Louisiana Purchase Exposition - Saint-Louis 1904

Célébration du centenaire de l'achat du territoire de la Louisiane, le 30 avril 1803

30 avril 1904 - 1er décembre 1904


Retour - Liste Pavillons

Grande Bretagne

Grande Bretagne à l'exposition de Saint-Louis 1904

L'Angleterre, comme la France, comme l'Allemagne, a préférée reproduire un bâtiment officiel, et c'est l'Orangerie du Palais-Royal do kensington, avec une partie des fameux jardins de Kew, qu'elle a choisie pour donner aux Américains une idée de son architecture Nationale.

Construction basse, tout en briques rouges, elle n'avait ni l'élégance du Trianon, ni la masse imposante du Palais de Charlottenburg.

Les jardins, avec terrasses, haies et buis taillés, ne manquaient pas cependant de caractère, et l'ensemble avait bien le cachet de ces vieilles demeures du temps de la reine Anne, au commencement du XVIIIe siècle.

Une partie de ce bâtiment servait de bureaux à la Commission royale, et le public n'était admis à visiter que les quelques salons meublés en grande partie, avec dos objets mobiliers anciens de l'époque Queen-Anne, Sheraton, Adams, etc.

©Exposition internationale de Saint Louis 1904. Rapport général