Retour - Liste Pavillons

Restaurant de France


Restaurant de France à l'exposition de Paris 1889

Architecte(s) : Jacques Lequeux

On a si bien, dès le premier jour, pris l'habitude de déjeuner et même de dîner à l'Exposition, que malgré le grand nombre de restaurants que l'on voit au Champ de Mars, et que l'on sent même un peu trop quand on circule dans certaines galeries, il n'y en a pas encore assez pour satisfaire tous tes appétits, qui s'ouvrent généralement à la même heure.

Au Trocadéro, où il y a moins de foule, du reste, mais où l'on va cependant beaucoup plus qu'on n'aurait pu l'espérer tout d'abord, il n'y a qu'un restaurant, mais il est monumental et à ce titre mérite gravure et description.

C'est le Restaurant de France, construit par M. Jacques Lequeux, qui a tiré admirablement parti de la situation mise à sa disposition sur les hauteurs du Trocadéro, d'où, comme chacun sait, on a de l'Exposition proprement dite la vue la plus complète, qui se puisse désirer.

Pour multiplier les bonnes places, au grand air, et en regard de ce splendide panorama, l'architecte a étagé sur sa façade une série de terrasses, superposées en gradins.

Ces terrasses ouvertes permettent en outre de satisfaire le goût, de plus en plus répandu, des dîneurs, qui aiment à manger dehors.

Du reste, ce n'est pas un mince plaisir, quand on a couru toute l'après-midi à travers les galeries des Palais ou dans les poussières de l'Esplanade, que de s'installer au frais, à l'une de ces terrasses, et d'y goûter un repos que le calme du lieu rend plus délicieux encore, d'autant que le bruit de la foule qui vous a certainement plus fatigué que la marche et que l'admiration, n'arrive jusqu'à vous que comme un léger murmure.

Si considérable que soit ce plaisir, il peut encore être doublé par celui que fait toujours un bon repas; mais je n'ai point ici à chanter les louanges de la cuisine du Restaurant de France, je ne veux m'occuper que de l'édifice dont l'importance est assez considérable.

Construit dans le style mauresque, il se compose d'un rez-de-chaussée et d'un étage, qui se trouvent en retrait l'un sur l'autre, grâce aux terrasses qui les accompagnent.
Sur la première terrasse, en façade, se dresse un portique composé de piliers en bois surmontés de colonnes, qui supportent une terrasse supérieure formant galerie autour des salles du restaurant, lesquelles ont pour façade un portique de sept arcades ogivales, dont les heureuses proportions donnent à cet étage un aspect assez monumental augmenté, du reste, par la terrasse à l'italienne qui le recouvre.

Un motif central, s'accordant avec les deux tourelles carrées qui forment les angles, et dans lesquelles sont logés les escaliers, complète gaiement le Restaurant de France, qui se distingue des édifices de ce genre par un aspect gracieux et original.

©Livre d'Or de l'Exposition - Justin Cardier.