Retour - Liste Pavillons

Tente Persane


Tente Persane à l'exposition de Vienne 1873

Vis-à-vis du pavillon du Schah, étincelant par l'éclat des nombreuses places dont il est couvert, se trouve une tente de grande dimension, qui nous montre la demeure mobile du souverain persan.

La tente joue un grand rôle chez les peuples de l'Iran, parmi lesquels se trouve encore mainte tribu toujours nomade; ce rôle est beaucoup plus grand que nous ne sommes habitués à l'attribuer à cet objet primitif. Voyons maintenant la tente du Schah de Perse, qui doit souvent traverser des provinces faiblement peuplées, à travers l'immenses plaines, pour le maintien de son autorité. La tente de Nasser-ed-Din ne se distingue pas spécialement des autres tentes, qui servent, depuis des milliers d'années, de logements mobiles du même type et de la même construction. Il y a seulement ceci de remarquable dans cette tente persane, c'est qu'elle se compose de deux tentes dont la plus grande contient une plus petite, mais beaucoup plus précieuse. La tente intérieure, dont le sont parqueté est couvert de tapis et dont les parois en toile à voile sont couvertes, en dedans et en dehors, de satin de couleurs différentes, est, pour ainsi dire, le salon de réception du Schah qui a, des deux côtés, la chambre à coucher et le cabinet de bain.
Les parois recouvertes de satin peuvent être fermées assez hermétiquement pour que le moindre courant d'air ne puisse s'y introduire. L'espace laissé libre par la tente du milieu offre assez d'espace pour la circulation des gardiens et des serviteurs du "roi des rois".

La tente est amarrée au sol, au moyen de 16 paires de cordes, et si solidement que la tempête la plus violente ne peut détacher du sol cette construction légère; le grand ouragan qui , le 29 juin dernier, à enlevé le ballon captif attaché à une centaine de cordes, n'a rien pu faire à la tente persane.

©L’Exposition Universelle de Vienne 1873