Retour - Liste Pavillons

Afrique


Afrique à l'exposition de Paris 1889

La case du noir Africain, considérée dans ses éléments essentiels, ressemble beaucoup à une ruche. Elle est cylindrique et à toit conique, recouverte de chaume, de joncs, de bambous ou de feuilles de palmier.

La charpente se compose de pieux (une ou deux rangées), dont les interstices sont remplis avec de la terre ou de l'argile battue. La porte est basse et légèrement élevée au-dessus du sol pour empêcher les reptiles d'y pénétrer.

Point de fenêtres, point de cheminées, bien qu'on fasse du feu constamment. Pour mobilier, des écuelles, des sacs, des corbeilles, des gourdes.

Pour dormir, la terre nue, des peaux, des nattes, des branchages et, plus rarement, des lits de planches, des sangles, des tabourets pour appuyer la tète.

© L'exposition de Paris - 1889