Retour - Liste Pavillons

Cap de Bonne-Espérance



La population du cap de Bonne-Espérance, qu'il ne faut pas confondre avec les autres colonies anglaises occupe deux emplacements distincts. L'un, placé à côté de la porte Rapp dans l'avenue de la Bourdonnais, l'autre au quai d'Orsay à l'entrée du pont des Invalides.
Le pavillon situé au Champ de Mars est réservé spécialement à l'exposition des mines de diamant et intéressera à un haut point les visiteurs. On y voit le modèle complet, très exact, d'une mine de diamants. On assiste aux opérations successives du travail : le lavage de la terre diamantifère qui a lieu tous les jours de trois heures et demie à cinq heures et,qui est expliqué aux visiteurs. Puis le triage des diamants, la taille et le polissage. La collection de photographies qui orne le pavillon montre comment ces travaux sont opérés au Cap. Mais le clou de cette exposition qui attirera surtout les femmes, c'est l'immense coffre-fort transparent qu'un ingénieux mécanisme permet d'éclairer le soir à la lumière électrique et qui contient pour plusieurs millions de pierres brutes. Au milieu de cette collection, brille le plus gros diamant du monde qui pèse -482 carats, et qui a été trouvé, il y a quelques mois à peine, dans les mines de Beers.
Le pavillon du quai d'Orsay contient les produits naturels du Cap : vins, laines et plumes d'autruche. On y admirera aussi les modèles des navires qui font le service entre le Cap et l'Europe. Les murs sont ornés de scènes de la vie de l'Afrique orientale et sur un des murs de la section, on voit le panorama de la ville du Cap, œuvre de M. Pickevin et qui prouve que la réputation de beauté du Cap n'est nullement usurpée.

© Guide Bleu du Figaro et du Petit Journal 1889