Retour - Liste Pavillons

San Salvador


San Salvador à l'exposition de Paris 1889

Architecte(s) : Lequeux

La république de Salvador, qui est une des moins étendues mais des plus riches et des plus industrieuses de l'Amérique Centrale, a tenu à figurer officiellement à l'Exposition Universelle.

Le pavillon de Salvador, installé avec beaucoup de soin et de goût par M. Pector, est situé sur la terrasse du palais des Arts libéraux. Il est d'une architecture originale dont le double caractère arabe et espagnol donne une idée assez précise des constructions du pays. On s'est entouré des meilleurs documents ; et après de longues recherches, M. Pector, président de la Société américaine de France, ayant pu retrouver les signes de la langue sacrée (nohualt) que parlaient, dit la tradition, d'anciens conquérants du Mexique et de l'Amérique Centrale, a eu l'idée ingénieuse de les faire reproduire, et de les utiliser comme sujets décoratifs pour le pavillon.

A l'intérieur, plusieurs tableaux reproduisent quelques beaux sites du Salvador.

Les principaux produits de cette exposition sont le café, l'indigo, de superbes minerais de cuivre, d'argent et d'or, enfin des essences de bois.

Dans une annexe voisine on a exposé une belle collection de plantes rares, arrivées depuis longtemps et bien reprises, notamment un plant de café qui n'a pas moins d'un mètre cinquante de hauteur.

Disons, en terminant, que la république du Salvador est très florissante; il n'y a pas de pays où l'instruction publique soit plus développée, où les finances soient en meilleur état (le gouvernement n'a pas de dettes!). La population est d'environ 71 habitants par kilomètre carré.

© Guide Bleu du Figaro et du Petit Journal 1889