Retour - Liste Pavillons

Grand Daibut


Grand Daibut à l'exposition de Vienne 1873

Un des monuments de bronze les plus colossaux qui existe actuellement et dont l'Europe ignorait l'existence, va être mis en place à l'Exposition de Vienne. Ce sera l'original lui-même, et non une copie, qui va décorer le Parc de sa masse gigantesque.

Le monument représente le grand Daïbut, un des héros mythiques de l'antique histoire du Japon, nommé Kaimakura.

Il fut coulé en bronze vers le XIème siècle de notre ère.

Pour le transporter à Vienne, on le divisa en pièces, mais une fois débarqué à Trieste on ne put placer ces morceaux énormes sur les wagons du chemin de fer, car il dépassaient la largeur des tunnels.

On dut les expédier par chariots, de Trieste à Vienne, et après un voyage de plusieurs semaines, l'énorme masse est arrivée à bon port à Vienne.

On va la monter au Parc devant l'exposition des fleurs.

Elle représente un Dieu assis, les bras posés sur les jambes entrelacées. Le tout dressé sur un piédestal en pierre.

Sa hauteur est de 436 pieds japonais, et les pièces séparées sont d'une si importante dimension, qu'un homme placé sur l'avant-bras, à hauteur de ceinture, n'arriverait pas à sa poitrine. La tête seule est plus grande deux fois qu'un homme; la largeur des épaules est de 36 pieds.


Nous ne pourrons parler de la finesse du bronze et du travail, que lorsqu'il sera complètement en place.

D'après la photographie que nous avons eu sous les yeux, nous pouvons reconnaitre que les plis de la tenture qui l'enveloppe, et le dessin du visage, sont très remarquables. Dans chacun des plis du manteau pourraient facilement se placer plusieurs personnes, un homme dans ses mains n'aurait que la tête qui dépasserait.

La fameuse Bavaria, cette statue colossale qui est placée près de Munich, est petite en comparaison de ce géant de bronze, aussi remarquable par sa grandeur que par son antiquité.

On aurait du placer ce colosse oriental dans la grande Rotonde.

©L’Exposition Universelle de Vienne 1873