Retour - Liste Pavillons

Pavillon de l'enfant



La construction du pavillon qui devait contenir tout ce qui a rapport à la nourriture, aux soins, à l'entretien et à l'éducation de l'enfant, à partir de sa naissance, jusqu'au commencement de son instruction à l'école, est dès à présent terminée, et on s'occupe déjà de commencer l'installation des objets qui doivent y figurer.

Chacun cherche à doter ce pavillon de manière à le rendre riche, intéressant et instructif. Aussi l'impatience avec laquelle les femmes, particulièrement, attendent l'ouverture de cette exposition d'un genre nouveau, est elle parfaitement justifiée par la perspective d'y voir réunies des choses les plus dignes d'attirer l'attention.

Tout le soin et la tendresse qui s'appliquent d'ordinaire à l'enfance se retrouveront, on peut en être sûr, dans l'arrangement complet de ce pavillon.

Le bâtiment, situé à droite, devant le pavillon de la cour, est aéré, clair et spacieux; les chambres et les salles sont très élevés, et elles reçoivent le jour à la fois d'en haut et par le côté. Le milieu du pavillon est formé d'une grande salle; à ses deux extrémités sont ajoutées deux chambres plus petites. Du milieu de la salle, on entre dans une aile contenant trois autres chambres. La grande salle sert à l'exposition de tous les objet qui ont un rapport avec la vie et les occupations de l'enfant; les plus petites chambres sont consacrées à des expositions plus spéciales.

L'arrangement du pavillon n'est pas encore fixé dans toutes les parties, mais en somme il permet déjà d'avoir une idée de ce que l'on y verra en détail par la suite.

La direction générale à chargée le Dr Jules Hirsch, bien connu par son amour pour les enfants et écrivain distingué, de l'organisation de cette exposition, et c'est là une excellente garantie, à coup sûr, de la fidèle exécution du programme. L'agencement en a été confié à M. Weber, l'architecte qui à bâti le pavillon.

Le centre de la grande salle est occupé par un grand arbre de Noël, décoré et garni de manière à réjouir une foule de petits êtres et pour offrir à chacun quelque chose d'agréable et d'utile. Aux murs de la salle sont fixées des tables, sur lesquelles se trouvent rangés des articles de lingerie et d'habillements d'enfant pour tous les âges et de tous les pays, suivant leurs usages respectifs. La diversité de ces objets permet d'espérer une exhibition des plus attrayante et des plus instructives.

A ce groupe enfin, est jointe une exposition de meubles d'enfants, avec des systèmes de berceaux et de chaises de diverses formes, ainsi que des petites voitures pour promener ces charmantes créatures.

N'oublions pas surtout que l'arbre de Noël est entouré de tables chargées de jouets et de tous ces mille riens qui occupent les bons hommes de cette âge.

©L’Exposition Universelle de Vienne 1873