Retour - Liste Pavillons

Siam


Siam à l'exposition de Paris 1889

L'Exposition du royaume de Siam a été faite sur les ordres de Sa Majesté le Roi qui a voulu que son pays fût représenté à l'Exposition de 1889, comme il l'avait déjà été aux deux Expositions de 1867 et de 1878. Tous les frais d'organisation et d'installation de la section siamoise ont été supportés par le Roi, qui est d'ailleurs le seul exposant.

La section occupe dans la galerie extrême, du côté de la rue du Caire, entre le Japon et l'Egypte, une superficie de 250 mètres carrés. Elle occupe aussi dans le prolongement de la rue du Caire, près du poste de pompiers, un pavillon qui couvre une superficie de 100 mètres. Il n'y a pas à proprement parler d'exposition dans ce pavillon qui est là plutôt comme un type de l'architecture siamoise. C'est une petite construction avec quatre perrons disposés à angles droits et à double toit dont les pentes sont très inclinées. Il est en bois merveilleusement découpé.

La façade de la galerie des industries diverses est un spécimen d'ordre composite où l'on a réuni divers détails d'ornementation empruntés aux palais et aux temples de Bangkok.

Le Roi a réuni là, un peu au hasard, toutes les industries de son royaume ; des vêtements royaux, des habits d'hommes et de femmes, des panungs de soie aux couleurs éclatantes, brodés de fleurs, d'or et d'argent, des ustensiles de cuivre, des palanquins, des instruments de musique profane et sacrée, des défenses d'éléphant, des harnais, des fleurs conservées, du kawmak, riz fermenté, etc.

Tous ces produits nous initient à des mœurs inconnues et à un art merveilleux ; mais ils nous rappellent surtout quel souci le roi de Siam a toujours eu d'être représenté aux grandes solennités où la France convie toutes les sympathies et toutes les intelligences.

© Guide Bleu du Figaro et du Petit Journal 1889