Exposition internationale de l'industrie et du travail - Turin 1911

Industrie et Travail

29 avril 1911 - 19 novembre 1911


Retour - Liste Pavillons

Château d’eau

Château d’eau à l'exposition de Turin 1911

La revue des édifices de l’Exposition est finie. Il ne nous reste plus qu’à leur dire adieu, en les embrassant tous d’un regard, en une vue générale, du haut du Château d’eau.

Repassons une dernière fois le pont monumental, entre la gloire de ses Victoires, dans la lumière sereine, tranquille du matin ou dans celle plus chaude et tout embrasée du coucher du soleil.

Remontons le grandiose escalier, aux 300 degrés monumentaux, entre les deux sveltes campaniles; voici l’énorme nappe d’eau qui se précipite sur la pente fraîche, avec un murmure argentin, imposante par sa largeur de 40 mètres, comme la grande cascade de la Toce à la Frua, dans nos Alpes d’Ossola.

Notre vue est égayée là-haut, sur la colline, par des statues allégoriques. La Tempérance, la Constance, la Justice, la Sagesse du fronton nous enseignent les principales vertus, celles qui sont les bases de l’existence, celles qui nous tracent la route sûre pour atteindre, dans la lutte pour la vie, le but glorieux et certain. La Patrie colossale qui occupe la grande niche du milieu, au plus haut faîte de l’Exposition qu'elle couronne, nous rappelle une incontestable vérité: c’est en se groupant à l’ombre du drapeau sacré, du drapeau de la terre qui les a vus naître, qui leur a donné une commune origine, une langue commune et de communes aspirations, que les peuples peuvent prospérer et s’élever à une véritable grandeur.

©Guide Officiel de l'Exposition Internationale de Turin 1911