Retour - Liste Pavillons

Rotonde


Rotonde à l'exposition de Vienne 1873

La Rotonde a été, dès le commencement, l'enfant gâté de l'Exposition universelle. Sa grandiose construction, tout en fer, avec sa toiture gigantesque et ses deux lanternes, était pour les détracteurs, depuis longtemps déjà, une utopie au point de vue technique, tandis que les enthousiastes de l'Exposition s'abandonnaient, bien avant la résolution du problème, à l'effet imposant que ce temple de l'industrie produirait par ses dimensions colossales.

Eh bien! à franchement parler, le résultat n'est point tout à fait ce que l'on attendait. Cependant nous ne nions pas que la Rotonde ne soit pas une oeuvre extraordinaire, quoique peu réussie. C'est une question de goût, après tout, et chacun à son opinion sur ce point.

Le première idée des organisateurs de l'Exposition était de remplir le moins possible l'intérieur de la Rotonde, de n'y placer que des objets monumentaux, et cet emplacement gigantesque, avec ses nombreuses oeuvres plastiques, le bassin de la fontaine française jaillissante, et, dans le milieu,, les bosquets de fleurs pleins d'attrait, aurait alors ressemblé à un dôme voué aux beaux-arts.

Au lieu de cela, on l'a rempli d'un foule d'objets les plus différents, dont la plupart se trouvent enfermés dans des vitrines, de sortes que ce rond-point magnifique perd beaucoup de son effet magistral.

Cet amas d'objets, placés là sans aucun système, est avantageusement interrompu par de grands monuments suisses : l'un est le monument national de Genève, qui montre Helvetia et Genevia, avec les attributs de la guerre et de la victoire; l'autre représente le monument Saint-Jacques, à Bâle du sculpteur Schlöth, à Rome, avec la figure allégorique de Helvétia, entourés de 4 guerriers. Ensuite, on remarque le colossal lion français en bronze, et finalement l'exposition des bougies autrichiennes, qui produisent beaucoup d'effet, les modèles artistement exécutés de la splendide Bourse de Bruxelles et de la Galerie "Victor Emmanuel".

©L’Exposition Universelle de Vienne 1873