Retour - Liste Pavillons

Théâtre Egyptien


Théâtre Egyptien à l'exposition de Paris 1900

Le Théâtre égyptien n'était pas avare de dénominations poétiques : danses des frissons, danses des cristaux, danses des lumières étiquetaient les contorsions toujours semblables de cette mimique fastidieuse, sans art et sans idée Ces aimées étaient d'ailleurs presque des enfants, de pauvres filles privées de grâce et de beauté.

Elles manœuvraient au milieu des sons monotones émis par des Arbis faiseurs de bruit, et tout le monde avait l'air de s'ennuyer beaucoup.