Exposition internationale de l'industrie et du travail - Turin 1911

Industrie et Travail

29 avril 1911 - 19 novembre 1911


Retour - Liste Pavillons

Belgique

Belgique à l'exposition de Turin 1911

En revenant sur la rive droite du Pô, nous continuons la revue des édifices des nations étrangères. Après la France vient le pavillon de la Belgique, déjà reproduit dans un diorama per les peintres Georges Ceragioli et Oreste Pizio à l’Exposition de Bruxelles en 1910.

Le pavillon a le cachet de tous les édifices de la rive droite; de grands escaliers, avec des jardins et des places, descendent vers le Pô. La façade, qui porte au sommet les armes de la Belgique: l’Union fait la force, se compose d’un corps central plus élevé, flanqué de deux corps latéraux à portiques, avec de grands vitrages. La décoration du pavillon qui rappelle en maints détails le style flamand, est très riche; entre les arcs, sur les colonnes, dans les interstices des galeries il y a des vases d’ornement, des frises à fresque et en stuc, des bustes, des statues allégoriques.

Dans l’intérieur, l’ameublement est en grande partie de style Luis XVI. Le salon central est décoré de deux grands panneaux destinés au Palais des Beaux-Arts à Bruxelles. Parmi les diverses expositions de l’industrieux pays notons celles des broderies et dentelles de renommée mondiale, des toiles, des lames, des monuments de la ville de Gand et enfin du Congo.

Le pavillon occupe une superficie totale de 6000 mètres carrés.

Le Commissaire général de la Belgique est le vicomte Adrien Vilain XIV ; le vice-président du comité est le comte Adrien van der Buch; le délégué général, M. van Ophen.

©Guide Officiel de l'Exposition Internationale de Turin 1911