgogne

par Gaël » 27 juil. 2011 09:32 pm

Le JDD du 27 juillet 2011 :
Paris devrait organiser une exposition universelle avant 2030 plutôt que des Jeux Olympiques, a estimé mercredi le maire de Neuilly-sur-Seine, Jean-Christophe Fromantin (divers droite). "Je pense que l'organisation d'une exposition universelle apporterait beaucoup plus à la France et aux Français", indique dans un communiqué celui qui est aussi vice-président du syndicat Paris Métropole. "La France a besoin d'un grand projet qui confirme sa vocation dans la mondialisation", précise-t-il. L'édile répond ainsi aux ministres de la Ville et des Sports, Maurice Leroy et Chantal Jouanno, qui avaient évoqué l'hypothèse d'une candidature de Paris pour de prochains Jeux.
Fromantin.jpg
Fromantin.jpg (104.15 Kio) Vu 1053 fois

Re: L'exposition universelle 2022 en Bourgogne

par lemog » 30 juin 2011 09:03 pm

Hahaha... il y en a qui doutent de rien... à moins qu'ils postulent "rapidement" pour 2020... c'est pas vraiment possible pour 2022 ! :mrgreen:

L'exposition universelle 2022 en Bourgogne

par worldfairs » 30 juin 2011 08:46 am

Créée en 2009, la section Bourgogne Prospective du Conseil Économique et Social de Bourgogne a rendu un rapport d'étape détaillé sur la Bourgogne en 2030.


Denis Chaumereuil
«Réfléchir, en raison, sur les avenirs possibles et plausibles, forger une vision collective et partagée ». Tels ont été les moteurs de la section Prospective présidée par Michel Morineau.

Au final, le document nous plonge dans la Bourgogne de 2030.

Le premier scénario est intitulé La Bourgogne au fil de l'eau, chronique d'un éclatement annoncé ? Il est, notamment, souligné que la Région « n'arrive pas à surmonter l'accélération du développement centrifuge, à savoir de L'Yonne vers l'Ile-de-France, de la Saône-et-Loire vers la région Rhône-Alpes et de la Nièvre vers la région Centre. Il est aussi précisé « une perte de capacité d'action de ses élus », « l'absence de leadership politique » et le fait que la Bourgogne devient « une marque virtuelle ». Elle laisserait aux territoires voisins les initiatives de développement en terme d'industrie et de services.

Le deuxième scénario est celui d'une Bourgogne attractive. Celui-ci mise sur un projet fédérateur, qui en est la pierre angulaire.

Dans ce cadre, ce n'est ni plus ni moins qu'une candidature à accueillir l'Exposition Universelle de 2022 qui apparaît. Porté par le Conseil régional qui en assure la maîtrise d'ouvrage, « ce grand projet permet, à la fois, de structurer le territoire et d'accélérer la renommée de la Bourgogne dans le monde ».

(...)

L'intégralité de cet article à lire dans Le Journal du Centre du 30 juin sur notre site lejdc.fr

Haut