Retour - Liste Pavillons

Japon


Japon à l'exposition de Saint-Louis 1904

C'est plutôt le Village japonais qu'il faudrait dire,car il n'y avait pas moins de quatre constructions séparées. Dans un joli jardin en amphithéâtre, avec ruisseaux, cascades, arbres nains dans des vases en bronze, grands ibis placés çà et là, on avait l'impression d'être transporté tout à coup dans l'Extrême-Orient.

Tout en haut se trouvait le hall de réception, construction en bois toute japonaise, toit bas et large, véranda entourant la maison.

A l'intérieur de la grande pièce, quatre vitrines d'angle contenant des costumes très anciens de toute beauté : guerriers, femmes de la cour, actrices, de l'époque Fujiwara (environ an 900) , d'autres guerriers armés d'arc et de flèches, comédiennes avec de somptueux costumes en brocart et soieries tissés d'or et d'argent de l'époque Crempée (environ an 1100) ; en fin, une de ces vitrines était consacrée aux costumes nationaux modernes.

Dans le jardin, joliment dispersés : le Grand Bazar rempli d'objets bon marché, en porcelaine, vannerie, bronzes, etc., les maisons de thé avec leurs façades où les petites moussé tontes menues, gracieuses et minaudières, papillotant dans leurs jolis costumes, trottinaient comme des souris, servant le thé et les gâteaux : une véritable vision d'Extrême-Orient.

©Exposition internationale de Saint Louis 1904. Rapport général