Retour - Liste Pavillons

Auberge Hongroise


Auberge Hongroise à l'exposition de Vienne 1873

Cette construction Hongroise est située dans le Parc de l'Exposition; elle est élevée sur une colline, en terre plein, d'un aspect imposant; c'est quelque chose dans le genre d'une maison de paysan et d'une auberge, tout à la fois. On donne le nom de Csarda, dans le pays, à ce genre d'habitation isolée au milieu des landes, ou le voyageur trouve, sous une forme élémentaire, les objets les plus indispensables à la vie. quelques-unes de ces Csarden sont vraiment confortables, avec des murs solides, au lieu d'appentis en bois les faisant ressembler à de modestes chaumières, et c'est une de ces auberges, bâties avec de bons matériaux, dont le modèle figure à l'Exposition, avec tous les accessoires divers d'ameublement et d'ornementation, qui se trouve disséminés un peu partout ailleurs, et qu'on a groupés ici. Par exemple, on a établi au-devant, sur la terrasse, une tonnelle, dans le goût Italien. Mais ce qui est bien caractéristique, c'est cette butte au haut de laquelle est assise la taverne, avec son toit en paille. On a même poussé l'exactitude de la reproduction jusqu'à y faire figurer un nid de cigognes, sur le toit. Dans la basse Hongrie on ne trouve aucun toit sans ces hôtes emplumés.

La cave aux vins, qui est la partie la plus essentielle dans ces auberges, est creusée dans le flanc de la colline, sous la butte où repose la construction, et c'est là que les visiteurs de l'Exposition peuvent aller déguster, en pleine fraîcheur, les différentes espèces des excellents vins de Hongrie. Des servantes hongroises, revêtues de leurs riches costumes et ayant un aspect agréable bien connu, font le service de la Casarda, tandis que l'oreille est charmée par la musique si originale de Zigenners.

©L’Exposition Universelle de Vienne 1873