Retour - Liste Pavillons

1er Etage


1er Etage à l'exposition de Paris 1889

Le premier étage est à 57 mètres 63 du sol, et le plan-cher mesure 4,200 mètres carrés de surface.
La partie centrale, restée complètement à jour sur une étendue de neuf cents mètres carrés, permet de plonger le regard jusqu'au sol dans l'espace compris entre les quatre piliers.
La galerie couverte à arcades destinée au promenoir des visiteurs, a un développement de 283 mètres et une largeur de 2 mètres 60.
Dans la partie centrale, quatre restaurants ont été cons-truits qui peuvent contenir chacun cinq à six cents per-sonnes.
Ces salles, d'architectures différentes, sont toutes très réussies et font grand honneur à l'architecte de la Tour, M. Sauvestre, chargé d'en élaborer les plans.
Entre la pile 1 et 4, le bar flamand.
Entre la pile 1 et 2, le restaurant russe.
Entre la pile 3 et 4, le bar anglo-américain.
Entre la pile 2 et 3, le restaurant français tenu par Brébant. Ce restaurant français est le seul qui soit divisé en petits salons et cabinets particuliers. Il donne sur le palais du centre du Champ de Mars et sur la galerie des machines.

Ces quatre établissements sont surmontés d'une terrasse très curieuse donnant sur la fontaine de M. Saint-Vidal, qui est située à plus de 50 mètres en contre-bas.
Les cuisines séparées, de ces restaurants par une vingtaine de marches, sont situées avec les caves à 55 mètres au-dessus du sol. Elles sont toutes alimentées par l'électricité et la vapeur d'eau. Le gaz ne sert qu'à l'éclairage des res-taurants.
Sur la grande frise qui couronne le premier étage ont été inscrits les noms des savants ou des grands ingénieurs français du siècle qui ont le plus contribué aux progrès des sciences. C'est en quelque sorte sous leur invocation que ce monument est placé: M. Eiffel a voulu rappeler leurs noms aux visiteurs de toutes les nations, comme un témoignage de la reconnaissance publique et comme un éclatant hommage rendu à leurs efforts. Ce sont leurs travaux en effet qui ont rendu possible une pareille entreprise.
C'est sur cette plate-forme que, le 4 juillet 1888, M. Eif-fel a invité à déjeuner une centaine de représentants de la presse parisienne. Aucun étranger alors n'avait fait cette ascension, et les convives de cette grande première étaient :
MM. Hébrard, président du Syndicat de la presse parisienne; Berger, directeur de l'exploitation de l'Exposition, Paul Strauss, Charles Laurent, Alphonse Humbert, Albiot, de Léris, Rouy, secrétaire du Syndicat de la presse, Francisque Sarcey, Valentin Simond, Henri Simon, Eugène Mayer, Henry Maret, Joseph Reinach, Gustave Simon, Jules Lermina, Sauvestre, l'architecte de la Tour; Jules Comte, directeur des bâtiments civils; Vaudoyer, architecte de l'Exposition ; Edmond Lepelletier, Gustave Batiau, Edgard Hé-ment, Robert Hyenne, Gaston Carie, A. Lenoir, Camille Dreyfus, Marc, Grisier, Bertol-Graivil, Cahen, Lordon, Félix Dunal, Brunet, Ozun, Fleurant, Aubry, Niel, Fernand Bourgeat, Liouville, Hip-peau, Camille Le Senne, et le représentant du Figaro, etc., etc.

© Guide Bleu du Figaro et du Petit Journal 1889