Retour - Liste Pavillons

Prince de Schwarzenberg


Prince de Schwarzenberg à l'exposition de Vienne 1873

Devant le pavillon du prince de Schwarzenberg, est sobre d'aspect, s'étend un jardin où l'on voit des échantillons de presque toutes les espèces de plantes qui sont cultivées dans les propriétés du prince. Au milieu se trouve un petit bassin où habitent deux castors , les derniers exemplaires d'une colonie de castors transportée en Bohème, il y a un siècle, et qui a du être détruite après avoir prospéré outre mesure, ravageant tout aux bords de la rivière. L'intérieur du pavillon contient les meilleurs modèles de tous les produits naturels des domaines et forêts du prince, ainsi que de tous les produits industriels de ses fabriques et de ses usines.

Il y a d'abord un tableau de chasse, vis-à-vis de l'entrée, qui captive principalement l'oeil du spectateur, parce qu'il est naturel et vivant. D'un petit bois de pins, épais, sort un magnifique cerf à dix cors, tandis qu'un renard malin risque prudemment le museau hors de son terrier, qu'un lièvre timide pointe les oreilles, que le blaireau court à la tanière qu'il s'est construite et que plusieurs belettes regardent curieusement. Au-dessus des arbres, planent l'oie sauvage et le canard; d'autre oiseaux nombreux peuplent l'air ou s'agitent sur la pointe des rochers. Tout en haut, un aigle s'élève majestueusement vers les nuages.

Ces arbres en nature et ces animaux empaillés nous montrent les habitants des forêts de Schwarzenberg; à gauche, nous voyons les richesses des champs : des gerbes de différentes espèces de blé ombragent les grains les plus variés et des échantillons de farines au nombre de près de 100. A côté, on voit de grand s paquets de foin et de houblon comprimés, provenant des neuf brasseries du domaine du prince, et en outre des tonneaux de bière. Les raffineries de sucre, les distilleries d'alcool, d'esprit de vin et d'eau-de-vie, appartenant à ce grand propriétaire, sont également représentées par leurs produits.

L'élevage des bestiaux et des vers à soir y figure par des photographies de toutes les races bovines, ovines et porcines, par des fromages et par une riche collection de laine de brebis et de soie brute. Les fruits s'y trouvent, à l'état de conserves, sur des petits arbres, et la vigne ne manque pas non plus.
La culture forestière et l'utilisation du bois son représentées par des modèles d'arbres géants, des bois flottés, etc, etc, ensuite par différentes essences de bois, d'outils et de pièces pour parqueter.

Une grande partie de l'espace est occupée par des produits de mines, comme, par exemple, du charbon de terre, du minerai, du fer en barre et fondu en bloc, et finalement par une collection très complète de différents minéraux et pierre précieuses, où on trouve aussi une place pour les grenats bohémiens si connus partout.

Les propriétés de Schwarzenberg occupent un territoire de plusieurs milles carrés en Bohême.

Les localités principale sont Krumau et Wittingau, où les jurés pour l'agriculture et les mines, ainsi q'un grand nombre d'exposants de toutes nationalités, firent, il y a quelques semaines, une excursion durant laquelle le prince servait de guide a ses hôtes, et c'était à coup sur un excellent cicérone.

©L’Exposition Universelle de Vienne 1873